Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Dominique

Pages: [1] 2 3 ... 104
1
Le fonctionnement en DCC sur l'adresse 03 :parfait.

Mais impossible de changer les adresses ?

Ceci pour mes trois locos numérisées avec des décodeurs DH10.
Bonjour,

Est-ce que la lecture du CV 1 fonctionnent (résultat = 3 car c'est une adresse DCC courte) ?
D"après l'exposé de ton problème, je pense que la réponse est non.

Est-ce que lors de la lecture de ce CV 1, la loco gigote un peu ? (3 fois en principe). En appuyant légèrement sur la loco avec un doigt, on sent mieux la loco bouger et cela améliore les contacts entre les rails et la loco.
Si la loco bouge bien cela prouve au moins que la commande de lecture du CV est bien prise en compte par le décodeur DH10.
Sinon, il ne reconnait pas cette commande DCC et comme il est multi-protocole, il y a peut être une indication dans la notice pour travailler en DCC.

Si la loco bouge et que la lecture ne fonctionne pas, alors il faut regarder la mesure de courant comme le dit msport : vérifier le schéma et le câblage)

Après ces tests, on pourra envisager la programmation d'adresse.

En cas d'échec il faut aussi regarder comment programmer sur la voie main qui ne requiert aucune vérification (la loco ne bouge pas !).

Nous attendons les résultats de ces tests.

Amicalement
Dominique

2
Vos projets / Re : Re : projet centrale wifi DCC++ Can
« le: mai 28, 2020, 02:39:23 pm »
Bonsoir,

A vouloir en ajouter toujours un peu plus, cela risque de finir comme les satellites v2....
Il faut rester humble et ne pas trop s’écarter de la cible.

Le projet, c’est une base stable fonctionnelle, utilisable en wifi ou série. La suite serait modulaire et développée plus ou moins en fonction des aspirations (MQTT, TCO balaise...) effectivement le CAN reste un choix mûri.

Le mini TCO me semble juste un peu tard ou un peu trop tôt...

Yannick

Merci Yannick pour cette mise au point.

Nous la partageons aussi car c’est une base stable que nous visons donc pour des usages de base comme tu les cites, mais aussi pour des développements futurs.

Pour répondre à Denis sur la programmation d’adresse, ce sera mis en œuvre évidemment : une adresse DCC se programme dans le CV 1 si cette adresse est « courte » (entre 1 et 127). Pour les adresses « longues » (au delà de 128), l’adresse est découpée en 2 parties stockées dans les CVs 17 et 18. Pour différencier les 2 types d’adresse le bit 5 du CV29 est utilisé.

Depuis pas mal de temps, Thierry a intégré la lecture de l’adresse DCC, courte ou longue. C’est ce que j’essaye de mettre au point sur l’ESP32 (ça marche sur l’ATMega 328 et 2560).
De plus, le fait de n’avoir pas de voie de programmation dédiée n’est pas un problème étant donné la richesse des commandes de DCCpp. On peut s’adapter.

Je dois dire donc qu’il est prématuré de supputer divers types de scenarii de pilotage interne, via Can ou gestionnaire externe. Nous nous concentrons d’abord sur l’essentiel.

Si Denis veut une version qui permet de commander des trains via Can (a partir de son gestionnaire), alors on la fera avec plaisir.

3
Vos projets / Re : Re : projet centrale wifi DCC++ Can
« le: mai 24, 2020, 03:22:07 pm »
Je serais pour scinder en deux projets :

1°) LaBox pour les débutants (version "TrainInBox")

DCCpp+HMI+modification possible du CV1 (c'est un minimum).

On est complètement d'accord  :D
mais on essaye de voir un peu plus loin pour définir la façon de configurer simplement cette belle petite machine qui a probablement plein de possibilités !

C'est certain qu'il y aura une Box pour débutant, même avec du PWM pour permettre à un modéliste qui souhaite numériser une de ses locos, de s'en servir immédiatement après l'opération.

Citer
Je ne suis pas certain, dans cette version, qu'il y ait besoin d'un connecteur JP1 (pour le prochain CI)
L'idée pour le moment est de déplacer ce connecteur sous l'ESP32, le rendant accessible par des connecteurs coudés à 90°.

