Auteur Sujet: Bonjour  (Lu 976 fois)

alainduperche

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
    • Voir le profil
Bonjour
« le: février 28, 2018, 09:44:31 am »
Bonjour à tous,

Je m'intérresse au trains électrique depuis peu, surtout à cause de mes élèves pour qui je cherche des idées de projets en informatique et electronique embarquée poussé par la vague de l'IoT (l'Internet des objets).
Donc j'ai fait l'acquisition d'une boite de départ TRIX, sans le digital car de mon expérience d'informaticien: il ne faut pas tuer la créativité.

J'envisage donc de rester assez logntemps en analogique avec l'insertion progressive d'automatismes basés sur Arduino et Raspberry PI.

J'ai trouvé votre site particuliérement en accord avec mes réflexions et je lis avec fièvre les articles qu'il contient.

Je pense que nous aurons l'occasion d'en parler.

Merci beaucoup.

Très cordialement, Alain.

Thierry

  • Global Moderator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 474
    • Voir le profil
Re : Bonjour
« Réponse #1 le: février 28, 2018, 09:47:29 am »
Bonjour et bienvenue parmi nous.
N'hésitez pas à nous parler de vos projets et de vos attentes. De même, si des aspects purement pédagogiques vous hérissent le poil (tous les rédacteurs n'ont pas forcément la fibre ou la culture de la pédagogie, et je m'inclus dedans plutôt deux fois qu'une...), faites nous part de vos remarques et pistes d'amélioration !

alainduperche

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
    • Voir le profil
Re : Bonjour
« Réponse #2 le: février 28, 2018, 09:52:21 am »
Heureusement, la pédagogie n'est pas une obsession et je fais cela aussi pour mon plaisir. Je crois que je vais commencer par automatiser un passage à niveau de façon autonome avec soit un détecteur IR comme dans votre article, soit un détecteur de mouvement .. A voir.

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 564
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Bonjour
« Réponse #3 le: février 28, 2018, 11:39:24 am »
Bienvenue parmi nous,
pour l'aspect pédagogique et à un moment où les médias nous rabâchent au sujet des projets de robots, d’algorithmes et de programmation, le  DCC  offre des applications illimitées que n'a pas l'analogique. D'autant que vous envisagez Internet.
Mais cela dépend de la classe d'age à laquelle vous enseignez.
Vous pouvez "digitaliser" votre locomotive, mais si avez opté pour le N ce sera un peu plus délicat et plus cher.
Et vous avez bien fait de ne pas investir dans une centrale et une manette car pour la commande/conduite comptez 10-20€ pour une BaseStation avec un motor shield sur un arduino UNO. JMRI et Train driver sont gratuits.
Cordialement

Jean-Luc

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1413
    • Voir le profil
Re : Bonjour
« Réponse #4 le: février 28, 2018, 12:04:13 pm »
Côté pédagogie, il y a aussi des choses intéressantes à faire en analogique :

  • Commande de moteur
  • Mesure de FCEM
  • Asservissement

Et je ne vois pas en quoi le DCC a moins de limites que l'analogique. Je suis en analogique, le réseau est relié à Internet, je flashe le soft de pilotage des locomotives par wifi, etc
Cordialement

alainduperche

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
    • Voir le profil
Re : Bonjour
« Réponse #5 le: février 28, 2018, 12:46:48 pm »
En fait je suis en train de découvrir un protocole assez récent pour les objets "connectés" qui s'appelle MQTT. Et je me demande si il pourrait avoir une utilité en admettant que tous les éléments "électriques" d'un réseau ferroviaire  forment une communauté d'objets pouvant dialoguer entre-eux sous la supervision d'un objet contrôleur.

D'où l'aspect "internet" qui ici serait local.

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 564
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Re : Bonjour
« Réponse #6 le: février 28, 2018, 02:41:41 pm »
en quoi le DCC a moins de limites que l'analogique.

Ah, ah, faisons l’exégèse du post :
je n'ai pas dit que l'analogique avait des limites ... j'ai seulement dit que le DCC offrait des développements que l'analogique ne permettait pas.
Chacun défend sa chapelle :
Le pilotage indépendant des locomotives et de leurs fonctions, la possibilité de commander des accessoires à partir de la voie ...
Et d'ailleurs le pilotage des locomotives par internet intégré. (DCC++, JMRI - WiThrottle)

Quant à MQTT, je n'ai pas été loin sur le sujet, mais il y en a qui y ont déjà pensé :
http://www.trainboard.com/highball/index.php?threads/introducing-dcc-a-complete-open-source-dcc-station-and-interface.84800/page-16

Post de W8One : Iv'e been looking at openLCB http://openlcb.com/, but it looks like its only half baked right now and out of date. Browsing you tube i found a website called http://www.superhouse.tv/ He is using arduino's with MQTT http://mqtt.org/ Not for model trains but same principals using Ethernet powered arduinos. Looks interesting to me.

