Auteur Sujet: Remplacer des moteurs d’aiguillages par des servomoteurs  (Lu 53 fois)

plume

  • Newbie
  • *
  • Messages: 6
    • Voir le profil
Remplacer des moteurs d’aiguillages par des servomoteurs
« le: avril 05, 2020, 10:36:35 am »
Bonjour,

La section Modélisme de l’UAICF Nevers-Vauzelles a été confronté au problème de remplacement de moteurs « lents » suite à des défauts de fonctionnement mécanique (mauvais contacts dans le fin de cours ou moteur grillé)...

Plusieurs solutions se sont donc présentées :
1 – Remplacer le moteur « lent » par un autre ;
2 – Remplacer le moteur « lent » par un servomoteur.

Le servomoteur offre plusieurs avantages et son prix est nettement inférieur à celui des moteurs "lents".

Mais changer le type de moteur impliquerait des modifications de câblage électrique du pupitre ce que l’on veut éviter au maximum pour le réseau du club.

La solution qui a été trouvée, met en œuvre un Arduino NANO et des optocoupleurs connectées aux 8 bornes analogiques. Cette solution permet de reprendre disons à 90% le code d’un programme de commande de servomoteurs déjà réalisé par le club et ce projet est compatible à 100% avec l’application "Processing" développée par le club pour régler les positions des servomoteurs.

La description et fichiers sources sont disponibles sur http://modelisme58.free.fr/index.php/platine-aiguillage.html

La platine équipée d’optocoupleurs permet ainsi de remplacer aussi bien des moteurs « lents » que des bobines sans modifier le câblage électrique du pupitre.

Le test a été réalisé pour le remplacement d’un moteur « lent » avec un optocoupleur 6N137 mais pas avec un double optocoupleur HCPL 2630.
Le projet est en phase de tests mais notre contexte actuel ne permet pas de disposer de tous les éléments pour vérifier en totalité le projet.

L'application développée sous "Processing" permet de faire les réglages des angles et vitesse des servomoteurs. L'application permet aussi de paramétrer des aiguillages triple.

Et en plus, le circuit électronique permet de décoder le signal DCC et on obtient ainsi un décodeur d'accessoires.