LOCODUINO

Parlons Arduino => Shields et Modules => Discussion démarrée par: Dominique le juin 04, 2018, 12:36:14 pm

Titre: Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le juin 04, 2018, 12:36:14 pm
J'ouvre ce sujet pour regrouper diverses contributions éparpillées un peu partout dans ce forum.

C'est un détecteur dont j'avais trouvé le schéma il y a quelques années sur ce site
http://train.modele.free.fr/detecteur.htm (http://train.modele.free.fr/detecteur.htm)

Soucieux de ne pas abimer le signal DCC, j'ai utilisé des diodes Scottky plus rapides que des diodes de redressement mais nous allons voir que ce n'est pas nécessaire.

Les schéma initial et les cartes qui équipent actuellement mon réseau sont :
(http://www.locoduino.org/IMG/jpg/im16.jpg)

Plusieurs remarques :
Les diodes Schottky sont très rapides donc l'influence du détecteur, placé en série avec le signal DCC, ne sera pas perturbé par des temps de retournement trop importants.

Mais les diodes Schottky ont une faible chute de tension en direct et le circuit est moins sensible qu'avec des diodes de redressement. Sur mes premiers détecteurs j'avais prévu des SB260 qui passent 3A et ça ne détectait presque pas. Je les ai remplacées par des 1N5819 qui passent 1A (mais beaucoup plus en pointe, cas qui ne se produit que lors d'un court-circuit, donc il faut réagir vite pour couper le courant - c'est un autre sujet). cela m'a amené à ne pas installer le potentiomètre ou résistance variable de 10K sur la base du transistor pour avoir la sensibilité maximale.

Malgré cela, c'est vrai qu'un train à l'arrêt n'est plus détecté (sauf certaines loco Fleischmann anciennes qui consomment beaucoup). Tout dépend de ce qu'on veut faire. Personnellement je m'intéresse principalement au mouvement, sachant qu'un train qui ne bouge pas ne change pas de place et une perte de détection doit être traitée par logiciel.

Personnellement j'ai plus de 40 détecteurs dans mon réseau et une bonne 10zaine dans celui de mon club et ça marche depuis plus de 2 ou 3 ans.

Si on veut une sensibilité plus grande, il faut remplacer les 1N5819 par des diodes de redressement (si possible rapides).

Puis, à l'occasion du sujet sur le shield ATTiny, Jean-Luc a eu la bonté de concevoir une carte détecteur double.
http://forum.locoduino.org/index.php?topic=482.msg5109#msg5109 (http://forum.locoduino.org/index.php?topic=482.msg5109#msg5109)
(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=558.0;attach=1635;image)

La carte détecteur double :

(http://www.locoduino.org/pic/batch/IMG_1727.jpg)


Puis une carte détecteur simple
http://forum.locoduino.org/index.php?topic=482.msg5118#msg5118 (http://forum.locoduino.org/index.php?topic=482.msg5118#msg5118)
(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=558.0;attach=1633;image)

La carte détecteur simple :

(http://www.locoduino.org/pic/batch/IMG_1730.jpg)

Dans ce qui suit je rassemble les expériences de chacun de nous.
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le juin 04, 2018, 02:04:29 pm
Voici maintenant les remarques concernant la mise en oeuvre de ces cartes :

Bonjour à tous,
attention la sérigraphie de la LED de la carte détecteur simple est inversée. A priori, c'est OK en la retournant.

Ah oui, exact.

Pour les composants polarisés (LEDs, capas chimiques), la patte longue dans le trou carré
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le juin 04, 2018, 02:13:07 pm
Voici la BOM du Détecteur simple

C'est une 1kΩ, pas une 10kΩ. Il y a le potentiomètre à régler également.

(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=482.0;attach=1610;image)

Ainsi que le schéma

(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=482.0;attach=1612;image)
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le juin 04, 2018, 02:20:50 pm
Et puis les tests commencent :

Il me semble que remplacement de la brave 1N4007 par une diode à faible chute de tension 1N5819 dans cette application n'est pas judicieuse.
La 1N400x est spécifiée au très classique 0,7V à 10 mA ...
Vos avis ?

Nota : dans mon test l'ajustable 10K était réglé au maxi (9K).


C'est vrai que les diodes Schottky ont une faible chute de tension en direct et le circuit est moins sensible qu'avec des diodes de redressement. Sur mes premiers détecteurs j'avais prévu des SB260 qui passent 3A et ça ne détectait presque pas. Je les ai remplacées par des 1N5819 qui passent 1A (mais beaucoup plus en pointe, cas qui ne se produit que lors d'un court-circuit, donc il faut réagir vite pour couper le courant - c'est un autre sujet). cela m'a amené à ne pas installer le potentiomètre ou résistance variable de 10K sur la base du transistor pour avoir la sensibilité maximale.

Malgré cela, c'est vrai qu'un train à l'arrêt n'est plus détecté (sauf certaines loco Fleischmann anciennes qui consomment beaucoup). Tout dépend de ce qu'on veut faire. Personnellement je m'intéresse principalement au mouvement, sachant qu'un train qui ne bouge pas ne change pas de place et une perte de détection doit être traitée par logiciel.

Personnellement j'ai plus de 40 détecteurs dans mon réseau et une bonne 10zaine dans celui de mon club et ça marche depuis plus de 2 ou 3 ans.

Si on veut une sensibilité plus grande, il faut remplacer les 1N5819 par des 1N4007 (il en existe des plus rapides, je n'ai pas les ref ici), voire une seule des 2 en série. Il y a eu une discussion sur ce forum avec Savigny Express qui a vérifié un bon fonctionnement avec des diodes de redressement à la place des Schottky. Dans ce cas la résistance variable sur la base du BC547B ou 548B redevient nécessaire pour régler la sensibilité.

Autre piste si elle existe serait d'utiliser un transistor avec un seuil de conductivité plus faible (là je ne sais pas).

J'ai reçu les cartes ce matin mais je n'ai pas eu le temps de les déballer. Ce sont des cartes doubles avec des diodes traversantes. Donc je pourrai faire des essais comparatifs avec mes détecteurs d'origine (y'a pas de raison que ce soit différent).

La question repose à mon avis sur le seuil de détection que l'on veut (1mA, 10 mA, 100mA ?)
Là on est plus haut que ce que vous attendiez peut-être. Mais ça doit pouvoir se modifier.

Amicalement.
Dominique

Toujours pour le détecteur simple, après quelques coups de pompe (à dessouder), c'est bien reparti avec une 1N4007 en D5 et 1K en R1. Le reste sans changement.
A sensibilité maxi, on détecte 22K sur les rails ou une petite loco feux éteints. A 33K, ça ne bouge pas.
Testé avec 12 V sur le shield moteur. A voir pour l'ABC.


