Auteur Sujet: Train miniature du futur  (Lu 2779 fois)

dbe8f

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
    • Voir le profil
Train miniature du futur
« le: novembre 28, 2017, 03:23:25 pm »
Boujour à tous les membres,

Je me présente, Dario Bello, de Neuchâtel en Suisse, j'ai 52 ans, marié et père de 2 enfants encore en bas âge ce qui me laisse peu de temps pour les (mes) loisirs. Mon activité dans la sécurité des systèmes d'information et de la Cybersécurité me laisse également très, trop, peu de temps.

J'avais, il y a quelques années, acheté le système Pégase qui malheureusement a fait faillite. Comme tous les logiciels et matériels propriétaires, il y a le risque de se retrouver un jour sans plus personne au bout du fil  :(. Le plus embêtant dans tout ça, c'est que le propriétaire n'a laissé aucune information de comment utiliser/modifier son système et reprendre tout à zéro est parfois fastidieux. Bref, certains composants sont réutilisables, ce que je vais faire.

Ce que j'ai
Je dispose de beaucoup de matériel analogique, que je ne voulais pas forcément transformer en digital, d'où mon achat Pégase.

Ce que je ne voulais pas
Passer au Digital pour trois raisons majeures :
  • Je voulais continuer de jouer au train avec un TCO physique. Et je me suis vite rendu compte que faire tout en Digital ne me coûterait pas forcément moins cher et pas forcément moins de câbles.
  • Ne pas utiliser de logiciel et PC (vous me direz, oui mais Pégase...) car j'en avais un peu marre de l'informatique.
  • Le Digital, comme il était fait et présenté au début des années 2000, était pour moi une période de transition entre l'analogique et le tout radio commandé avec du Wifi par exemple.
Je rêve d'avoir un réseau où il n'y aura plus de câble à tirer, à part l'alimentation des voies, et encore  ;).
Certes cela demandera beaucoup d'investissement en programmation pour qu'un bouton poussoir, une commande quelconque, voir même une lampe soient radio commandés. Au fait, est-ce possible, quelqu'un a-t-il une idée ?

Mon projet
Un réseau HO intégrant un réseau HOm. Il y a tellement de beau matériel HOm pour la Suisse !
Le HO en double voie en os de chien sur 3 étages (garage -1, gare principale 0 et gare secondaire avec retour +1) et le HOm en point à point sur 2 étages (0 et +1).
Le tout en analogique avec des microscontrôleurs pour des parties du réseau et les animations.
Je pense faire une bonne partie moi-même (et ne pas acheter du tout fait) car j'aime bien la technique, plus que le décor mais cela viendra aussi. Je me suis aussi rendu compte que pour certains produits, il ne valait pas la peine de faire soi-même car les prix sont tellement bas que ce serait une perte de temps, même si certains pense que faire soi-même c'est mieux. En effet, le temps est précieux et je n'en ai pas beaucoup à disposition.
Je dispose d'une pièce à la cave de 4m x 4m.

En découvrant les PICAXE et Arduino, je me suis dit que là, je pourrais faire quelque chose d'intéressant pour mon réseau. D'où ma venue sur ce site pour découvrir toutes les possiblités et bénéficier des grandes connaissances et compétences des membres, dont certains très aguérits et d'échanger sur ce sujet. Si je pourrai apporter ma contribution, avec mes connaissances, pour des sujets que je maitrise, je le ferai très volontiers et avec plaisir...il faut aussi donner pour recevoir.

L'état actuel de mon réseau
L'infrastructure est pratiquement terminée, il me reste à relier l'hélicoïdale qui va au garage une boucle pour monter du 0 au +1 en HO et la boucle de retournement. Le HOm, il me reste la gare terminus et village à poser.

Les voies
J'ai posé une bonne partie des voies même si toute l'infrastructure n'est pas terminée. Les moteurs d'aiguillages des étages 0 et +1 doivent être posés. Une partie seront commandés par les modules Pégase (fil à mémoire) et d'autres par des servomoteurs.
La partie cachée est en PECO code 100 et la voie visible en PECO code 75, une partie en travelage bois et une autre en béton.
Je mettrai de la signalisation Suisse fonctionnelle et probablement de la caténaire.

