Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - bobyAndCo

Pages: [1] 2 3 ... 28
1
Shields et Modules / Re : ESP8266 - interférences
« le: juillet 02, 2020, 09:40:16 am »
Est-ce que l'ESP8266 est configuré en AP (Access Point) ou se connecte à un réseau WiFi existant ?

2
@ Thierry :

On ne peut simplement pas se passer de l'IDE Arduino. Pour des questions de pérennité, de simplicité, et aussi parce que ces utilisateurs que l'on attire du coté obscur de l'Arduino sont souvent des béotiens du domaine Electronique/Informatique et seraient pour la plupart forcément rebutés par des installations d'outil multiples et variés, et des paramétrages de ces outils tout aussi peu simples...

Tu as tout à fait raison de le rappeler. D'ailleurs, Tommy dans la vidéo du premier post de François dit la même chose. "Si l'IDE Arduino vous convient, ne changez pas !"

3
@ ethal :


Il faut créer un fichier de partition dans son projet, voir le site de espressif pour en connaitre toutes les finalités, mais la on rentre dans le dur....,
example "partitions.csv":
# Name,   Type, SubType, Offset,  Size, Flags
nvs,      data, nvs,     0x9000,  0x5000,
otadata,  data, ota,     0xe000,  0x2000,
app0,     app,  ota_0,   0x10000, 0x1B0000,
app1,     app,  ota_1,   0x1C0000,0x1B0000,
spiffs,   data, spiffs,  0x370000,0x70000,

et mettre ce fichier en référence dans le PlatformIO.ini

board_build.partitions = partitions.csv

Cette procédure est en effet fastidieuse. Par contre, l'ESP32 que j'utilisais avait déjà "reçu" des fichiers en SPIFFS à partir de l'IDE Arduino. Du coup, je n'ai pas eu à créer la partition.

Bien sûr, avec l'IDE Arduino on ne peut pas déterminer la taille ce qui est possible avec la méthode que tu proposes.

4
@ Pyk35 : Merci Cédric pour l'info mais cette procédure concerne l'IDE Arduino.

J’ai résolu la question du téléchargement des fichiers « data » dans le SPIFFS en OTA avec PlateformIO.

En fait, il ne faut pas chercher à uploader les fichiers en même temps que le sketch. Aussi, j’ai désactivé le flag (commentaire) 1 sur l’image.

Il faut ensuite cliquer sur l’icône « PlateformIO » à gauche de l’écran (2).

Cliquer sur Upload File System image (3)

De cette manière, le upload des fichiers du dossier data est parfaitement et simplement réalisé (4)

Il y a de temps en temps des echecs pour le SPIFFS en OTA (comme pour le sketch) mais la plus part du temps, cela fonctionne à la deuxième ou à la troisième tentative alors que sur l’IDE Arduino, j’ai vu ne jamais pouvoir faire les mises à jour en OTA. Un vrai et grand progrès donc.



5
Bonjour à tous,

J'ai configuré le fichier plateforio.ini tel que me l'a suggéré ethal et effectivement, l'OTA fonctionne (parfaitement) bien. Je mets parfaitement entre parenthèses car j'ai de temps en temps un plantage mais à la tentative suivante, cela fonctionne en générale. Beaucoup mieux dans tous les cas qu'avec l'IDE Arduino.


[env:esp32dev]
platform = espressif32
board = esp32dev
framework = arduino

; Verbose
build_flags = -DCORE_DEBUG_LEVEL=5

upload_protocol = espota
upload_port = 192.168.1.126
;upload_flags =
;    --spiffs

Par contre, concernant les fichiers à copier en SPIFF, il faut préalablement créer une partition et je n'ai pas encore trouvé comment faire. C'est pour cela que les deux dernières lignes du fichier plateforio.ini ci-dessus sont commentées. Dans le fichier .ini, les lignes de commentaires commencent par ";".