Et d'ailleurs d'autres intervenants sur le forum : faire "Rechercher" MQTT en haut à droite.

Tenez nous au courant de ce que vous mettez en œuvre quelque soit la technique.
« Modifié: février 28, 2018, 02:48:24 pm par msport »
Cordialement

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 317
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Re : Bonjour
« Réponse #7 le: février 28, 2018, 10:04:51 pm »
msport,

Je ne connais pas suffisamment MQTT pour pouvoir émettre plus qu'une opinion. J'ai regardé et me suis vite désintéressé. Je pense qu'il y a plus de marketing qu'autres choses mais ça n'engage que moi. Peut-être dans l'internet des objets mais je ne l'ai pas "senti" pour le modélisme ferroviaire.

Par contre, j'avais vu également le post que tu cites sur trainboard (qui n'est pas récent) au sujet de LCC, normalisation NMRA qui résulte de la sélection après appel à candidature du projet Open LCB. Il est inexacte comme le fait ce post de dire que LCC est "out of date". Bien au contraire, c'est technologiquement très performant et bien adapté au modélisme ferroviaire (surtout pour les grands réseaux).

Mais il faut bien reconnaitre que c'est un échec sur beaucoup d'autres point. La norme ne s'impose pas, le NMRA lui même ne fait rien pour la pousser. Il se dit par ailleurs sur certains forums que des membres de Open LCB en auraient profité pour monter des business qu'ils espéraient lucratifs. Railstar, l'entreprise créée "ad hoc" par le sulfureux Don Goodman Wilson n'existe plus (son site internet tout au moins) et lui semble parti chez Google ou l'une de ses filiales. Il faut savoir que la moindre carte pour "monter" des réseaux LCC se vendait aux alentours de 80 $ pièce.

C'est un échec commercial car aucun industriel ne veut tuer le business existant. A contrario de DCC qui est venu s'imposer là où il n'existait rien d'équivalent, LCC vient chasser sur les terres de tous les gros du secteur : ESU avec son Ecos, LENZ, Marklin et les autres s'enrichissent avec leurs centrales qui gèrent aussi les commandes d'accessoires et la rétrosignalisation avec des bus souvent propriétaires.

C'est un échec auprès des utilisateurs car c'est très complexe. J'ai beaucoup étudié LCC il y a un an environ. Il n'y a rien qui n'existe pas déjà ailleurs. Sauf que l'on parle alors d'environnements industriels, médicaux ou de machinisme agricole très pointu. Aussi exigeant que l'on puisse être pour nos propres réseaux, il faut reconnaitre que l'on n'évolue pas dans les mêmes mondes.

La norme et la documentation technique qui l'accompagne sont téléchargeables ici : https://www.nmra.org/sites/default/files/standards/sandrp/OpenLCB/lcc-adopted-2016-02-20-complete-set.zip

Vingt deux documents de 3 à 19 pages qui ne se lisent pas vraiment comme un livre pour enfant.

Pourtant, nos réseaux se veulent et sont le reflet d'un monde réel où l'exigence est présente. Même si le plus dramatique des déraillements en HO restera toujours un événement mineur, on n'a pas pour autant envie de voir nos convois se percuter, nos locomotives s'affoler, nos composants griller pour des questions de fiabilité.

Le projet Open LCB qui fait la part belle aux bus CAN, Ethernet et WiFI constitue une solution technique performante et robuste pour nos réseaux. Il y a quelques "astuces" comme la connexion filaire en câble blindé Ethernet ou la circulation du 5V dans le même câble que les commandes bien pratique pour alimenter l'accessoire tant en informations qu'en énergie. Principe déjà existant dans certaines connexion Ethernet est connue sous le nom de PoE

Il ne faut pas toujours pratiquer la fuite en avant en pensant que toute technologie nouvelle est meilleure. Je fais référence à MQTT entre autres.

