Auteur Sujet: Nouvelles possibilités pour les heureux possesseurs de centrales ECOS  (Lu 2874 fois)

Tony04

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 553
    • Voir le profil
Bonjour,

après plusieurs semaines de recherches pour satisfaire 3 de mes amis qui ont d'énormes réseaux commandés par des centrales ECOS et le logiciel Train Contrôleur ou similaire, je peux enfin proposer des supers extensions à ce genre de réseau qui, à ma (petite) connaissance en tout cas, n'étaient pas possibles jusqu'à présent. Comment en effet se connecter au bus EcosLink pour récupérer les infos d'occupation par exemple.

La plus importante est la possibilité de rajouter un ou plusieurs TCOs maisons qui seront en parfaite synchronisation avec la centrale et le logiciel TC, cad que les aiguillages et les feux seront toujours à jour des 2 cotés (TCO et PC) ainsi que l'occupation des cantons.

Je précise bien que cela ne s'adresse qu'aux possesseurs de centrale ECOS ou autre centrale équipée d'une entré sniffer.

A titre d'exemple voici l'un des TCO réalisé qui, pour ce modèle, fonctionne par itinéraires: On choisi un départ puis une arrivée et toutes les aiguilles se mettent à jour à condition que l'ECOS ou le logiciel TC le permette. Mais un mode classique où on commande chaque aiguille est également possible, ou un mélange des 2 systèmes. Tout dépend de la complexité du réseau.

Le principe de ce TCO est le suivant: A chaque choix d'un itinéraire (ou appui d'un bouton d'aiguille) on envoie les ordres des aiguilles vers l'ECOS à travers une mini-centrale (basée sur DCCpp) qui est reliée à l'entrée sniffer de l'ECOS. Tant que l'itinéraire n'est pas confirmé par l'ECOS il reste en rouge (ou autre couleur).

Le TCO est équipé d'une entrée DCC pour décoder les infos circulants sur les rails et met à jour la position des aiguilles en fonction de ces infos.

Les occupations de cantons sont renseignées par un module de détection à transfo qui part de l'idée d'Eric: https://forum.locoduino.org/index.php?topic=489.msg4983#msg4983 mais équipé d'un WeMos pour envoyer ses infos vers le TCO.

Alors, si vous êtes concernés et intéressés par le sujet je suis à votre disposition pour en parler.

Cordialement
Antoine





Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2901
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Nouvelles possibilités pour les heureux possesseurs de centrales ECOS
« Réponse #1 le: juin 05, 2023, 09:24:28 pm »
Bravo Antoine  :D😉

J’avais déjà un peu creusé la question ici :
https://forum.locoduino.org/index.php?topic=436.msg4586#msg4586
Mais là tu vas carrément plus loin en affichant un TCO !

N’étant pas fan d’ECOS question coût j’aime bien quand même voir ce qui se fait en plus avec nos petits Arduino.

Donc bravo encore.

Amitiés
Dominique
Cordialement,
Dominique

msport

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2217
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Nouvelles possibilités pour les heureux possesseurs de centrales ECOS
« Réponse #2 le: juin 05, 2023, 10:00:57 pm »
Bonsoir Antoine,

pas concerné faute d'ECOS, mais toujours curieux.
L'ECOSLink est est bien une implémentation du CAN ?
Mais tu utilises l'entrée sniffer de l'ECOS, c'est du DCC ?
Cordialement

Tony04

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 553
    • Voir le profil
L'ECOSLink est est bien une implémentation du CAN ?
Mais tu utilises l'entrée sniffer de l'ECOS, c'est du DCC ?

Bonsoir Dominique et Michel,

c'est bien grâce à toi Dominique que j'ai pu en arriver là; encore merci.

A Michel:
l'ECOSLink est peut-être une implémentation du bus CAN mais si tu ne connais pas le protocole d'échange tu as peu de chance de l'utiliser, non ? Mais si quelqu'un le connait je suis preneur.

J'utilise l'entrée sniffer pour envoyer mes ordres à la centrale (et par là même au logiciel de gestion) et c'est bien du DCC bien compatible avec notre cher DCCpp. Attention! Je ne commande jamais de loco, uniquement des accessoires.