Il existe des diodes avec un seuil comparable et un temps de « retournement » meilleurs (100ns au lieu de 1500ns)

Par exemple

https://www.tme.eu/fr/details/her106/diodes-universelles-tht/dc-components/

100ns et 1V à 100mA

En fait, je constate que j'ai déjà presque ça en quantité dans mes tiroirs (FR204) :
http://www.eicsemi.com/DataSheet/FR201_7.PDF
150 ns et 0,7V à 10mA, 1,1V à 1A.
Je vais tester avec 2+2, donc équilibré.
D'ailleurs, je n'ai plus de 1N4007.

Bon, si vous ne voulez pas devenir expert de la pompe à dessouder, n'hésitez pas à faire quelques essais sur une breadboard avant. Et de tester avec le courant que vous souhaitez détecter. Pour cela, alimenter le montage en courant continu entre 3 et 1 et mettre une résistance entre 3 et 2 sur deux diodes en externe.
En effet, les 1N5819 sont d’excellentes diodes de redressement (0,3V sous 10mA) et donc peuvent ne jamais déclencher un BC547B un peu dur d’oreille même avec une 1N4007 en série.
Donc deux FR204 en série (0,6 V sous 10 mA) semblent bien faire l'affaire. ( + deux autres pour être symétrique).
On a une plage de réglage importante avec l'ajustable.

(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=482.0;attach=1625;image)

Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le juin 04, 2018, 02:24:45 pm
Bonjour à tous

Après 2 jours de recherche et détérioré 2 circuits, voici les résultats des tests (morceau de breadboard) :-\

1 Attention pour la led verte, le plat doit être mis dans le sens inverse de la sérigraphie sur le CI

2 Sacrer soucis avec les diodes, j'ai remplacé par des diodes big ones BY255 (je les utilise pour mes autres détecteurs)

3 Pour Info, ce circuit fonctionne avec le BC547b important le b, le a et c pose problème, 2N2222, le 2N3904 (ma préférence)

4 Je vais remonter tous ce petit monde sur le CI de Jean-Luc et je vous ferais suivre les infos

Cordialement
Marcel


(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=482.0;attach=1629;image)

Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le juin 04, 2018, 02:31:31 pm
Marc-Henri nous avait prévenu il y a quelques mois, j'aurais du faire des tests plus tôt, d'autant que j'en avais conclu que les diodes Schottky ne sont plus nécessaires, mais on est tellement occupés...

Bonjour à tous,

Je viens de procéder à de nouveaux tests avec les diodes dont je dispose.

1N4002G
Tension inverse max 100 V. Temps de récupération 2 us.

1N4007H
Tension inverse max 1000 V, Temps de récupération 2 us.

J'ai comparé l'allure du signal DCC à l'oscillo avant, après le détecteur, après le freinage ABC, sans constater aucune différence visible. La loco réagit toujours aux commandes. Je pense qu'un temps de 2 us reste compatible avec les durées des demi-périodes DCC de 58 us (1) et 100 us (0).

Bon week-end prolongé.
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le juin 05, 2018, 07:53:31 am
Je vous fait part d'une analyse technique très interessante de Jean-Luc :


Citation de: Jean-Luc
Les diodes ont un "reverse recovery time" : Si une diode est conductrice dans le sens direct et immédiatement commutée à l'état inverse, la diode sera conductrice à l'état inverse pendant un court laps de temps à mesure que la tension directe diminue. Le courant traversant la diode sera assez important dans le sens inverse pendant ce petit temps de récupération.
Une fois les porteurs de charge réabsorbés la diode est de nouveau bloquée en inverse et le courant chute jusqu'au niveau de fuite.

On voit que dans le cas du DCC, cette durée peut avoir une influence sur sa qualité temporelle.

L'avantage des schottky est le faible temps de récupération mais leur problème est la faible tension directe qui rend le détecteur peu sensible (le Vbe du transistor est légèrement au dessus de 0,7V). Il ne faut donc pas employer de schottky si on veut détecter du matériel à l'arrêt ou des essieux graphités (détection de perte de wagon)

Le problème des diodes 1N400x est le temps de récupération qui est de 1,5µs, c'est à dire non négligeable devant les caractéristiques temporelles du signal DCC.

Heureusement il existe des diodes non schottky qui ont des temps de récupération faibles et des tensions directes élevées :

https://www.tme.eu/fr/details/es1j-dio/diodes-universelles-smd/diotec-semiconductor/es1j/

Version SMS
temps de récupération : 35ns
tension directe : 0,7V à 1 mA, 0,85V à 10mA, 1,05V à 100mA

En version THT, il y a aussi, mais avec un temps de récupération de 50 ns :
https://www.tme.eu/fr/details/fe2a-dio/diodes-universelles-tht/diotec-semiconductor/fe2a/ (https://www.tme.eu/fr/details/fe2a-dio/diodes-universelles-tht/diotec-semiconductor/fe2a/)
https://www.tme.eu/fr/details/fe2b-dio/diodes-universelles-tht/diotec-semiconductor/fe2b/ (https://www.tme.eu/fr/details/fe2b-dio/diodes-universelles-tht/diotec-semiconductor/fe2b/)
https://www.tme.eu/fr/details/fe2d-dio/diodes-universelles-tht/diotec-semiconductor/fe2d/ (https://www.tme.eu/fr/details/fe2d-dio/diodes-universelles-tht/diotec-semiconductor/fe2d/)
https://www.tme.eu/fr/details/fe2g-dio/diodes-universelles-tht/diotec-semiconductor/fe2g/ (https://www.tme.eu/fr/details/fe2g-dio/diodes-universelles-tht/diotec-semiconductor/fe2g/)
et en 35 ns (mais le stock est = 0):
https://www.tme.eu/fr/details/sf26-yan/diodes-universelles-tht/yangjie-technology/sf26/ (https://www.tme.eu/fr/details/sf26-yan/diodes-universelles-tht/yangjie-technology/sf26/)




(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=509.0;attach=1637;image)
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: msport le juin 05, 2018, 10:15:54 am
Une fois terminées, ou presque.
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: CATPLUS le juin 05, 2018, 12:31:15 pm
Après tous mes essais, la conclusion voir le remplacement des diodes préconisés par des 1N4007
Il me reste que 1N4001 trop faible, ci joint  un montage Tour Eiffel avec BY255 (oui c'est très très moche) ;)
Cela fonctionne parfaitement

J'ai attaqué le double mais ......