Citer
Si on veut faire un joueur de scénario, même interne, même minimal, il va falloir pouvoir commander quelques aiguilles et donc avoir un bus CAN.
J'ai testé le Can avec un satellite.

Citer
Ou alors, on commande les aiguilles de l'extérieur (boutons sur un TCO physique), indépendant de LaBox. Je pense que c'est la solution à retenir.
Et comme scénario : une navette, puisque ça n'utilise pas les aiguilles.
Obligation du Wifi pour la Throttle.

Prévoir de brancher quand même une MultiMaus filaire ?

2°) Les essais de fonctions plus sophistiquées (développeurs)
Là, il faut un bus CAN (aiguilles, signaux et logiciel de gestion) et les développements de Christophe.
Pour WebAdmin, je me demande si ça ne pourrait pas être déjà sur la version débutants.

Bonnes suggestions

4
Vos projets / Re : projet centrale wifi DCC++ Can
« le: mai 24, 2020, 03:13:31 pm »
Pour compléter, voici quelques images de l'HMI qui rend très bien sur l'écran OLED  ;D 8)

On y voit notamment l'adresse IP de connexion Wifi (nécessaire au moins la première fois que l'on se connecte avec un smartphone - ici j'utilise Withrottle sur iPhone),
le bon lancement du DCC confirmé par les leds situées juste à coté du connecteur de sortie, la représentation graphique de la vitesse et de la fonction "lumière", ainsi que la consommation en courant (là la loco est à l'arrêt) et la tension de l'alim (à titre indicatif).

5
Vos projets / Re : Re : projet centrale wifi DCC++ Can
« le: mai 24, 2020, 01:58:26 pm »
Parce que pour Eagle je ne sais pas mais je peux vous dire que les bibliothèques KiCad sont truffées d’erreurs, c’est la fête du slip. Tout doit être vérifié, aucune confiance ne doit être accordée.

Tu as raison, Msport a du résumer l’ESP32 à 2 rangées de 19 broches !
Le résultat est que ça marche bien, à l’espacement près !
Comme quoi on vérifie soigneusement et on ne voit pas la grosse erreur au milieu !

6
Vos projets / Re : projet centrale wifi DCC++ Can
« le: mai 24, 2020, 12:29:17 pm »
Les premiers circuits imprimés sont montés, après la découverte d'une erreur de 2,54mm dans l'espacement entre les 2 rangées de broches de l'ESP32  :-\ Chacun y est allé avec sa solution, mais il faudra donc refaire le circuit imprimé prochainement. Nous avons décidé d'attendre différents tests qui peuvent entrainer d'autres modifications.

Coté logiciel, les choses se passent plutôt bien  ;D

La bibliothèque DCCpp change de nom et s'appelle "LaBox" pour le projet. A terme ces 2 bibliothèques seront alignées et n'en feront plus qu'une. Je vais dtailler un peu plus loin.
Une autre bibliothèque est en train de voir le jour : "HMI" qui va produire l'interface utilisateur sur l'écran OLED en conjonction avec les 3 boutons.
L'ensemble DCCpp + HMI sera intégré à terme, dans LaBox.

Nous avons eu une petite réunion la semaine dernière, en visio comme il se doit (et on n'habite pas les uns à coté des autres), et en voici les principaux éléments à retenir.

DCCpp
On pourra monter jusqu'à 41 registres dans DCCpp, le registre 0 est réservé pour toutes les fonctions ponctuelles et les autres pour les fonctions permanentes comme les fonctions de vitesse qui sont répétées en permanence ce qui évite de perdre des ordres sur coupure.
La classe Locomotives affecte un registre libre à chaque nouvelle locomotive pilotée. Une version pourrait supporter un registre pour la vitesse et un autre pour les fonctions pour chaque locomotive évitant ainsi les problèmes de perte d’activation des fonctions lors d’une coupure de courant fugitive.
La classe Throttle est le moyen de transmettre les ordres à DCCpp. Chaque Throttle peut avoir un MessageConverter associé qui réalise la traduction des messages reçus vers DCCpp, que ce soit en appel direct de fonctions DCCpp ou en traduction vers les commandes DCCpp texte habituelles. Lorsqu’aucun MessageConverter n’est spécifié, alors les commandes reçues doivent être au format DCCpp et seront envoyées directement.