Matériel roulant
J'aime beaucoup le matériel FS (Italie), j'en ai passablement et le Suisse CFF. Je n'ai pas une époque particulière car j'aime tout.
Il circulera donc aussi bien des compositions actuelles suisses, italiennes ou autres, par exemple un ICN ou un ETR 550... et des anciennes avec machines à vapeur ou diesels.

Le décor
Quant au décor, il n'y a encore rien du tout...
Le décor sera plutôt actuel années 2000.

Voilà ma présentation et sommairement mon projet que je détaillerai dans un fil.

Au plaisir de toutes (au fait y'a-t-il des dames ?) et  tous vous entendre et échanger sur ces sujets.
D'avance je vous souhaite à toutes et tous une très belle fin de journée et je vous adresse mes salutations les meilleures.

Dario Bello dit dbe8f  :)

dbe8f

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #1 le: novembre 28, 2017, 04:46:12 pm »
Re-bonjour,

J'ai oublié de vous dire dans ma présentaion qu'il y a à Neuchâtel une école qui forme des étudiants en électronique et informatique.

J'aime bien leur amener des fois des sujets à créer pour leur travaux de diplômes. C'est très apprécié par les professeurs et les étudiants car cela permet de leur donner des projets réels à réaliser, il y a un challenge de plus --> la qualité, les tests et la documentation qui doivent être très bons pour les remettre à un "Client".

Pour mon projet, je vais probablement aussi travailler avec eux. Je ne les ai pas encore approchés.

Bonne soirée et bien cordialement.
dbe8f.

msport

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 314
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #2 le: novembre 28, 2017, 11:19:01 pm »
Je rêve d'avoir un réseau où il n'y aura plus de câble à tirer, à part l'alimentation des voies, et encore  ;)  ...  Au fait, est-ce possible, quelqu'un a-t-il une idée ?
...
Dario Bello dit dbe8f  :)

Je ne suis pas le plus qualifié pour souhaiter la bienvenue à Locoduino mais on ne peut que saluer un projet aussi structuré !

Juste pour dire que le matériel et le principe existe déjà : un exemple est décrit dans le fil :
http://forum.locoduino.org/index.php?topic=353.msg3364#msg3364
Et est déjà disponible dans le commerce (Roco)
Cordialement

dbe8f

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #3 le: novembre 29, 2017, 04:12:44 am »
Bonsoir msport,

Merci pour ton message, toujours très apprécié.

Oui, javais vu la Z21 de Roco, c'est un début pour aller vers le tout radio.

Il faudrait un Arduino nano par élément (loco, aiguillage, bloc, feux,...) ou groupe d'éléments avec un module Wifi, il commence à y avoir des cartes uc avec du Wifi intégré, comme l'image jointe, mais aujourd'hui c'est encore des Arduino Uno, Mega,...pas encore nano, cela viendra !

Je n'ai pas encore approfondi le sujet, mais il faudrait pouvoir se passer de la centrale et de l'ordinateur, l'idéal serait un TCO physique et des composants émetteur/récepteur intégrant un uc qui contient le logiciel pour sa gestion (sa gestion = le composant lui-même).

Ensuite, l'idée est vraiment d'éliminer tout câblage, même l'alimentation de la voie !

Au début des années 2000, je discutais avec un collègue et je lui demandais comment pourrions-nous faire pour transmettre du 220V sans fil ? Il me répondit que si l'on trouvait la solution nous serions riches. Nous n'avions pas la solution mais depuis quelques années on commence à y voir plus claire de ce côté de l'électricité. Aujourd'hui on peut le faire pour des tensions "plus faibles" (quoique, une firme japonaise a produit 1.8 KWh sur une distance de 55 mètres) et à des distances raisonnables...donc quand je disais "...l'idée d'éliminer tout câblage...", cela devient possible même pour l'alimentation ! Donc un réseau sans câblage ce n'est pas pour tout de suite, mais pas de la science fiction non plus (d'ailleurs aujourd'hui, il ni a plus rien qui est ou sera de la science fiction), mais d'ici quelques années lorsque la technologie aura évolué, ce sera possible...mon rêve sera réalisé !