Cordialement
Marcel

Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: DDEFF le juin 05, 2018, 02:11:10 pm
Bonjour Dominique,

Moi, ce qui me chagrine dans ces schémas, c'est l'usage d'opto-coupleurs à une seule diode.
Je pense que ce serait plus efficace avec des opto-coupleurs qui détecteraient les deux sens de courant (Ex SFH6206)
https://www.tme.eu/fr/katalog/optocoupleurs-sortie-analogique_100138/#search=SFH6206&s_field=artykul&s_order=ASC (https://www.tme.eu/fr/katalog/optocoupleurs-sortie-analogique_100138/#search=SFH6206&s_field=artykul&s_order=ASC)
Sinon, on se pénalise en ne détectant qu'une alternance.

Amicalement
Denis
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le juin 05, 2018, 02:52:41 pm
Denis,

Peux tu faire le schéma complet que tu as en téte ?

Amicalement
Dominique
Titre: Re : Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Jean-Luc le juin 08, 2018, 02:53:50 pm
3 Pour Info, ce circuit fonctionne avec le BC547b important le b, le a et c pose problème, 2N2222, le 2N3904 (ma préférence)

Pourquoi le C pose-t-il problème alors que son gain est supérieur à celui du B ?
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: msport le juin 08, 2018, 04:24:19 pm
Le problème dans ce montage n'est pas tant le gain que le Vbe sat. (avec 200, il suffit de 0,05 mA dans la base, donc 0,05 V sur la 1K dans la base pour saturer le transistor à 10 mA, même si c'est le double avec 10 K à la masse)
Du fait de la dispersion, ce Vbe sat peut être supérieur à la tension de deux diodes Schottky et donc, le transistor peut ne pas conduire. (il est < 0,77 V à 10 mA pour les BC547B-C)

Le 2N3904 peut être pire : Le Vbe sat 10 mA est spécifié jusqu'à 0,85V, mais tout dépend de votre exemplaire ...

Donc à expérimenter.
Titre: Re : Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: msport le juin 11, 2018, 04:03:09 pm
... diodes préconisés par des 1N4007
Il me reste que 1N4001 trop faible ...

Dans cette application, les 1N4001 conviennent parfaitement : la tension inverse à laquelle elles sont soumises ne dépasse pas la tension directe des deux autres, donc 1,4V. Même si c'est le double à 30A. Il y a donc de la marge par rapport à 50V !
Certes avec 1000V on peut redresser le secteur, mais là, il vaut mieux éviter.
30A est le courant admissible sur 8ms, on peut espérer que la protection de la Base Station sera intervenue avant.

Quant la rapidité, je n'ai pas constaté de problèmes à ce niveau, mais peut-être y a-t-il d'autres expériences ?
Titre: Re : Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Jean-Luc le juin 12, 2018, 07:21:32 pm
Moi, ce qui me chagrine dans ces schémas, c'est l'usage d'opto-coupleurs à une seule diode.
Je pense que ce serait plus efficace avec des opto-coupleurs qui détecteraient les deux sens de courant (Ex SFH6206)
https://www.tme.eu/fr/katalog/optocoupleurs-sortie-analogique_100138/#search=SFH6206&s_field=artykul&s_order=ASC (https://www.tme.eu/fr/katalog/optocoupleurs-sortie-analogique_100138/#search=SFH6206&s_field=artykul&s_order=ASC)
Sinon, on se pénalise en ne détectant qu'une alternance.

Oui mais avec le montage auquel je pense que tu penses :) le courant piqué à la traction va directement dans l’optocoupleur sans passer par un transistor. Pour avoir une bonne sensibilité, est ce suffisant pour que l’optocoupleur fonctionne de manière satisfaisante ?

http://www.ho-ptit-train.be/html_en/cablage_03_en.html
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: msport le juin 12, 2018, 10:33:24 pm
Un petit coup de reverse engineering :

La 1N5402 est spécifiée à 0,62 V à 10 mA (rien affiché en dessous) soit 1,24 V pour les deux. Les LED de l'opto sont à 1,1V, pratiquement constant autour des 3 mA nécessaires pour saturer la 10K / 0,5x12V avec un CTR  mini de 20%.
Pour obtenir ces 3mA dans la 27 ohms, il faut 0,1V de plus que les 1,1V de l'opto, soit 1,2V en tout.
On n'est pas loin des 1,24V des 1N5402 à 10 mA, la courbe est représentée verticale à 10 mA (c'est une vue de l'artiste) et on ne peut rien conclure. Ça fonctionnera, mais la sensibilité sera à mesurer.
Encore une fois la dispersion des composants invite à faire des tests avec le lot que vous aurez obtenu.
D'autant que la température intervient fortement.

Le SFH6206 est suivant modèle (un peu) meilleur en CTR (% de transfert) mais deux fois plus lent.

https://www.vishay.com/docs/83608/h11aa1.pdf
https://www.vishay.com/docs/88516/1n5400.pdf
https://www.vishay.com/docs/83675/sfh620a.pdf
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: DDEFF le juin 16, 2018, 11:48:17 am
Bonjour,

J'ai plein de travail, d'où mon retard à l'allumage...
Je répond à Jean-Luc :
Citer
Citation de: DDEFF le juin 05, 2018, 02:11:10 pm

    Moi, ce qui me chagrine dans ces schémas, c'est l'usage d'opto-coupleurs à une seule diode.
    Je pense que ce serait plus efficace avec des opto-coupleurs qui détecteraient les deux sens de courant (Ex SFH6206)
    https://www.tme.eu/fr/katalog/optocoupleurs-sortie-analogique_100138/#search=SFH6206&s_field=artykul&s_order=ASC
    Sinon, on se pénalise en ne détectant qu'une alternance.


Oui mais avec le montage auquel je pense que tu penses :) le courant piqué à la traction va directement dans l’optocoupleur sans passer par un transistor. Pour avoir une bonne sensibilité, est ce suffisant pour que l’optocoupleur fonctionne de manière satisfaisante ?

C'est bien à un schéma de ce genre que j'avais en tête. Mais ta raison se justifie parfaitement. On garde l'opto simple diode.

J'ai une autre idée, toujours pour tenir compte des deux alternances.

(Excusez la qualité du dessin, mais c'est un schéma de principe).

(http://www.locoduino.org/IMG/jpg/schema-2.jpg)

On ne met que des Shottky, à mon avis, pour les temps de réponse.

Denis
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Jean-Luc le juin 16, 2018, 12:02:24 pm
C'est bien à un schéma de ce genre que j'avais en tête. Mais ta raison se justifie parfaitement. On garde l'opto simple diode.