Je précise que je n'ai pas ici d'authentification, ce qui n'est pas franchement recommandé. Je n'ai pas testé mais à priori, l'authentification est à ajouter à la liste des flags comme ceci :

upload_flags =
    --spiffs
    --auth = votre_password

6
Pour être précis, PlateformIO est aussi disponible sous d'autres environnements comme Sublime Texte.

@ François : j'ai corrigé le lien vers la vidéo youtube ci-dessus. C'est vrai que c'est bien expliqué je trouve aussi.

7
Salut Cédric, oui, c'est un plug-in de Visual Studio Code.

8
Merci beaucoup, c'est super. A première vue, le code de l'ESP est similaire pour l'IDE Arduino comme pour PlatformIO. Mais je n'avais pas trouvé le code pour platformio.ini.

En ésprérant que l'OTA soit moins capricieux sur PlatformIO que sur l'IDE Arduino.

Je pense que François à bien fait d'ouvrir ce fil sur PlatformIO. Ce qui serait intéressant, c'est dans un premier temps de connaitre quels sont les utilisateurs.

Ce fil peut être un bon moyen d'échanger des pratiques et des astuces comme le fait ethal pour répondre à ma question.

In fine, PlatformIO est plus intéressant selon moi que l'IDE Arduino mais plus complexe d'où l'intérêt des échanges.

9
L’OTA (over the air) permet le téléversement du sketch par le WiFi. Plus de câble donc entre l'ordinateur et la carte, qui doit toute fois permettre le WiFi bien sûr ! Interessant si la carte est difficile d'accès comme dans le cas de mon pont tournant.

10
PlateformIO est effectivement un environnement de développement intéressant. Dire qu’il est simple, je ne suis pas certain. Beaucoup plus complet, oui avec en particulier des possibilités de debug en mode trace.

Un vrai plus aussi pour moi, la possibilité d’associer les bibliothèques au projet, (ce qui est facultatif toute fois) par exemple pour des bibliothèques qui portent le même nom mais s’adressent à des cartes différents (ESP ou Arduino par exemple).

Il faut aussi bien régler le compilateur car parfois, de simples warnings empêchent la compilation.

Mais je n’ai toujours pas trouvé comment téléverser un sketch en mode OTA. Si quelqu’un peut me dire ça me rendrait un grand service.


11
Ah oui c'est cool, je sais qu'elle n'est pas très belle cette cabine. Par contre, j'ai une contrainte de dimension à la base que je pourrai te donner rapidement.

Merci encore, et pense à garder le plan, je crois qu'il y a d'autres pont en perspective.

A+

12
Après l'automatisation, je me suis risqué à modifier l'apparence du pont. A la base, j'ai utilisé un kit Rotamagus mais j'ai préféré fabriquer mes propre rambardes et ma cabine (qui évoluera sans doute encore).

Reste maintenant la patine, mais là je ne crois pas que je vais faire seul !




13
Pour résumer c'est bien la "station DCC complète, polyvalente et économique avec JMRI" qui a permis de modifier les adresses des deux locos d'occasion et de les faire tourner.

Puisqu'il est question de cette centrale, je précise que la configuration qui est présentée dans l'article n'utilise pas l'ACS712 mais un MAX471.

Par contre, je présente sur le forum une évolution de cette centrale avec un ACS712 (un ACHS-7122 pour être précis) pour la mesure de courant sur la voie principale mais un MAX471 pour la voie de programmation

Cela s'accompagne d'une modification du programme que je détaille sur ce même post : https://forum.locoduino.org/index.php?topic=843.msg10416#msg10416

14
Avant que Michel me traite de Ramses II ( ;D  ;D), il y a, depuis, la voie "K" où il y a des voies sur traverses plastiques, donc les rails sont isolés l'un de l'autre.

Eh non Denis, j'utilise aussi de la voie K et les 2 rails ne sont pas isolés l'un de l'autre. Car sinon, crois moi que j'utiliserais de la voie K en 2 rails, ce produit est cher mais génial.

15
Je parle des fils du pont tournant : 2 fils pour les rails, 1 fil pour le + du moteur, 1 fil pour le + de la bobine et un commun (-) entre le moteur = 5 fils.

Pages: [1] 2 3 ... 28