Un groupe de chercheurs/étudiants regarde comment produire de l'électricité gratuitement à partir d'ondes qui nous entourrent, génial de l'électricité gratuite...mais un autre problème va se poser, si une entreprise rachète les brevets et les mets dans un tiroir tant qu'ils pourront produire de l'électricité et la vendre, je devrai encore câbler l'alimentation  >:( :( ;) !!!

On s'éloigne un peu de l'Arduino et de la commande des trains mais l'alimentation, cela en fait partie.

Je dis mon rêve car dans mon post de présentation je disais que : mon rêve était d'avoir un réseau sans avoir à tirer des câbles.

Bonne nuit, il est tard ou tôt selon que l'on se couche ou que l'on se lève  ;D
Cordialement
dbe8f


Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1095
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #4 le: novembre 29, 2017, 09:48:40 am »
Bonjour Dario,

Bienvenue chez Locoduino et bravo pour cette présentation très claire et bien écrite (si si, c’est agréable de lire un texte sans faute et bien structuré) :D

Maintenant je suis curieux de comprendre pourquoi tu es allergique aux fils à ce point, même pour transmettre l’energie, sachant que remplacer le cuivre par des ondes, sur une surface de 16 m2, me paraît contraire au bon sens, un gaspillage d’energie (pas recommandé vu l’état de la planète), et dangereux pour les pauvres enfants qui baigneraient dans cette énergie, sans compter l’inutile complexité de l’électronique.

Mais la discussion ne faut que commencer.

Bon courage
Dominique

bobyAndCo

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 179
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #5 le: novembre 29, 2017, 09:52:47 am »
Bonjour à tous,

Le sans fil est vraiment le sujet d’actualité et à juste titre à mon avis. J’ai vu à RailExpo un gars qui présentait un système tout embarqué. Aucun fil donc. L’énergie est apportée par une batterie dans la locomotive, les commandes passent par Bluetooth (enfin il a été vague à ce sujet). Pour interpeller le badeau, il avait mis des traverses de rails en métal !

Je suis assez réservé sur son alimentation par batterie et je crois plus à un système à base de super condensateur (déjà évoqué ici). Mais semble t’il difficile à recharger pour des tensions supérieures à 5V.

Pour ce qui est des locomotives, il n’est pas très compliqué de mettre au point un système à base de µC WiFi (ESP8266 ?) et une carte moteur de type POLOLU avec PWM. Pour rivaliser avec le DCC avec toutes ses capacités (sons en particulier) il faudra un peu de place et sans doute prévoir un ou deux wagons pour « embarquer » l’ensemble.

Pour ce qui est des commandes et de la rétrosignalisation sans fil, on en est sans doute pas loin. Je termine actuellement la réalisation d’un prototype sur le principe d’un Arduino par canton DCC (plus simple en DCC qu’en analogique – voir le fil de Jean-Luc sur l’analogique). Pour moi donc, le principe est plus simple puisqu’il ne s’agit que de la rétrosignaliation sur un canton (ILS, IR, détecteur de consommation…) et la commande de quelques appareils (servos des aiguillages et feux liés, dételleurs…). Dans ce système, j’utilise un Mega pour le nombre d’E/S avec un shield WiFi). Et autant de Mega que de cantons. Tous les Mega ont le même programme, ce qui simplifie la maintenance du code. Deux choses seulement les différencient, une ID pour chaque Mega et l’adresse IP du shield. Pour les informations spécifiques, au démarrage, j’ai un bout de code qui charge sur un serveur distant les paramètres liés au canton et identifiés par l’ID. Tous les échanges se font en TCP avec un gestionnaire de réseau centralisé mais je réfléchis aussi à ce que les Mega s’échangent aussi entre eux des infos pour décharger le serveur central et parer à d’éventuelles pannes. Par exemple, un Mega pourrait aussi informer le Mega du canton précédent que son canton est occupé ce qui est une garantie supplémentaire en cas de défaillance du système central. Et par ailleurs beaucoup plus conforme à une conception objet de la circulation de l’information.