Mon opinion est que la mise en œuvre de la norme LCC est surement quelque chose de très intéressant sur nos réseaux (progressivement pourquoi pas, je veux dire en cohabitation avec les bus existants qui seraient remplacés progressivement). Produire ses cartes soi même ne doit pas revenir à plus de 5 à 10 € (à comparer à un décodeur, une carte Ethernet ou une carte CAN). Apprendre les structures spécifiques de ses trames de communication (qui comme dit plus haut sont les mêmes que dans l'industrie) n'est pas non plus insurmontable et peut-être devrions nous à Locoduino nous intéresser à ce sujet pour partager les connaissances et les expériences.

LCC est au moins aussi intéressant que n'a pu l'être DCC en son temps mais restera peut-être seulement une belle invention comme beaucoup d'autres, non pas à cause de sa valeur intrinsèque, mais simplement par le fait de ne pas avoir rencontré son public.

Je pense que ce serait dommage mais c'est bien la voie que cela prend !

Bien amicalement.

Christophe

« Modifié: février 28, 2018, 10:08:20 pm par bobyAndCo »

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 564
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Bonjour
« Réponse #8 le: février 28, 2018, 10:53:35 pm »
Merci Christophe pour cet éclairage détaillé sur LCC que j'ignorais.
Pour revenir sur MQTT, je l'ai juste entrevu dans le cadre de la domotique qui m’intéresse également (quand le DCC m'en laisse le temps ...) Effectivement il existe une (des) bibliothèques pour ce protocole qui prend en compte différentes déclinaisons d'arduino et de shields - dont les ESP8266. Qui permet l'intégration des capteurs / actionneurs avec l'aide de Domoticz et donc de MQTT.
Maintenant est-ce la solution à des problèmes que nous ne nous sommes pas encore posés ?
Je n'en ai effectivement pas l'impression, compte tenu des couches logicielles superposées pour atteindre les dits objets connectés.
Mais la curiosité de notre nouvel ami nous en apprendra peut-être plus.
Il est d'autant mieux bienvenu.
Cordialement

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 317
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Re : Bonjour
« Réponse #9 le: mars 01, 2018, 09:02:29 am »
Juste pour info, voici le type de cartes que produisait RAILSTAR. On distingue bien à droite de la carte les deux connecteurs RJ45.

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1615
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Bonjour
« Réponse #10 le: mars 01, 2018, 10:29:34 am »
Je suis, comme Christophe, intéressé par LCC et en même temps déçu que ce soit si compliqué alors qu’on peut faire plus simple : le verdict est là, le business ne démarre pas.

Je pense néanmoins que le but est atteignable en restant au niveau du bus CAN car nous ne sommes pas dans la domotique qui impose le wifi partout. Nous on a besoin de (quasi) temps réel dans les traitements des évènements de retrosignalisation, entre autres, ce que le CAN garantit bien. L’IP n’est pas exclu et on peut utiliser des passerelles.

Dès que j’aurai un peu de temps je vous exposerai mes idées (une couche messages au dessus du CAN), avec l’aide de Jean-Luc je l’espère ;)

Amicalement
Dominique

alainduperche

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
    • Voir le profil
Re : Bonjour
« Réponse #11 le: mars 05, 2018, 07:52:38 am »
Merci à chacun pour vos encouragements.

Ma motivation à caractère pédagogique converge avec le désir personnel d’exhumer une passion enterrée à 18 ans par la solitude face à cette vaste passion et ses multiples facettes.

Je reste malgré tout avec des ambitions modestes ou plutôt très progressives.

J'ai pris beaucoup de plaisir ce Week-end à monter un réseau simpliste à rails TRIX et y faire tourner des vielles locos Jouef achetées à vil prix en brocante; et surtout à pouvoir tout démonter hier au soir afin de redonner à l'appartement une allure civilisée.

Dans le mois, je travaille avec une classe de Licence sur un projet de serre horticole automatisée en température et en hygrométrie par un Arduino.
J'ai réalisé au préalable une simulation sur Cisco Packet Tracer version 7.1 et je suis en train de me demander si ce simulateur de réseau ne peut pas servir aussi pour le train électrique... A suivre donc.

Bonne journée.

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 564
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Bonjour
« Réponse #12 le: mars 05, 2018, 08:48:17 am »
je compatis et sympathise ...
pendant les vacances scolaires, je squatte la table de la salle à manger avec un rallonge spécifique ...
Et chez le petit-fils, c'est dans un tiroir IKEA sous le lit que le train se réfugie.
Cordialement