Pas si vite ! faut essayer :) Avec un transistor en sortie de l'opto pour amplifier ça pourrait donner quelque chose de bien.

Citer
J'ai une autre idée, toujours pour tenir compte des deux alternances.

(Excusez la qualité du dessin, mais c'est un schéma de principe).

(http://www.locoduino.org/IMG/jpg/schema-2.jpg)

On ne met que des Shottky, à mon avis, pour les temps de réponse.

Oui j'avais la même mais :
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: DDEFF le juin 18, 2018, 10:03:23 am
Bonjour,

Il y a une autre façon de détecter un train.
Tout d'abord, l'excellente remarque de Dominique :
Citer
Personnellement je m'intéresse principalement au mouvement, sachant qu'un train qui ne bouge pas ne change pas de place et une perte de détection doit être traitée par logiciel.
Je suis sérieux : on n'a pas à s'occuper des trains à l'arrêt. On n'a donc à traiter électroniquement que les trains qui bougent. Et donc, quand il y a passage de courant.

Autre remarque : en DCC, que la loco bouge lentement ou rapidement, on a la même chose à détecter, ce qui n'est pas le cas de l'analogique pur.

On cherche à ne pas perturber le signal DCC, d'où de nombreuses réflexions sur les temps de réaction des diodes, etc.
Et, parce qu'on pense immédiatement à un opto-coupleur, on met des diodes, ce qui, à minima fait chuter la tension.

Je propose de s'affranchir des opto-coupleurs et de raisonner comme une pince ampèremétrique :

http://www.sumidacrossing.org/LayoutControl/TrainDetection/InductiveDetectionCircuit/

Le schéma n'est pas plus complexe. Il est seulement différent.

Denis
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le juin 18, 2018, 10:09:41 am
Tu as déniché un site bien documenté  ;D
Titre: Re : Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Jean-Luc le juin 18, 2018, 10:31:23 am
Je suis sérieux : on n'a pas à s'occuper des trains à l'arrêt. On n'a donc à traiter électroniquement que les trains qui bougent. Et donc, quand il y a passage de courant.

Ben moi je pense que si. Il faut détecter les pertes de wagon.

Donc il faut une très bonne sensibilité.

La chute de tension n'est pas un problème, il suffit de mettre une alim de tension plus élevée.
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: DDEFF le juin 18, 2018, 11:14:21 am
Tu as parfaitement raison. Et, donc, des essieux graphités.

Par exemple : http://cdmrail.free.fr/SiteCDR0/spip.php?article30 (http://cdmrail.free.fr/SiteCDR0/spip.php?article30)

Citer
La chute de tension n'est pas un problème, il suffit de mettre une alim de tension plus élevée.

Oui et non.
Oui si on construit soi-même le booster. On fait ce qu'on veut.
Non si on a récupéré (ou qu'on a déjà) un booster.
Ceci dit, il reste de la marge et on ne perd pas tellement de courant.

Le vrai problème concernant la sensibilité, c'est l'encrassement des rails et des roues.
Le DCC est, par nature, meilleur que l'analogique pour ce critère, à cause de l'inversion de courant dans la voie très fréquente. Mais rien n'est parfait.

Remarques concernant le gestionnaire (quel qu'il soit) :

1°) on détecte la présence sur une zone, mais sans savoir où est le train dedans.
Par contre, si on fait circuler des trains virtuels sur le TCO, il faut qu'ils soient synchrones avec les vrais trains sur le réseau.
Et, donc, on ne peut synchroniser qu'au passage de deux seuils :
 - rien -> détection d'occupation
 - détection d'occupation -> rien.
Ce qui suppose de pouvoir accélérer momentanément un train virtuel s'il est en retard sur le train réel et de le ralentir s'il est en avance sur le train réel.
Le tout de manière aussi peu visible que possible. C'est loin d'être évident.
A noter que tout condensateur pour éliminer les "trous" dans la conductivité dus aux mauvais contacts décale l'information d'occupation/dé-occupation, ce qui n'arrange rien  :-\

2°) Cela suppose aussi d'avoir rentré quelque part la longueur vraie de la zone réelle et d'avoir calculé la longueur de la zone virtuelle (ou le ratio, zone par zone).
En effet, le ratio est différent d'une zone à l'autre.

3°) Cela suppose enfin qu'on ait, pour chaque train, un tableau donnant la vitesse vraie du train et le cran de vitesse.

Un énorme travail...

Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le juin 18, 2018, 02:57:44 pm
Je suis partisan de faire simple pour Orléans, on pourra améliorer ensuite.

Denis, as-tu essayé quelque chose (un petit réseau) pour nous faire part de tes résultats ?
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: msport le juin 19, 2018, 10:10:05 am
Juste une tentative de synthèse :
le site cité par Denis est un site qui renvoie via des déclinaisons à la référence de la mesure par induction de Rob Paisley dont une réalisation pratique a été décrite dans ces colonnes :
http://forum.locoduino.org/index.php?topic=489.0
Cette réalisation pratique permet de détecter avec les composants cités (avec un transfo 1/300) une résistance de 10 Kohm, ce qui serait l'optimum prévu dans l'article de CDM-Rail sur le graphitage.
Si la détection des wagons n'est pas retenue, les transfos 1/1000 sont parfaits (détection de 1Kohm). Le temps de réponse à la sortie est ajustable par le choix du condensateur de 2,2 µF.
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: DDEFF le juin 19, 2018, 11:13:43 am
Bonjour Michel,

J'aurais dû connaitre ce fil, puisqu'il est sur notre site...  :-\
Merci pour ce rappel.
Ceci dit, je proposais ce site pour le deuxième schéma, celui qui donne directement accès à l'Arduino, sans 555 ou 556.
On peut, par programme, faire un monostable.

PS pour Dominique :
Je suis hors sujet sur ce fil en parlant du gestionnaire. On verra plus tard.
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Pierre59 le juin 27, 2018, 08:07:43 am
Les schémas de détection des trains par consommation de courant sont assez anciens anciens et datent pour la plupart d'avant l'Arduino. Avec l'Arduino on peut mettre moins de composants électroniques en compensant par plus de logiciel. L'Aduino pouvant facilement faire du filtrage des signaux reçus et de la temporisation à la libération.

J'ai déja proposé un montage qui va dans ce sens et que j'utilise sur mon réseau, voir  http://forum.locoduino.org/index.php?topic=329.0  (http://forum.locoduino.org/index.php?topic=329.0) ou l'image ci dessous. Ce montage peut aller jusqu'a une sensibilité de 1mA détectant facilement les essieux graphités.