Dans mon cas, il ne me restera donc du câblage que pour le DCC, l’alimentation des servos (5-6V DC), les Arduino (12V DC) et du 16 – 18 V DC pour différents moteurs (dételleurs …). Et bien sûr un peu de câblage à proximité du Mega relié aux différents appareils.

A suivre...

Bien amicalement.

Christophe

dbe8f

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #6 le: novembre 29, 2017, 01:45:02 pm »
Bonjour à tous et merci pour vos commentaires agréables et sympathiques.

@Dominique, merci pour tes remarques intéressantes et qui nous forcent à nous poser des questions.
Citer
Maintenant je suis curieux de comprendre pourquoi tu es allergique aux fils à ce point, même pour transmettre l’energie, sachant que remplacer le cuivre par des ondes, sur une surface de 16 m2, me paraît contraire au bon sens, un gaspillage d’energie (pas recommandé vu l’état de la planète), et dangereux pour les pauvres enfants qui baigneraient dans cette énergie, sans compter l’inutile complexité de l’électronique.
  • Tu n'as pas tout tort ! Toutefois, l'extraction du cuivre, sa transformation et sa distribution sont aussi des facteurs qui contribuent à la "pollution".
    Disons que si l'on peut se passer totalement de fils et donc éviter d'aller sous le plateau pour connecter, souder, tester et rechercher les pannes, il sera plus aisé à l'avenir, pour moi mais sans doute pas que, car je vais prendre de l'âge. Pas facile à notre âge, d'ici 20 ans... allez ! Voilà une des raisons.
  • L'autre, nous le savons tous, les soudures sont sources ou peuvent être sources de problèmes avec le temps.
  • Et finalement moins il y a de câble mieux cela vaut, en tous les cas pour moi.

Concernant la diffusion d'ondes, c'est vrai, mais pas tout à fait d'accord sur tous les points :
  • Remplacer le cuivre par des ondes ne me paraît pas du tout
    Citer
    "contraire au bon sens"
    (j'ai calculé, vite fait, que pour mon réseau, il me faudrait environ 1km de câble ou plus), il me faudra faire des milliers de connexions avec le risque d'erreur(s). Mais pourquoi pas la fibre optique, à réfléchir, car cela va arriver.
  • Gaspillage d'énergie, je ne comprends pas bien.
  • Dangereux pour les enfants, oui mais nous sommes entourés d'ondes, je ne crois pas que cela changera grand chose, mais je ne suis pas du tout expert en la matière.
  • En fin pour la complexité de l'électronique et de l'informatique, ce n'est, à mon avis, pas du tout un problème. L'électronique va de plus en plus se miniaturiser et s'intégrer avec du tout fait et l'informatique, ce n'est qu'une question de temps, certes il en faut, pour réaliser le programme mais entre tous (open source) on y arrive.

In fine, je pense, mais je me trompe peut-être, si un modéliste peut se passer de câbler et avoir des composants qu'il suffit de plugger et paramétrer pour être reconnus et intégrés dans son système, je pense qu'il sera preneur.

@Christophe, merci également pour l'explication de ton projet et de comment tu comptes faire et fait déjà :D.

En effet, l'histoire d'une batterie intégrée, ne me convainc pas. Vraiment, l'idée de la transmission de l'électricité sans fil est vraiment un sujet qui va se développer très rapidement. La super capa, pas convaincu non plus.

Tout à fait d'accord, un  µC WiFi embarqué pas trop compliqué et cela va se réduire en taille.

Génial que tu ais déjà avancé sur la rétrosignalisation avec du Wifi, je serais intéressé de comprendre ton architecture et système pour ensuite la transposer à l'analogique, car je le suis, enfin mon réseau ;D. Si par la suite tu es OK, on peut échanger par MP pour ne pas trop déranger tout le monde. Ensuite nous pourrons donner nos conclusions dans un fil pour faire profiter tout le monde. Je crois que c'est l'esprit du forum, travailler seul ou à plusieurs, essayer, tester puis on informe la communauté.

Voilà, voilà, maintenant je dois partir à Genève pour un forum sur le RGPD (Règlement général sur la protection des données).