L’ESP32 dispose de 4 Mo de mémoire flash. Le programme de test avec Withrottle et HMI occupe 53% de la place de l’espace de stockage du programme. Si on était amené à stocker des pages web, les 4 Mo seraient utilisés à cet effet sans impact sur les espaces programmes. La configuration de LaBox via un Webadmin nous semble la solution à retenir. Elle devrait se trouver dans cet espace si l’écriture dynamique y est possible.

Programmation de CV et détection de court-circuit

La lecture du courant dans l’ESP permet d’avoir à 4 A une tension sur l’entrée de l’ESP < à 3.3V donc l'ESP est protégé et on est en capacité de détecter un court-circuit.
On détecte bien les fronts de 60 mA en réponse à la lecture de CV. Cependant, la fonction n’est pas encore opérationnelle. La recherche d'une bonne gestion du convertisseur analogique-digital et de l'instant précis où apparait cette impulsion de 60mA pendant 6mS est encore à l'étude.

Du côté des nouvelles fonctions, des concepts présentés semblent intéressants

  • Un joueur de scénario, basé sur un mini-gestionnaire (ou l'inverse), serait certainement très simple dans un premier temps, pourrait permettre de gérer un va et vient par exemple. Un throttle « interne » pourrait permettre de joueur un scénario ou alors on pourrait aussi publier directement dans MessageStack.
  • Le WebAdmin permet depuis une page web d’administration de régler les différents paramètres de La Box.
  • PasserelleCan : Simple portage du module existant de Christophe. A voir l’intérêt.
  • PasserelleMQTT : Permettrait au travers du protocole MQTT de communiquer à JMRI.
  • Throttle Web : Une Throttle 100% web pourrait être pertinente car on pourrait ainsi s’affranchir de tout logiciel pour piloter les trains. Christophe dispose déjà d’un développement très pertinent pour faire un excellent candidat à l’intégration.
  • Une version permettant de tester les commandes DCCpp texte via le serial (RX/TX) et la console est en cours de test.

Un schéma provisoire d'architecture du logiciel de LaBox est ci-dessous





7
Présentez vous ! / Re : Bonjour,
« le: mai 18, 2020, 09:12:46 pm »
Bienvenue,

Faites nous part des sujets et contributions que vous retenez.
Sans oublier le site editorial.

Cordialement

8
Modifier un bibliothèque est interdit ! Sauf accord du propriétaire après proposition faite en bonne et due forme sur Github. Là je pense que ce sera refusé

Donc il vaut mieux oublier la fonction notifyDccFunc !

Mais la fonction notifyDccSpeed convient très bien et il faut s'y adapter, tout simplement

9
OUI c'est exactement cela   :D

Tu peux partir de l'exemple Loco_Test de cette bibliothèque pour démarrer (dans la bonne direction ;)


10
... donné pour une détection à plus d'un mètre (... de quoi réaliser des arrêts sur ralentis de rêve)

Mais je fais la même chose (un ralenti de rêve) avec de simples détecteurs de consommation de canton et un peu de mesures et de calculs (voir mon va-et-vient).
 ;) :D

11
Le bit 0 du CV 29 permet d'inverser ou non le sens de déplacement par rapport aux commandes DCC "avant" et "arrière"

12
Essayes déjà avec des piles : au moins tu seras sur qu’il n’y aura pas de parasites de ce côté !!

13
Vie du forum / Humour Locoduino
« le: mai 11, 2020, 08:34:51 am »
J'inaugure ce sujet très sensible avec une image qui m'a bien fait rire en pensant aux débutants Arduino  ;D



J'en profite pour préciser que nous pourrons supprimer des contributions si nous le jugeons nécessaire.


14
Ah, je sais que la tablette est géniale !

Je voudrais my remettre prochainement  ;D ;D

15
Vos projets / Re : Analogduino: le but du projet
« le: mai 10, 2020, 10:57:57 am »
Bonjour Chuck,

Très belle initiative : j'ai trouvé que la page de départ sur ton site serait plutôt
http://acmf-railroute.fr/index.php/analogduino/45-proposition-novatrice-d-alimentation-et-de-controle-des-cantons

Tu peux l'exposer en détail dans la suite de ce sujet sur Locoduino.

Pages: [1] 2 3 ... 104