Quelques remarques sur des discussions connexes du forum qui me semblent importantes :

- pour une sécurité maximum (de la part du gestionnaire) tous les véhicules doivent consommer un peu de courant (moteurs, éclairages, feux de fin de convoi, graphitage des essieux, …)

- si le delais de libération est fait numériquement il peut être précis, permettant d'avoir des temps de parcours de zones tout aussi précis  (normalement l'occupation est immédiate).

Pierre
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: bobyAndCo le juin 27, 2018, 09:41:23 am
Bonjour Pierre,

Merci pour cette info. Mais pour les billes en electronique dont je fais partie, te serait-il possible de donner plus d'informations sur les composants, valeur de la resistance, type des diodes...

Merci
Titre: Re : Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: BB9004 le juin 27, 2018, 12:44:05 pm
http://www.sumidacrossing.org/LayoutControl/TrainDetection/InductiveDetectionCircuit/ (http://www.sumidacrossing.org/LayoutControl/TrainDetection/InductiveDetectionCircuit/)
Tu as déniché un site bien documenté  ;D

> une mine, ce site ... et un sacré rédacteur : Faudrait des heures de lectures rien que sur les parties qui nous intéressent ...
Titre: Re : Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: msport le juin 27, 2018, 01:19:47 pm
plus d'informations sur les composants, valeur de la resistance, type des diodes...

Tous ces détecteurs à diode  sont basé sur le même principe.

Il faut qu'au courant à détecter, la chute de tension dans les diodes soit supérieure à la tension de(s) diode(s) de l'optocoupleur.

Ici pour le TLP620 à IF de 0,1mA le VF est de 1,1V
le CTR Current transfer ratio est de 50 à 600, si il n'est que 50 le 0,1mA à l'entrée devient 0,05mA en sortie, ce qui ne fait que 0,5V sur la 10K traditionnelle. Et >5V si on a de la chance.
Dans tous les cas, on y gagne si on utilise le INPUT_PULLUP de l'Arduino (20K)

Il faut des diodes qui aient une chute de tension d'au moins 0,6V pour le courant qu'on veut détecter.
La SS26 (schotky) que la NMRA aime bien ne convient pas pour cet optocoupleur.
La traditionnelle 1N4001 - 1N4004 garantit 0,7V typ à 10mA, elle est très souvent utilisée.
La résistance de 22 ohms ne sert qu'à protéger l'optocoupleur pendant les courants de court-circuit.

En résumé, la solution bateau : 1N4007 +  INPUT_PULLUP ou 10K
Titre: Re : Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le juin 27, 2018, 02:09:30 pm
Quelques remarques sur des discussions connexes du forum qui me semblent importantes :

- pour une sécurité maximum (de la part du gestionnaire) tous les véhicules doivent consommer un peu de courant (moteurs, éclairages, feux de fin de convoi, graphitage des essieux, …)

- si le delais de libération est fait numériquement il peut être précis, permettant d'avoir des temps de parcours de zones tout aussi précis  (normalement l'occupation est immédiate).

Pierre

Dans la réalité les circuits de voie détectent une variation de courant (suite à un court-circuit provoqué par les roues+essieux métalliques d’apres Wikipedia : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Circuit_de_voie (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Circuit_de_voie)).

Le gestionnaire doit travailler différemment avec les occupations et les libérations. L’occupation, en tête de train est la plus importante. Elle détermine les signaux et le suivi des trains en fonction du sens de circulation. Si un train est en pousse, il faut évidemment que le premier wagon ou voiture soit « vu » par le détecteur.

La libération sert seulement à confirmer qu’il n’y a plus de convoi sur une zone (à mon avis), notamment pour protéger les convois suivant en cas de perte de wagon.

Une libération de la zone « n » qui n’arrive pas (par exemple quand le convoi occupe la zone n+2) est une anomalie, à condition que la longueur du convoi soit toujours inférieure à la longueur des zones (dans les zones d’aiguilles, ça peut être n+3 ou plus évidemment).

Le gestionnaire a beaucoup de travail, de cas à traiter. Pour moi il vaut mieux le protéger des fausses détections mais je suis d’accord, il y a plusieurs circuits possibles.

Le plus important est comment est fait le traitement des occupations et libérations par le gestionnaire, qui doit être indépendant de la technique de détection.

Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: DDEFF le juin 27, 2018, 04:29:30 pm
Bonjour Dominique,

Je suis, en gros, d'accord avec toi, mais je pense que ce dont tu parles devrait faire l'objet d'un fil particulier.
Ce fil devrait concerner uniquement l'électronique permettant de donner l'occupation(ou non) d'une zone.
Ce qu'en fait le gestionnaire est une autre histoire, d'ailleurs passionnante, mais indépendante.

Denis
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Pierre59 le juin 28, 2018, 09:38:30 am
Bonjour

Dans la réalité les circuits de voie détectent une variation de courant (suite à un court-circuit provoqué par les roues+essieux métalliques
C'est pas malheureusement pas possible sur nos réseaux en deux rails, il faut donc avoir recours à grande variété de circuits électrique ou électroniques.

Le gestionnaire doit travailler différemment avec les occupations et les libérations. L’occupation, en tête de train est la plus importante. Elle détermine les signaux et le suivi des trains en fonction du sens de circulation. Si un train est en pousse, il faut évidemment que le premier wagon ou voiture soit « vu » par le détecteur.
Voila les actions que fait le gestionnaire lors de l'occupation d'une zone  :
- aubiner les signaux 
- mettre à jour le suivi des trains, avec affichage éventuel sur TCO, mise à jour du cabsignal et commutation des sources en analogique
- affichage de l'état de la zone sur le TCO

La libération sert seulement à confirmer qu’il n’y a plus de convoi sur une zone (à mon avis), notamment pour protéger les convois suivant en cas de perte de wagon.
Voila les actions que fait le gestionnaire lors de l'occupation d'une zone  :
- destruction d'iitinéraires, en transit rigide la libération de la dernière zone détruit l'itinéraire
- mettre à jour le suivi des trains, avec affichage éventuel sur TCO et commutation des sources en analogique   
- affichage de l'état de la zone sur le TCO

Pour la "perte de wagons" voir le paragraphe suivant.

Une libération de la zone « n » qui n’arrive pas (par exemple quand le convoi occupe la zone n+2) est une anomalie, à condition que la longueur du convoi soit toujours inférieure à la longueur des zones (dans les zones d’aiguilles, ça peut être n+3 ou plus évidemment).
Je pense que l'on parle ici des ruptures d'attelage. Une solution simple est de mettre un compteur de zones pour chaque train avec une valeur maximum qui permet de détecter l'anomalie. Comme les zones d'aiguilles sont en général beaucoup plus courtes que les autres on pourrait gérer le compteur en tenant compte de la "pseudo longueur" des zones.