Bien à vous
Cordialement
dbe8f

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1095
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #7 le: novembre 29, 2017, 04:13:32 pm »
Citer
In fine, je pense, mais je me trompe peut-être, si un modéliste peut se passer de câbler et avoir des composants qu'il suffit de plugger et paramétrer pour être reconnus et intégrés dans son système, je pense qu'il sera preneur.

Là je suis d'accord et il y a certainement matière à créativité dans ce domaine, mais peut-être pas dans le court terme.

Citer
les soudures sont sources ou peuvent être sources de problèmes avec le temps

Peut-être dans longtemps (une soudure bien faite ne pose pas de problème), par contre les liaisons sans fil en posent certainement immédiatement surtout si cela doit remplacer des centaines de liaisons (pour atteindre 1 km de cable...), vues les perturbations inéluctables...

Citer
Dangereux pour les enfants, oui mais nous sommes entourés d'ondes,

Ce n'est pas une raison pour en ajouter !
Citer
The Governing Council of Thurgau Canton 2008 “The Governing Council recommends for schools to forgo the use of wireless networks when the structural makeup of a given school building allows for a wired network.“
voir http://www.parentsforsafetechnology.org/worldwide-countries-taking-action.html

Bon on n'est pas encore dans ce cas là et il faut probablement trouver une solution qui évite ce problème.

Loin d'être négatif, je trouve cette discussion interessante !
Cordialement
Dominique

chris_bzg

  • Global Moderator
  • Jr. Member
  • *****
  • Messages: 83
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #8 le: novembre 30, 2017, 11:11:14 am »
Bonjour dbe8f,

Je ne viens pas régulièrement sur le forum (manque de temps) mais Dominique m'a incité à venir voir ton fil.

Bravo pour tes projets qui sont dès à présent bien structurés ; tu sais ce que tu veux faire et c'est déjà un gage de réussite.

Si Dominique m'a conseillé de regarder ce que tu as écrit, c'est que j'ai des idées qui rejoignent les tiennes, en tout cas dans le but à atteindre, peut-être pas dans les solutions. Je pense qu'il est nécessaire de commencer à réfléchir dès maintenant à ce que sera le train miniature de demain, et les changements dans la technologie nous assurent de belles surprises ! Donc, il faut être visionnaire et tu sembles l'être, comme beaucoup d'Arduineurs de ce site (la preuve, les travaux suivis par chacun).

Tout cela pour dire qu'un réseau sans fil ne me parait pas incongru, bien au contraire.

Tout d'abord, l'apport d'énergie par les rails doit être abandonné parce que c'est source de galères : problème de captation, câblage complexe, risque de mauvais fonctionnement. Pour ma part, je crois beaucoup aux progrès de l'énergie embarquée et de la miniaturisation de batteries rechargeables rapidement par induction et de grande capacité. Il n'y a qu'à voir les progrès réalisés sur les voitures électriques dont l'autonomie va friser les 1000 km dans peu de temps et des recherches faites sur le graphène.

Ensuite, l'apport d'informations par les rails comme dans le DCC actuels doit aussi être remplacé par des systèmes plus performants, par WIFI ou par Bluetooth ou autres, permettant de passer des informations toujours plus rapidement (là, ça se bouscule aux portillons à cause de normes qu'il faut respecter pour avoir la "compatibilité ascendante"). Pour moi, ce système est déjà dépassé alors qu'il permet de faire des choses bien plus performantes que l'analogique (par exemple, une motrice allant chercher une autre motrice à l'arrêt sur une voie, oui bien la sonorisation et le fumigène synchronisé à la vitesse, etc.). Il y a donc des idées à reprendre mais aussi à améliorer.

Objection de Dominique : la rétrosignalisation demandera toujours du câblage et je lui ai répondu par forcément si on réalise des techniques de GPS différentiels. Cette technique a permis de monter les piles du viaduc de Millau avec une précision de 2 cm pour 100 m de hauteur. Bien sûr, cette technique est réservée à des industriels ayant de gros moyens mais qu'en sera-t-il demain ? Il y a 20 ans, personne ne parlait de GPS réservé aux militaires et à l'aéronautique !

