Auteur Sujet: Locoduino au 16 ème Salon du Train Miniature d'Orléans les 10 et 11 Nov. 2018  (Lu 4887 fois)

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1709
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Comme ce n’est pas possible, ici, dans ce dossier, si vous souhaitez faire des commentaires sur ces projets, vous pouvez le faire ICI :

http://forum.locoduino.org/index.php?topic=621.0

Amicalement
Dominique

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1709
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Une innovation sera présentée à Orléans : la détection sans contact des trains avec la technique NFC ou RFID, type RC522.

Une carte imprimée est glissée sous la voie et une étiquette autocollante "transpondeur" est collée sous la loco ou un wagon. Au passage du train au dessus du circuit, le numéro du transpondeur est récupéré et affiché ici sur un gros afficheur à matrice de leds pour les visiteurs du salon.

Sur cette photo, l'étiquette est placée sous un autorail à l'échelle N. C'est dire que c'est suffisamment petit.





Un tel lecteur connecté au bus Can ne sera pas prêt cette fois-ci mais viendra s'ajouter plus tard Locoduinodrome pour faciliter le suivi des trains.
« Modifié: octobre 20, 2018, 08:16:18 pm par Dominique »

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1709
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
 Pourquoi faut-il venir à Orléans le 10 et le 11 novembre 2018 ?

 Les membres fondateurs de Locoduino s’étaient donnés comme objectif au départ de partager leur expérience personnelle sous 2 formes. D’une part des articles éditoriaux construits comme des articles de presse avec des illustrations, qui décrivent des réalisations personnelles les plus détaillées et didactiques possible. D’autre part un forum de discussions permettant à tout le monde d’échanger aussi son expérience, de proposer ses projets et de susciter des discussions qui montrent là où l’intérêt des modélistes se trouve.

Jusqu’à ce que la fédération FFMF nous le demande l’année dernière, nous n’avions pas l’intention de participer à des expositions par manque de ressources propres. Mais l’expression des besoins des visiteurs dans ce type de salon nous a convaincu qu’il y a quelque chose à faire.

Nous en discutons souvent entre nous au sein du petit groupe qui constitue le noyau dur de Locoduino. Il nous apparaît de plus en plus évident que la réalisation de petits modules simples et à la portée de beaucoup d’amateurs doit être possible et ces petits modules doivent être connectable ensemble pour constituer un ensemble plus ou moins complet de système de pilotage de trains miniatures.

 Avec les nombreux articles éditoriaux que nous avons publiés, nous avons décrit la plupart des techniques de base sur lesquelles s’appuient ces différents modules. On y trouve les techniques du DCC et en particulier DCC++ et sa bibliothèque DCCpp.  On y trouve aussi le bus Can, bus de communication fiable et facile à mettre en œuvre.  On y trouve aussi différents types de détecteurs nécessaires à la détection de présence des trains dans certaines zones ou à certains points particuliers du réseau. On y trouve aussi des gestionnaires destinés à gérer la signalisation et le suivi des trains ou des interfaces avec des gestionnaires existants.

 À l’occasion de la prochaine exposition d’Orléans, l’idée nous est venue de fédérer plusieurs de ces techniques autour du bus Can de façon à montrer comment elles peuvent interopérer (entre elles) aussi simplement que possible.

 On verra donc à Orléans un réseau nommé Locoduinodrome qui réunit deux types de centrales DCC, deux types de gestionnaire de réseau et des cartes un peu universelles que nous appelons « satellite », qui gèrent chacune un détecteur de consommation, deux détecteurs de zone d’arrêt, un ou deux signaux et une commande d’aiguilles. Tous les modules et cartes sont connectés sur un même bus Can à 500 kb/s et partagent les messages d’etat et de commande échangés sur le bus.

 Cela ouvre de nombreuses possibilités que nous serons heureux de partager avec vous. Car rien n’empêche d’ajouter d’autres fonctions sur ce bus Can comme la détection RFID des trains en certains points du réseau, comme la commande d’éléments du décor tels que passage à niveau, modules sonores et animations diverses.

Dites-nous si vous venez, là sur le forum : http://forum.locoduino.org/index.php?topic=621.0

A bientôt  : ;D
« Modifié: octobre 24, 2018, 10:37:47 pm par Dominique »

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1709
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Voilà une infographie provisoire qui montre tous les éléments installés à Orleans pour le Locoduinodrome :



Deux systèmes de gestion différents se partagent les locos, les rails, les équipements de voie (aiguilles, signaux, détecteurs), via 8 satellites reliés sur un bus Can.

Waouhhhh  8)

Légende :
- les zones Z0 à Z6 (les coupures de rails sont représentées par des X)
- les aiguilles a0 et a1
- les signaux C1 à C6 et S1 à S4
- les détecteurs de zones d'arrêt P1 à P10
- les satellites 0 à 7
« Modifié: octobre 30, 2018, 07:25:33 pm par Dominique »

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1709
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Qui pourrez-vous voir sur le stand Locoduino (Stand N° 81 face à l'entrée principale) :

Christophe (bobyAndCo), Christian, Thierry, Marcel (CATPLUS) et moi-même (Dominique).