Une solution plus sophistiquée et de gérer une liste des zones pour chaque train, quand une zone se libère on vérifie que cette zone est bien la dernière de la liste. Mais on peut aussi maintenir artificiellement l'occupation de la zone "leurrant" ainsi le gestionnaire, permettant de pouvoir faire circuler des trains dont seuls le premier et le dernier véhicule sont détectés (pas d'essieux graphités pour les véhicules intermédiaires) sans que le gestionnaire ne perde le suivit des trains.

Mais cette solution a des limites, si on veut faire des manoeuvres sur le réseau, par exemple un dételage de locomotive, c'est équivalent à une rupture d'attelages mais voulue! Il faut alors utiliser des itinéraires en mode manoeuvre pour palier ce problème.

Mais la meilleure solution reste le graphitage de tous les essieux des véhicules.

Le plus important est comment est fait le traitement des occupations et libérations par le gestionnaire, qui doit être indépendant de la technique de détection.
Tout à fait et contrairement à Denis je pense que cette discussion a sa place ici car la façon dont on détecte les occupation/libérations dépend aussi de que l'on en fait avec (cela peut aller d'un gestionnaire à une simple manoeuvre de passage à niveau).

Pierre
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: DDEFF le juin 28, 2018, 11:41:18 am
Bonjour,

La SNCF utilise plusieurs systèmes pour faire coïncider une action avec une localisation (je ne peux pas être plus général).

1°) l'occupation d'une zone par court-circuit des rails via les essieux conducteurs.

Comme l'a dit Pierre (Pierre59), c'est totalement inemployable sur un réseau 2 rails (ci-joint document publicitaire SNCF en 1955)
(http://www.locoduino.org/IMG/png/circuit_de_voie.png)
Il faut donc une solution électronique à développer.
Nota 1 : sur le schéma, les deux files de rails sont coupées. C'est indispensable si on veut que deux trains sur des zones différentes puissent aller à contresens.
Nota 2 : le relais est constamment alimenté, sauf quand il y a un train. C'est mieux pour la sécurité : si le relais flanche, les trains sont arrêtés

Pour la petite histoire, de nos jours, il n'y a plus d'isolation galvanique entre les zones, mais un "circuit bouchon LC" qui empêche les hautes fréquences de passer d'une zone à l'autre.
On se sert donc maintenant de HF pour détecter les trains.

2°) les "crocodiles" qui transmettent une info au conducteur de train à un endroit précis.
Sur nos réseaux, ce peut être un ILS (ou autre) à la place du crocodile et le conducteur de train le gestionnaire.

3°) les pédales qui indiquent la position du train pour lancer une action externe au train.
Quelquefois utilisé en HO, mais très rarement.

4°) les "compteurs d'essieux"
qui sont là pour savoir si un train a bien tous ses wagons.
Ce système est complexe à mettre en œuvre et je n'en ai jamais vu de fiables sur nos réseaux.
D'autant qu'ils supposent une gestion des wagons/voitures pour savoir combien d'essieux a chacun suivant qu'il a (ou non) des bogies, sans parles des voitures à 3 essieux, des locos, etc...

Dans tous les cas, de nos jours, la SNCF utilise le circuit de voie pour détecter une présence sur une zone.
Il y a eu une époque où, sur les petites lignes, la sécurité était assurée par les chefs de gare qui téléphonaient à d'autres chefs de gare, mais on ne peut pas faire ça sur nos réseaux.

Le gros problème pour les circuits de voie, c'est qu'il faut "saucissonner" le réseau et encore plus si on fait un PRS (voir plus loin).
1°) couper des rails, surtout en N, c'est assez difficile
2°) souder deux fils pour chaque zone n'est pas évident non plus, surtout en N.
Mais je reste persuadé que c'est la meilleure solution.

Perte de wagons :

Au bout "d'un certain temps" ( ;D) le nombre de zones occupées est trop grand par rapport à la longueur du train.

En pleine voie, si trois zones sont occupées par le même train, c'est qu'on a perdu un wagon.
Cela suppose quand même que le gestionnaire tienne un compte des zones occupées et se déclenche si ce nombre passe à trois. OK

Mais ce serait trop simple...  :(

Certaines zones (je pense aux branchements, traversées, ...) sont très courtes et il faut aussi que le gestionnaire ait quelque part en mémoire la longueur totale de toutes les zones occupées par chaque train.
Donc, à chaque nouvelle détection, penser à additionner la longueur de la nouvelle zone à la longueur de toutes les zones occupées par ce train.
Et si cette longueur totale, moins la longueur de la dernière zone occupée est supérieure à la longueur du train, c'est qu'il a perdu un wagon. CQFD.

Au passage, gérer aussi la longueur du train, c'est à dire savoir qu'on a voulu dételer un wagon/la loco. Et la longueur de ce qui reste à suivre.

Comme on vient de le voir, c'est possible mais il faut bien suivre !

Avantage d'avoir un petit train sur le TCO :

Le petit train du TCO ne perd pas de wagons (ou alors, il faut revoir la programmation  :D), sauf si c'est voulu (ex : dételage de la loco).
Et donc, quand on a un petit train sur le TCO, quand il quitte une zone, elle n'est plus occupée (merci M. de La Palisse).
A ce moment, si le réseau détecte toujours une présence physique sur cette zone, c'est qu'on a perdu un wagon.
C'est "plus simple".
Je mets des guillemets car il faut, maintenant, gérer le petit train sur le TCO. :P

PRS :

Pierre parle du transit rigide et de détruire l'itinéraire quand il est totalement inoccupé. C'est parfaitement exact.
A la SNCF, c'est le PRA (Poste tout Relais à destruction Automatique)
Si on opte pour le transit souple, c'est un PRS (Poste tout Relais à transit Souple).
A ce moment, on peut utiliser une zone de l'itinéraire dès qu'elle est inoccupée.
L'itinéraire perd une zone au fur et à mesure de l'avancement du train.
Inventé en 1952.
Cette méthode augmente assez considérablement la nombre de zones où il faut détecter un train. C'est l'un de ses défauts, en plus d'être complexe à gérer.
Mais quel plaisir de voir le petit train du TCO avancer et l'itinéraire s’effacer  au fur et à mesure !