Je suis donc persuadé que de nouvelles techniques viendront remplacer les techniques actuelles et je pense qu'il est nécessaire de commencer à les imaginer, à rêver, au risque de passer pour un fou (sur un autre forum, quelqu'un a écrit que j'avais besoin d'un psy lorsque j'ai parlé d'énergie embarquée pour nos petits trains). Nous aurons des succès et aussi des échecs, mais cela ne doit pas remettre en cause notre dynamique.

Des idées, nous en avons tous et il serait peut-être intéressant d'ouvrir un fil consacré au train miniature de demain (http://forum.locoduino.org/index.php?topic=415.0) qui pourrait être un labo d'idées novatrices.

Cordialement.

Christian
« Modifié: novembre 30, 2017, 11:23:35 am par chris_bzg »

chris_bzg

  • Global Moderator
  • Jr. Member
  • *****
  • Messages: 83
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #9 le: novembre 30, 2017, 11:19:36 am »
Bonjour à tous,

J'ouvre ce fil pour que chacun puisse s'exprimer sur des idées qui pourraient faire changer notre façon de gérer nos trains miniatures dans l'avenir.

Dès que j'aurai un peu de temps, je vous soumettrai des idées que j'ai déjà mais en attendant ce fil est ouvert pour vous : lâchez-vous, soyez audacieux, soyez visionnaire, bref changez notre monde miniature !

La technologie fait de tels progrès que de nouvelles techniques viendront très vite remplacer ce qui existe actuellement (parce que tout évolue des formats vidéo aux téléphones portables) et si nous pouvons donner des idées aux industriels, alors pourquoi pas ?

Une chose est certaine : parmi ces nouvelles technologie, Arduino aura sa place et après lui, d'autres systèmes identiques mais encore plus puissants et plus faciles à utiliser.

Christian
« Modifié: novembre 30, 2017, 11:25:24 am par chris_bzg »

dbe8f

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #10 le: décembre 01, 2017, 01:50:49 am »
Bonsoir Christian,

Merci pour ton message fort intéressant et à Dominique de t'avoir incité  ;).

En effet, je lis que tu as des idées similaires aux miennes et cela me réjouit. Bonne idée d'avoir ouvert le fil "train miniature de demain". Malgré tout, je pense que c'est un peu tôt.

Je m'explique, les gens sont très concentrés sur ces nouveautés, qui sont l'Arduino et tout ce qui va avec et veulent expérimenter tout ça, ce qui est tout à fait normal. Ils n'ont pas forcément le temps de penser au futur (mais peut-être que je me trompe). Si je prends rien que mon cas, je n'ai pas encore de réseau fonctionnel (il est en construction) et je me concentre là-dessus, d'autant plus que j'ai peu de temps. Mais il est vrai que j'aime bien penser plus loin. Ceci dit, cela ne doit pas nous empêcher d'y penser et c'est avec plaisir que je le ferai.

J'aime bien le tout sans fil, mais comme je le disais aussi (ne nous le cachons pas), je ne pense pas que cela sera pour tout de suite car les problèmes sont assez nombreux et complexes mais c'est tout à fait possible. Je travaille sur le campus de l'EPFL (Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, ceci pour les non Suisses) et je vais m'intéresser à savoir si une équipe travaille sur ces questions de transport d'électricité sans fil. Mon cousin travaille au CERN, je vais également lui poser la question si il a des informations. Bon ceci dit, ce n'est pas vraiment l'objet de notre discussion car s'il reste plus que l'alimentation des voies à câbler, ce n'est pas trop grave  :D.

La vraie question pour moi, c'est que tout le reste soit radio commandé, loco, aiguillage, feux de signalisation, bloc (canton), éclairage voiture, animation et surtout LE TCO.

Ce que tu dis est pour moi tout à fait juste :
Citer
Tout d'abord, l'apport d'énergie par les rails doit être abandonné parce que c'est source de galères : problème de captation, câblage complexe, risque de mauvais fonctionnement. Pour ma part, je crois beaucoup aux progrès de l'énergie embarquée et de la miniaturisation de batteries rechargeables rapidement par induction et de grande capacité.
Ensuite, l'apport d'informations par les rails comme dans le DCC actuels doit aussi être remplacé par des systèmes plus performants, par WIFI ou par Bluetooth ou autres, permettant de passer des informations toujours plus rapidement...

