Auteur Sujet: Rétrosignalisation  (Lu 3329 fois)

tierra calientes

  • Newbie
  • *
  • Messages: 7
    • Voir le profil
Rétrosignalisation
« le: mai 13, 2017, 03:51:41 pm »
Bonjour, je suis nouveau dans votre forum et j'aimerais me lancer dans la construction de la rétrosignalisation avec Locoduino.
J'ai regardé chez Conrad Belgique et je trouve des ponts redresseurs, des optocoupleurs mais je vois plusieurs sortes de "arduino méga" avec des prix du simple au double.
Mon but est de rétrosignaler 40 cantons est-il préférable de choisir : 3 Arduino uno/nano ou un Arduino méga ? Si c'est un méga lequel choisir ? J'ai une centrale Twin centre de Fleischmann.
Bonne journée.

PhB22

  • Invité
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #1 le: mai 13, 2017, 07:00:10 pm »
Bonjour Serge,
Pour ma part j'utilise des MEGA 2560 pour le nombre de broches.

Pour ma gare cachée un MEGA teste et commande l'automatisme pour 10 voies de garage : aiguillages + rétro signalisation de présence + commande marche/arrêt + commande d'arret du canton amont + teste si canton aval libre. Et il ne me reste pas beaucoup de broches libres  ;)

Le prix? dans les 12 euros et port gratuit (sur "Ah Ma Zone!"). Bien sûr il y a le délais (+- 3 semaines). Jamais eu de problème. https://www.amazon.fr/SODIAL-ATmega2560-Microcontroleur-Arduino-Module/dp/B00OPO44UE/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1494694432&sr=8-4&keywords=arduino+mega

Pour 40 cantons j'irais vers deux ou trois MEGA.

De toute manière un MEGA peut envoyer un signal de commande (+5v ou 0v, c'est suivant ton choix) à un autre du moment que toutes les masses d'alimentation (moins) sont reliées.
J'ai un UNO qui commande des animations et qui commande également un NANO qui pilote une carte de lecture mp3. Choix imposé car je n'avais pas assez de broches de sortie sur le UNO. Ce chainage peut se faire entre tous les formats d'Arduino.
Ca permet d'ailleurs de lancer un autre programme indépendant.

Les broches "analogiques" peuvent également être utilisées en "numérique". Ca en fait 16 de plus si je ne me trompe pas sur un MEGA.
« Modifié: mai 13, 2017, 07:05:05 pm par PhB22560 »

Thierry

  • Global Moderator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 400
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #2 le: mai 13, 2017, 08:34:14 pm »
Bonjour.

Joli projet. Je voulais juste ajouter la possibilité d'utiliser des multiplicateurs de ports comme le circuit 74HC595 qui fournit huit sorties pour trois fils, et peut être chaîné plusieurs fois avec toujours les mêmes trois fils pour l'ensemble... Je n'ai pas trouvé de limite physique au nombre de puces que l'on peut chaîner, mais je suppose qu'au bout d'une certaine quantité, parvenir a faire transiter l'information jusqu'au bout de la chaîne va finir par prendre trop de temps... Dans le même ordre d'idée, le TLC5940 permet lui de multiplier (dans une moindre mesure) le nombre de sorties PWM, avec une précision bien plus importante que le PWM des Arduino.

Pierre59

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 91
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #3 le: mai 14, 2017, 11:23:30 am »
Bonjour

Pour multiplier les ports, en sortie, j'utilise des 74HC(T)259 qui fournissent un registre de 8 bits adressables, il faut certes plus de fils pour les commander (6 fils pour un), mais on peut les mettre en parallèle, un fil de plus pour en commander deux, deux fils de plus en commander trois ...

On peut aussi utiliser un démultiplexeur (de 3 vers 8, ou 4 vers 16) pour multiplier les ports sans trop multipler les fils, par exemple avec un démultiplexeur de 3 vers 8 on peut avoir 64 ports (8x8) avec huit fils (si je ne trompe pas).

