Auteur Sujet: Méthode de câblage  (Lu 2559 fois)

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1842
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Méthode de câblage
« Réponse #15 le: février 15, 2020, 12:08:14 pm »
Pourquoi s'embêter à faire des câbles complexes (et souvent les connecteurs m... associés pour interconnecter les modules) : la place ne manque pas sous le réseau pour passer plusieurs câbles simples.
Chez moi le bus Can passe dans du fil téléphonique 2 paires : une paire pour CanH et CanL et une paire pour une alim continue de 7,5V ou 9V)
Le DCC est un bus porteur de parasites qu'il vaut mieux éloigner du reste : j'ai fait un gros feeder 2 fils rigides d'électricité sous le réseau, au centre depuis lequel je soude des dérivations vers les zones et cantons qui sont donc alimentés via des détecteurs de consommation décrits ailleurs sur ce forum ou, mieux, des satellites V1 ou V2.
Restez chez vous !

Pyk35

  • Newbie
  • *
  • Messages: 47
    • Voir le profil
Re : Méthode de câblage
« Réponse #16 le: février 16, 2020, 02:34:15 pm »
Merci pour ta réponse.

De mon côté, j'ai voulu bannir les barrettes de dominos sous les modules et j'ai réalisé une carte pour le câblage de chaque module (voir photo). Sous les modules gare, je peux mettre 2 voire 3 cartes afin de séparer les cantons.
Le principe est d'avoir un seul câble 6x1mm² entre chaque module afin de transporter le DCC, le CAN et une distribution courant continu 9V ou 12V.
Le câble est débrochable grace aux connecteurs latéraux. Pour l'alimentation des rails ou du CC, j'ai mis des connecteurs fixes pour limiter les coûts.
Dans une prochaine version, j'intègrerai la résitance de 120 ohms pour le CAN avec un strap.

Cette carte ne me revient à vraiment pas cher (compter 3€ pour le PCB + les connecteurs).

J'aimerai bien avoir ton avis critique d'expert Dominique. Merci d'avance.


« Modifié: février 16, 2020, 03:04:09 pm par Pyk35 »
A+
Cédric

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1842
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Re : Méthode de câblage
« Réponse #17 le: février 16, 2020, 09:41:48 pm »

Merci pour ta réponse.

De mon côté, j'ai voulu bannir les barrettes de dominos sous les modules et j'ai réalisé une carte pour le câblage de chaque module (voir photo). Sous les modules gare, je peux mettre 2 voire 3 cartes afin de séparer les cantons.
Le principe est d'avoir un seul câble 6x1mm² entre chaque module afin de transporter le DCC, le CAN et une distribution courant continu 9V ou 12V.

C’est plus sérieux que les dominos, j’en conviens. Cela élimine les risques d’erreurs et on y voit bien clair .
D’après les conseils de Marcel, il faudrait augmenter la section des fils du DCC. Mais sur de courtes distances cela doit suffire.
Beau travail !
Restez chez vous !

Pyk35

  • Newbie
  • *
  • Messages: 47
    • Voir le profil
Re : Méthode de câblage
« Réponse #18 le: février 21, 2020, 12:45:38 pm »
Merci pour ce retour Dominique.

On dit de façon peu académique qu'un fil de cuivre permet 5A/mm2 et 3A/mm2 pour de l'ALU.

Donc mon câble avec du fil de 1mm2 permet de faire tourner facilement 4 ou 5 locos sans broncher. Maintenant la liaison est un back bone, donc sa longueur n'est pas très élevée, c'est à dire grossièrement la somme de la longueur des modules. Pour ma part, je ne travaille pas sur plus de 15m sachant que la centrale DCC est située plutôt au milieu, je ne suis pas trop inquiet.

Maintenant avec du 1.5mm2 ça serait mieux j'en conviens, les chutes de tension seront diminuées mais on parle de moins de 1V je pense à comparer aux 18V du DCC ou au 0.7V d'un détecteur de canton à Opto.

Pour ceux qui veulent refaire des cartes comme les miennes, pas de souci, vous pouvez me contacter et je vous transmettrai tous les éléments. Pour ceux qui bricolent moins, j'ai un jeune à la maison qui cherche de quoi gagner de l'argent de poche donc il peut vous les fournir assemblées.
A+
Cédric