Citer
Objection de Dominique : la rétrosignalisation demandera toujours du câblage et je lui ai répondu par forcément...
Pour la rétro-signalisation, je ne pense pas non plus qu'elle doit être câblée, il doit y avoir des solutions possibles, si ce n'est pas dans l'immédiat cela le sera bientôt.

Ce que tu dis, je ne connais pas :
Citer
...si on réalise des techniques de GPS différentiels. Cette technique a permis de monter les piles du viaduc de Millau...
mais certainement, des solutions il y en a.

Ce n'est en tous les cas pas moi qui vais le dire :
Citer
au risque de passer pour un fou (sur un autre forum, quelqu'un a écrit que j'avais besoin d'un psy lorsque j'ai parlé d'énergie embarquée pour nos petits trains)
Il y a 30 ans, lorsque je discutais avec des copains et que je leur disais que je me réjouissais du jour où j'irai en grande surface pour acheter une puce pour l'allemand car je dois aller en Allemagne demain, ou de mathématique car je dois rencontrer une personne qui est mathématicienne,...et que je n'aurai qu'à me la plugger dans le cou pour avoir la connaissance, genre Matrix, ils me prenaient également pour un malade et que ce n'était que de la science-fiction... lorsque aujourd’hui je leur reparle de ce que je leur disais il y a 30 ans, ils me répondent, "ouais bon mais c'est pas encore comme ça..." je leur réponds d'accord avec vous, mais nous n'en sommes plus très loin...ce n'est qu'une question de temps, à notre échelle c'est peut-être encore loin 50 ans mais à l'échelle de l'humanité, 50 ans ce n'est pas très loin, c'est demain. Je suis convaincu qu'un jour cela sera possible. Çà c'est mon avis.

Citer
Donc, il faut être visionnaire et tu sembles l'être,...
Je ne sais pas si je suis visionnaire mais je crois que cela vient, en partie, de mon activité. Depuis plus de 20 ans je travaille en SSII et souvent pour des projets au forfaits. Je dis à mes équipes qu'il faut être efficace et rapide et en faire le moins possible tout en respectant le cahier des charges et sans négliger la qualité de ce que nous livrons (en tant que responsable, je le dis avec d'autres mots bien sûr). Il faut donc trouver des solutions pour faire mieux et moins cher. Oui c'est vrai, je cherche toujours si l'on peut faire ou comment faire différemment pour moins s'embêter.

On peut donc réfléchir à ce qui serait bien et encore mieux pour nos trains.

La commande des trains par smartphone ou tablette ou PC, cela ne me fait pas du tout vibrer, bien au contraire, je trouve cela ennuyeux. Pour moi, le TCO physique, il n'y a rien de mieux et si en plus il est radio commandé, c'est le TOP !  8)

Bon, là il est tard, je vais me coucher.

Bonne nuit et meilleures salutations.

Dario

Jean-Luc

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1091
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #11 le: décembre 01, 2017, 07:59:30 am »
Bonjour

Concernant la transmission sans fil d’énergie, un petit tour sur google scholar : http://iopscience.iop.org/article/10.1088/1742-6596/803/1/012113/pdf

Pour moi la chose est simple : si c’est mobile le sans fil ok. Sinon ça ne sert à rien ou ça relève de l’exercice de style. En effet, quoique vous fassiez vous devrez amener l’alimentation. Qu’est ce que ça coûte de rajouter deux fils pour un réseau série ? Rien.

Pour le matériel roulant, remplacer le DCC filaire par du sans fil, ok. Mais ne pensez pas forcément à tcp/ip, des dizaines de protocoles pour les objets connectés sont actuellement en compétition, voyons ce qui émergera.