On peut aussi cascader les démultiplexeurs, par exemple avec deux niveau de démultiplexeurs on peut aller jusqu'à 512 (8x8x8) ports.

Comme les 74HC(T)259 ne sont pas chaînés le temps d'accès reste à peu près constant et beaucoup plus rapide qu'avec des 74HC595, on peut aussi plus facilement les éloigner les uns des autres si besoin, montage en étoile au lieu d'un montage en bus pour les 74HC595.

Cerise sur le gâteau, il existe des versions avec sorties amplifiées , TPIC6B259, pouvant sortir jusqu'à 150 mA par port. je pense que ces versions existent aussi pour les 74HC595.

Pierre

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1254
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #4 le: mai 14, 2017, 11:18:10 pm »
Dans mon cas j'ai opté pour les 74HC595 : j'en ai 10 et il y a seulement 4 fils de commande.
Pour une meilleure rapidité j'ai découpé cela en 2 bancs de 5 circuits (maxi 40 sorties chacun).
Les performances sont très honnêtes : c'est instantané  :)
J'ai évidemment mis des Leds faible consommation.



Sur cette image, on voit que j'ai testé la carte 74HC595 avec un simple Nano !

Cela fait un beau tableau :


DDEFF

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 445
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #5 le: mai 15, 2017, 10:43:31 am »
Bonjour,

Je vais amener une note dissonante dans ce concert de louanges à la centralisation.

Avec 40 cantons, le réseau doit être de belle taille.
Si on est logique, on va aussi avoir de nombreux trains, source de parasites "ultime" qui vont prendre un malin plaisir à se propager dans tous ces fils qui parcourent le dessous du réseau.
Tout le monde a, sur son réseau, une zone qu'on connait bien et qui ne fonctionne pas toujours comme on voudrait.
Êtes vous sûrs que ça ne vient pas des parasites ??

Je suis résolument anti-MEGA, justement parce qu'il a plein d'entrées !
Quant aux multiplicateurs, je préfère ne pas évoquer le sujet.

Je sais bien que les fabricants de DCC souhaitent vous vendre le maximum de leurs décodeurs et que c'est (aussi) une raison pour utiliser un bus au lieu de fils qui se baladent sous le réseau. Mais il y a, quand même, au départ, une volonté de limiter les parasites.

Je suis persuadé que la bonne solution est le bus CAN, avec de petits modules répartis sous le réseau, avec des fils courts entre le module et l'appareil à connecter.

Je note aussi que LCC (norme d'avenir) utilise aussi le bus CAN, avec un câble Ethernet entre des modules.

tierra calientes

  • Newbie
  • *
  • Messages: 7
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #6 le: mai 15, 2017, 04:33:44 pm »
Bonjour, la solution "Bus Can" me paraît intéressante mais comment le système reconnaît-il qu'une locos est dans tel ou tel canton ? Faut-il un système de détection pont de diodes et opto-coupleur qui communiquent avec les autres composants MCP 2515 et 2551 ?

Pierre59

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 91
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #7 le: mai 15, 2017, 06:24:32 pm »
Bonjour

J'utilise le schéma ci-dessous pour les détections de présence dans les zones par consommation de courant.

On retrouve les 4 diodes classiques qui créent une petite différence de potentiel qui sert à "allumer " l'une ou l'autre des deux diodes "tête bêche" de l'optocoupleur, à travers un résistance de limitation de 22 ohms.

Le transistor de sortie de l'optocoupleur est connecté au 5 volts par une résistance R, sur laquelle on connecte directement une entrée de l'Arduino.

La sensibilité dépend de R et de l'optocoupleur, plus la résistance est grande plus grande est la sensibilité. On arrive à des sensibilités de 1mA (courant traversant les diodes d'entrée).