Denis
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le juillet 18, 2018, 10:15:35 pm
Pour ceux qui ont monté des détecteurs doubles, il y a une incompatibilité entre le circuit imprimé et le composant optocoupleur préconisé, mais facile à corriger :

(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=558.0;attach=1635;image)

Sur cette carte IC1 est un emplacement pour 2 optocoupleurs simples a 4 pattes. Le câblage de l’optocoupleur du bas est inversé par rapport à celui du haut selon une symétrie verticale. Pour y remédier, il faut souder l’opto du haut côté composants (normalement) et l’opto du bas cité soudure. On ne peut pas les mettre tous les deux sur un même support.

A moins qu’il y ait un opto double qui convienne (cela m’a peut-être echappé).

Seuls Catplus et moi sommes concernés.
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le août 15, 2018, 11:44:03 am

A moins qu’il y ait un opto double qui convienne (cela m’a peut-être echappé).


Ce n'est pas une coquille si on utilise des optos doubles du type ILD1 ou MCT61 de Vishay ou Fairchild ou LTV829 de Liteon, dans lesquels les 2 canaux sont installés symétriquement conformément au circuit imprimé.

https://www.tme.eu/fr/Document/ad7c9b8993c3570cc2aeb46a1e88850c/MCT6-VIS.pdf (https://www.tme.eu/fr/Document/ad7c9b8993c3570cc2aeb46a1e88850c/MCT6-VIS.pdf)
ou
https://www.tme.eu/fr/Document/f52f98783f1b74bd41680f05cfb782e5/MCT6XSM.pdf (https://www.tme.eu/fr/Document/f52f98783f1b74bd41680f05cfb782e5/MCT6XSM.pdf)
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le août 19, 2018, 02:51:56 pm
Pour le détecteur simple, le branchement est le suivant :

(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=431.0;attach=1821;image)

La spec du V0618A indique le branchement des pins de l'Arduino.

(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=431.0;attach=1823;image)

Évidemment ici il n'y a qu'un seul optocoupleur et il a une sortie type transistor en collecteur ouvert donc il faut respecteur :
- la pin d'entrée de l'Arduino sur le collecteur (activer l'INPUT_PULLUP)
- le gnd sur l'émetteur
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le septembre 23, 2018, 11:24:31 pm
Pour ceux qui ont monté des détecteurs doubles, il y a une incompatibilté entre le circuit imprimé et l’utilisation de 2 optos V0618A simples, mais c’est facile à corriger :

On peut soit souder l’opto du haut côté composants (normalement) et l’opto du bas coté soudure. On ne peut pas les mettre tous les deux sur un même support.

On peut aussi retourner les pattes de l'opto du bas comme sur la photo ci-dessous. On peut alors les mettre sur un même support.

(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=558.0;attach=1890;image)

Le mieux est de mettre un opto double LTV829 :
https://www.tme.eu/fr/details/ltv-829/optocoupleurs-sortie-analogique/liteon/ (https://www.tme.eu/fr/details/ltv-829/optocoupleurs-sortie-analogique/liteon/)
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: SUPERN le septembre 26, 2018, 02:27:11 pm
Bonjour à tous
Juste mon expérience pour compléter toutes ces infos.
Voir http://cdmrail.free.fr/ForumCDR/viewtopic.php?f=45&t=3532
Je peux fournir tous les documents sur demande
Bon train à tous
Yves
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le septembre 26, 2018, 10:32:27 pm
Ah, une précision importante sur tous les types de détecteurs de consommation : si ça ne marche pas du premier coup, si la Led ne s'allume pas en cas de détection, il faut permuter les branchements sur les bornes 1 et 2 (le rouge DCC).

(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=558.0;attach=1892;image)

En effet, il faut que la borne 3 soit positive par rapport à la borne 1 et on a une chance sur deux de tomber juste  ::)
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le septembre 26, 2018, 10:41:44 pm
Bonjour à tous
Juste mon expérience pour compléter toutes ces infos.
Voir http://cdmrail.free.fr/ForumCDR/viewtopic.php?f=45&t=3532
Je peux fournir tous les documents sur demande
Bon train à tous
Yves

Bonjour Yves,

Merci pour ce partage (on ne peut pas voir toutes les images car il faut surement être enregistré) qui complète l'article de Jean-Pierre sur la collecte des détections sur le S88 .

Une Passerelle entre le bus S88 et le bus CAN pour la rétro signalisation (http://www.locoduino.org/spip.php?article180)

Si tu veux bien écrire un article sur le site éditorial, tu es le bienvenu.
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Papymoujo le mars 14, 2019, 04:51:46 pm
Voici la BOM du Détecteur simple

C'est une 1kΩ, pas une 10kΩ. Il y a le potentiomètre à régler également.

(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=482.0;attach=1610;image)

Ainsi que le schéma

(http://forum.locoduino.org/index.php?action=dlattach;topic=482.0;attach=1612;image)
Bonjour
C'est P1 qu'il faut chager par 1Koh?
Merci
Titre: Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le mars 14, 2019, 05:16:30 pm
Bonjour
C'est P1 qu'il faut chager par 1Koh?
Merci

Non il faut toujours 10k pour le potar.
Je ne sais plus à quoi se rapportait cette 1k.

Lisez bien le sujet jusqu’au bout : il y a eu des évolutions !
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Papymoujo le mars 14, 2019, 06:27:45 pm
Bonjour
Je recherche des fichiers Gerber et la Bom pour Détecteur de présence DCC par consommation de courant.
Merci
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le mars 14, 2019, 07:18:00 pm
Quel modèle recherchez-vous (parmi ceux présentés dans ce sujet) ?
Il y a aussi les Satellites présentés dans cette série d’articles :http://www.locoduino.org/spip.php?article242 (http://www.locoduino.org/spip.php?article242).

Dans votre présentation vous annoncez être débutant. Je crois que vous allez peut-être un peu trop vite dans vos choix.
Titre: Re : Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Papymoujo le mars 17, 2019, 06:59:19 am
Quel modèle recherchez-vous (parmi ceux présentés dans ce sujet) ?
Il y a aussi les Satellites présentés dans cette série d’articles :http://www.locoduino.org/spip.php?article242 (http://www.locoduino.org/spip.php?article242).

Dans votre présentation vous annoncez être débutant. Je crois que vous allez peut-être un peu trop vite dans vos choix.
Bonjour Dominique
J'ai changé mon fusil d'épaule, je passe à la "Souris et centrale sans fil" de tony04
Je pense que la configuration de tony04 est plus adaptée à ce qu'il me faut.
Merci pour ton aide.
A bientôt.
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: bobyAndCo le juin 29, 2019, 04:59:01 pm
Bonjour à tous,

Nous avons fait une commande de composants qui m'a permis de finir une quinzaine de détecteurs single qui sont donc disponibles montés et testés au prix de 6€ pièce plus le port. Vous pouvez-vous manifester si vous êtes intéressés.