Les accus dans locos. Pour un réseau extérieur pourquoi pas, pour un réseau intérieur ça me semble plus embêtant qu’autre chose. Les rails ne sont-ils pas des fils naturels ? Dans une petite köf à l’échelle N il doit y avoir la place de coller un accus d’un quart de cm3. Si je veux une autonomie de 2h de jeu il me faut un accu de bien 400 mAh. Ça fait 50 fois plus petit que les LiPo de cette capacité et on atteint la densité d’énergie d’un carburant chimique.

dbe8f

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #12 le: décembre 01, 2017, 11:00:07 am »
Bonjour Jean-Luc,

Tout d'abord, merci pour votre réponse mais surtout merci pour votre très grande contribution sur ce site et d'autres je crois. Vous avez toujours des questions pertinentes et qui parfois remettent, à juste titre, en question certains choix ou du moins qui demandent à être réfléchis avant d'être implémentés. En ce qui me concerne en tous les cas.

Bien le lien, je n'ai pas tout lu mais intéressant.

Citer
Pour moi la chose est simple : si c’est mobile le sans fil ok. Sinon ça ne sert à rien ou ça relève de l’exercice de style.
Le train est mobile  ;) ou alors je n'ai pas compris ce que vous voulez dire. Ceci dit, je comprends très bien ce que vous voulez dire.

Encore une fois, ce que j'ai dit dans mon dernier message :
Citer
... s'il ne reste plus que l'alimentation des voies à câbler, ce n'est pas trop grave  :D.
La vraie question pour moi, c'est que tout le reste soit radio commandé, loco, aiguillage, feux de signalisation, bloc (canton), éclairage voiture, animation et surtout LE TCO.
et là je pense qu'il y a vraiment des choses à faire !

D'autre part, je disais dans un de mes messages :
Citer
Au début des années 2000, je discutais avec un collègue et je lui demandais comment pourrions-nous faire pour transmettre du 220V sans fil ?
Ceci car je voulais construire une maison et je me demandais comment mettre du courant partout dans les murs, sans avoir besoin de prises, et le capter car c'est toujours le problème des prises, elles ne sont jamais au bon endroit !
Ce que je veux dire par là, c'est que ce sujet me passionne particulièrement depuis près de 20 ans. A terme nous aurons du courant sans prise.

Comme j'ai l'avantage de travailler sur le Campus de l'EPFL et mon cousin au CERN, je vais suivre ce sujet qui me passionne.

Concernant les accus, en effet, ils sont gênants et une autre solution doit être trouvée et il y a sans doute des pistes.

Citer
...ne pensez pas forcément à tcp/ip, des dizaines de protocoles pour les objets connectés sont actuellement en compétition, voyons ce qui émergera.
Je ne pensais pas forcément à tcp/ip mais bien sur ce qui va arriver ou qui existe déjà. En fait je ne suis pas un technicien mais j'aime bien la technique c'est d'ailleurs l'une des raisons de me joindre à vous dans ce forum.

Comme je le disais dans ma présentation :
Citer
Si je pourrai apporter ma contribution, avec mes connaissances, pour des sujets que je maitrise, je le ferai très volontiers et avec plaisir...il faut aussi donner pour recevoir.

Toute bonne journée et meilleures salutations.

Dario

Jean-Luc

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1091
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #13 le: décembre 01, 2017, 11:18:35 am »
Citer
Pour moi la chose est simple : si c’est mobile le sans fil ok. Sinon ça ne sert à rien ou ça relève de l’exercice de style.
Le train est mobile  ;) ou alors je n'ai pas compris ce que vous voulez dire. Ceci dit, je comprends très bien ce que vous voulez dire.

Pour préciser : mobile = matériel roulant

Pour le reste : aiguillages, retro, signalisation, éclairage, ... tout ce qui est fixe sur le réseau, le sans fil me semble une complication plus qu'une solution

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1095
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Train miniature du futur
« Réponse #14 le: décembre 01, 2017, 11:36:29 am »
Paradoxalement, s’il y a des conducteurs métalliques dont on ne peut pas se passer dans un réseau ferroviaire, ce sont les rails.

Le principe du DCC est de tout faire passer dans ces rails (ou presque) ce qui est une hérésie car ce conducteur est le milieu le plus bruité qui existe dans le réseau.

C’est pour cela que nous sommes nombreux à préférer un bus CAN à part.

Maintenant passer au sans fils ne va pas simplifier le problème des milieux bruités !