Et comme je l'ai expliqué dans le fil, l'occupation des cantons est faite par un module à transfo car impossible de savoir ce qui sort des EcosDetectors.

Amicalement
Antoine

trimarco232

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 271
    • Voir le profil
Re : Nouvelles possibilités pour les heureux possesseurs de centrales ECOS
« Réponse #4 le: juin 07, 2023, 11:20:38 am »
Bonjour,
le protocol du CAN ESU est très compliqué (trop pour moi) ; ça fonctionne selon un principe où le passage par un maître est obligé , pour l'initialisation , puis pour les messages : on perd l'avantage de la souplesse du CAN ...
Bravo à Antoine pour la solution du sniffer , indispensable en DIY dès que l'entrée S88 est déjà chargée
Quant à la pertinence de faire cohabiter le - cher (le DIY) avec le + cher , c'est de la phylo : les possesseurs d'ECOS , qui ont les moyens d'acheter les accessoires de la marque , peuvent aussi apprécier la mise en oeuvre d'un dispositif original
il me paraît aller de soi que , du moins une description sommaire du principe , a toute sa place dans ces colonnes
questions subsidiaires :
1) pourrait-on envoyer les infos d'occupation des voies vers le sniffer ?
2) ces logiciels ne peuvent-ils pas le raccordement à une 2ème centrale , ce qui permet de de s'affranchir de l'ECOS et de ses turpitudes propriétaires ?
« Modifié: juin 07, 2023, 12:24:48 pm par trimarco232 »

Tony04

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 553
    • Voir le profil
Salut trimaeco232,

le protocol du CAN ESU est très compliqué (trop pour moi) ; ça fonctionne selon un principe où le passage par un maître est obligé , pour l'initialisation , puis pour les messages : on perd l'avantage de la souplesse du CAN ...
Je m'en doutais un peu sans en avoir la confirmation, merci pour l'info qui me conforte totalement dans ma réalisation.
 
Citer
Bravo à Antoine pour la solution du sniffer , indispensable en DIY dès que l'entrée S88 est déjà chargée
Et, toujours à ma faible connaissance, le S88 ne renvoie que les occupation et ne véhicule pas les infos de commande des aiguilles ou des feux. Est-ce que je me trompe ?

Citer
Quant à la pertinence de faire cohabiter le - cher (le DIY) avec le + cher , c'est de la phylo : les possesseurs d'ECOS , qui ont les moyens d'acheter les accessoires de la marque , peuvent aussi apprécier la mise en oeuvre d'un dispositif original
Mes 3 potes ont tous les 3 la chance d'avoir des gros moyens, mais comment auraient-ils pu "acheter un TCO tout fait" avec tous les avantages cités ?

Citer
i1) pourrait-on envoyer les infos d'occupation des voies vers le sniffer ?
2) ces logiciels ne peuvent-ils pas le raccordement à une 2ème centrale , ce qui permet de de s'affranchir de l'ECOS et de ses turpitudes propriétaires ?
1: Je ne comprends pas la question: Le sniffer de l'ECOS n'a pas besoin d'avoir les infos d'occupations, il les a par les EcosDetectors. C'est notre TCO qui en a besoin, et il les reçoit par WIFI des cartes de détection à bobines.
2: La non plus, pas compris la question. Est-ce qu'une seconde centrale permet le branchement plus facile d'un ou plusieurs TCOs, et si oui, comment ?