Nous avons de plus lancé la fabrication de 80 nouvelles cartes single. Les détecteurs pourront être vendus non montés avec l'ensemble des composants fournis (probablement aux alentours de 5€) ou entièrement montés au prix de 6€ indiqué ci-dessus. Ajoutez à chaque fois le port.


(http://www.locoduino.org/IMG/jpg/_dsc7833.jpg)

(http://www.locoduino.org/IMG/jpg/_dsc7832.jpg)
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: titantitan le août 19, 2019, 07:35:14 pm
Bonjour,
Je suis intéressé par des circuits nus ou si vous voulez avec les composants pour 5€ .
Il suis preneur pour quantité de 40 circuits nus.
Cordialement
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: bobyAndCo le août 19, 2019, 09:00:09 pm
Je vous ai répondu en MP.

Bien cordialement.

Christophe
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Latse le août 20, 2019, 05:16:16 pm
Bonjour,
Je serai aussi intéressé par vos détecteurs. Vous en reste t il ? Dans un premier temps , je serai preneur d'une dizaine. Par la suite , d'ici quelques mois pourras t on toujours s'en procurer ou avoir un fichier GERBER ?
Un grand merci de nous faire partager vos travaux.

Amicalement,
Pierre,
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: bobyAndCo le août 20, 2019, 05:25:45 pm
Bonjour Pierre,

Oui il en reste une dizaine montée et 80 non montés. Si Christian confirme pour 40, il en restera donc une cinquantaine. Ce que l'on essaye de faire, c'est de passer une commande de carte en même temps que d'autres commandes pour économiser le port et Jean-Luc et Dominique envoient en générale une commande tous les mois ou tous les deux mois.

Pour les composants, c'est la même chose, on commande avec une autre commande.

Mais le fichier GERBER est bien sûr disponible, par contre, je ne suis pas certain que la liste des composants ci-avant sur ce fil soit tout à fait à jour.

Bien cordialement.

Christophe
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Latse le août 20, 2019, 06:08:55 pm
Merci Christophe pour ta réponse rapide ,

 Je te confirmerai la dizaine ou douzaine de détecteurs non montés le plus rapidement possible.
J'ai déjà beaucoup à faire , les soirées à venir ne seront pas assez longues et il va falloir prévoir aussi de l'Efferalgan pour le mal de tête avec ARDUINO. ;D

Bien cordialement,

Pierre,
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: jac.fil le août 22, 2019, 06:41:06 pm
Je cherchais pour mon nouveau projet de réseau en étude, un schéma électronique pour des détecteurs de courant et bien sur j’ai cherché sur le forum Locoduino  ;D ;D.
Jusqu’à présent sur mon réseau, j’utilisais uniquement des détecteurs IR, que j’avais, je l’avoue bien volontiers, copiés sur l’excellent Site LOCODUINO ;) ;) ;).
Ayant un niveau très très basique en électronique, les échanges sur ce fils, m’échappent parfois totalement, mais en ayant étudié, pour essayer de comprendre, soigneusement le schéma, 2 voire 3 questions certainement très triviales, restent sans réponse.
A quoi sert le « connecteur » $3 ? Que je n’aperçoit pas à priori sur la carte.
Pourquoi 1 bornier  3 Pins en sortie alors que l’on a que la sortie et GND?
Enfin je suis sur de la réponse, mais je préfère poser la question, justement GND est à relier à celui de l’Arduino.
Merci d’avance pour votre retour
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le août 22, 2019, 06:54:27 pm
Voir
http://forum.locoduino.org/index.php?topic=558.msg6949#msg6949 (http://forum.locoduino.org/index.php?topic=558.msg6949#msg6949)
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: CATPLUS le août 23, 2019, 07:35:35 am
Bonjour

Marcel
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: fcot2002 le août 23, 2019, 09:25:56 am
Bonjour @ tous !

hihihihi Marcel, elle me dit quelque chose cette photo  ;) ;) ;) ;)

je suis en congés en ce moment, j'ai terminé le repérage de l’électronique sur le réseau (le papier c'est bien, mais avant de passer à la visseuse une vérification s'impose...).

à partir de demain on va "glisser" de la maquette (électronique) au réseau.

en tous cas MERCI pour ces détecteurs qui fonctionnent "du feu de Dieu" !
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: jac.fil le août 24, 2019, 06:47:56 pm
Je remercie Marcel pour sa réponse illustrée très claire

Je remercie aussi Dominique pour me renvoyer au schéma que j’ai déjà largement étudié, mes questions étaient peut être un peu stupides, effectivement les deux sorties du bornier triple sont bien reliés à la sortie de l’optocoupleur.
Mais dans ma propre logique lorsque j’ai 2 connections j’utilise un bornier double et non pas un triple, voilà ce qui m’avait perturbé, désolé.....
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le août 24, 2019, 08:24:11 pm
En fait j'ai mis des borniers triples chez moi pour permettre de relier la détection à 2 circuits différents (par exemple allumer une led sur le TCO et traiter les datections dans un Méga).
Ce n'est pas indispensable, mais juste une option qui dure avec le temps...
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: laurentresse le octobre 13, 2019, 08:06:27 am
Bonjour,
Très intéressant tout cela !
J'ai envie de tester, le fichier gerber est dispo ou je dois m'y coller ?
Merci d'avance pour la réponse

Laurent
Titre: Re : Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le novembre 07, 2019, 05:17:41 pm
Bonjour,
Très intéressant tout cela !
J'ai envie de tester, le fichier gerber est dispo ou je dois m'y coller ?
Merci d'avance pour la réponse

Laurent
Bonjour Laurent,
Désolé pour l’attente, j’ai du m’absenter qq jours. Je n’oublie pas les Gerber

Dominique
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Dominique le novembre 08, 2019, 09:35:11 pm
Voici les fichiers Gerber pour ces détecteurs.
Ils sont compatibles avec SeeedStudio :
https://www.seeedstudio.com/fusion_pcb.html (https://www.seeedstudio.com/fusion_pcb.html)

PS : n'oubliez pas de tenir compte de mon post ici : http://forum.locoduino.org/index.php?topic=558.msg6591#msg6591 (http://forum.locoduino.org/index.php?topic=558.msg6591#msg6591) et du suivant
Titre: Re : Détecteur de présence DCC par consommation de courant
Posté par: Didier44 le novembre 11, 2019, 05:31:52 pm
Merci Dominique

Didier