Le choix d'un optocoupleur avec diodes tête bêche, permet d'utiliser ce schéma aussi bien en analogique (dans les deux sens du train) qu'en numérique. L'optocoupleur TLP620 est un peu obsolète, il existe pas mal de remplaçants possibles.

Le signal que reçoit l'Arduino n'est pas très propre surtout en numérique, ce qui nécessite de faire un "filtrage" numérique sur l'état de l'entrée, une temporisation (à la libération de la zone) peut être faite aussi par l'Arduino (quelques secondes) elle améliore bien le fonctionnement et pallie les mauvaises prises de courant des locos.

Ce schéma peut être utilisé avec des essieux graphités en réglant bien la sensibilité. On pourrait ajouter des condensateurs de filtrage, mais le "filtrage" numérique proposé ci-dessus est tout aussi efficace.

Pierre

tierra calientes

  • Newbie
  • *
  • Messages: 7
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #8 le: mai 15, 2017, 06:40:15 pm »
Bon je crois que je vais me lancer. J'ai regardé sur le net pour un kit de démarrage mais il y en a tellement que je ne sais lequel choisir.
Il en existe sans manuel initiation mais alors où trouver le "comment on fait" ?

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1254
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #9 le: mai 16, 2017, 01:16:21 pm »
Bravo si vous vous lancez  :D

Mais de quel kit de démarrage et quel manuel s'agit-il ?
Un kit de train ou un kit Arduino ?

Si c'est un kit Arduino, tout est sur www.locoduino.org

Amicalement
Dominique

CATPLUS

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 147
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #10 le: mai 19, 2017, 12:34:30 pm »
Bonjour à tous

Perso j'utilise le montage suivant (à diodes) depuis des lustres

http://teamtrack.soforums.com/t688-DETECTEUR-PAR-CELLULE.htm?start=15

Pour plus de faciliter je te conseille d'aller voir le post de mon ami Fabrice

http://www.modelrailway-online.com/dcc-detection-par-diode/

Il l'a modifié. De plus tu trouveras le CI et un programme pour Arduino

Cordialement
Marcel

Best Regards

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1254
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #11 le: mai 20, 2017, 10:24:06 am »
Bonjour,

C'est exactement le même circuit que j'utilise:



J'ai réalisé un CI qui en contient 2 sur une surface de 5x5 cm.
Je peux transmettre les fichiers Gerber pour permettre une production chez ElectroDragon ou en céder quelques uns qui me restent
J'ai mis des borniers à vis pour faciliter le cablage "sous le circuit".

Les optocoupleurs sont doubles car j'ai voulu pouvoir exploiter les détections à la fois par un TCO dédié et aussi par un gestionnaire donc potentiellement par 2 organes différents.

Ce détecteur ne marche qu'en DCC. Pierre59 a fait une détecteur qui marche aussi en analogique.


Cordialement
Dominique
« Modifié: mai 20, 2017, 10:50:55 am par Dominique »

DDEFF

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 445
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #12 le: mai 20, 2017, 01:44:33 pm »
Plus qu'à mettre un bus CAN... ;)
Un Arduino mini pour 4 zones (pas plus, pour avoir des fils courts) et hop ! :P

Denis
« Modifié: mai 20, 2017, 02:02:07 pm par DDEFF »

tierra calientes

  • Newbie
  • *
  • Messages: 7
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #13 le: mai 20, 2017, 02:33:54 pm »
Bonjour, merci à Catplus et Dominique mais comme j'ai 40 CIs à faire et qu'il me reste un petit stock de plaques cuivrées simple face, je me demande si le schéma présenté par Pierre n'est pas suffisant pour travailler avec Arduino. Ou alors le schéma plus simple a peut être des inconvénients ?
Bonne journée.

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1254
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Rétrosignalisation
« Réponse #14 le: mai 20, 2017, 04:03:55 pm »
Le schéma de Pierre est certainement suffisant, mais il faut probablement y adjoindre un filtrage logiciel comme indiqué dans sa réponse.

Bon courage