trimarco232

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 271
    • Voir le profil
Bravo à Antoine pour la solution du sniffer , indispensable en DIY dès que l'entrée S88 est déjà chargée
Et, toujours à ma faible connaissance, le S88 ne renvoie que les occupation et ne véhicule pas les infos de commande des aiguilles ou des feux. Est-ce que je me trompe ?
c'est de la rétro-signalisation , donc oui , occupations , mais aussi interrupteurs
Citer
Quant à la pertinence de faire cohabiter le - cher (le DIY) avec le + cher , c'est de la phylo : les possesseurs d'ECOS , qui ont les moyens d'acheter les accessoires de la marque , peuvent aussi apprécier la mise en oeuvre d'un dispositif original
Mes 3 potes ont tous les 3 la chance d'avoir des gros moyens, mais comment auraient-ils pu "acheter un TCO tout fait" avec tous les avantages cités ?
ils auraient pu faire un TCO en utilisant la rétro-signalisation pour les interrupteurs , et des décodeurs pour les voyants
Citer
i1) pourrait-on envoyer les infos d'occupation des voies vers le sniffer ?
2) ces logiciels ne peuvent-ils pas le raccordement à une 2ème centrale , ce qui permet de de s'affranchir de l'ECOS et de ses turpitudes propriétaires ?
1: Je ne comprends pas la question: Le sniffer de l'ECOS n'a pas besoin d'avoir les infos d'occupations, il les a par les EcosDetectors. C'est notre TCO qui en a besoin, et il les reçoit par WIFI des cartes de détection à bobines.
oui , mais si je t'ai bien compris , tu envoies des infos d'interrupteurs à l'ECOS via le DCC et le sniffer : c'est de la rétro-signalisation , au même titre que les occupations , donc je ne sais pas comment tu fais , sauf qu'alors ça doit aussi être possible pour des occupations : le but , c'est d'équiper quelqu'un qui n'a pas de détecteur d'occupation ESU
2: La non plus, pas compris la question. Est-ce qu'une seconde centrale permet le branchement plus facile d'un ou plusieurs TCOs, et si oui, comment ?
l'idée , c'est de faire la rétro-signalisation (pour les interrupteurs ou poussoirs) , et les décodeurs (pour les voyants) autrement que par l'ECOS , pour une question de coût : par exemple ton DCC++ qui se charge du TCO n'aurait pas besoin de générer le DCC pour le sniffer , mais pourrait être raccordé directement à TC , en + de l'ECOS ...
[/quote]
je cherche à trouver les solutions les + logiques ... mais je n'ai que peu de certitudes à ce stade
merci pour tes réponses

Tony04

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 553
    • Voir le profil
Re : Nouvelles possibilités pour les heureux possesseurs de centrales ECOS
« Réponse #7 le: juin 07, 2023, 05:13:24 pm »
Citer
c'est de la rétro-signalisation , donc oui , occupations , mais aussi interrupteurs
En fait ce ne sont pas des interrupteurs que j'envoie par ma mini-centrale au sniffer, ce sont des commandes d'aiguillages directement, rien à voir avec de la rétro-signalisation.

Citer
ils auraient pu faire un TCO en utilisant la rétro-signalisation pour les interrupteurs , et des décodeurs pour les voyants
Bonjour l'usine à gaz pour un gros réseau je pense.

Citer
le but , c'est d'équiper quelqu'un qui n'a pas de détecteur d'occupation ESU
Si ce quelqu'un n'a pas de détecteur d'occupation, il ne pourra jamais utiliser un logiciel de gestion de réseau car tout est basé sur l'occupation. S'il a des détecteurs d'autres marques, aucun soucis, cela fonctionne de la même manière.
Et s'il na pas de détecteur ni de logiciel il peux quand même mettre mon système en place, il y aura au moins le TCO qui montrera les occupations.

Quand à l'idée d'une seconde centrale sur TC chacun fera comme il l'entend, moi j'expose ma réalisation, qui tourne (ou va tourner) sur 4 réseaux différents mais il existe (peut-être) d'autres solutions pour installer de façon simple et complète des TCO sur une installation ECOS + logiciel de gestion (mais je serais curieux de voir comment).

Cordialement
Antoine

trimarco232

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 271
    • Voir le profil
Citer
c'est de la rétro-signalisation , donc oui , occupations , mais aussi interrupteurs
En fait ce ne sont pas des interrupteurs que j'envoie par ma mini-centrale au sniffer, ce sont des commandes d'aiguillages directement, rien à voir avec de la rétro-signalisation.
oups , of course
Citer
ils auraient pu faire un TCO en utilisant la rétro-signalisation pour les interrupteurs , et des décodeurs pour les voyants
Bonjour l'usine à gaz pour un gros réseau je pense.
peut-être , mais c'est le dispositif "normal"
Citer
Quand à l'idée d'une seconde centrale sur TC chacun fera comme il l'entend, moi j'expose ma réalisation, qui tourne (ou va tourner) sur 4 réseaux différents mais il existe (peut-être) d'autres solutions pour installer de façon simple et complète des TCO sur une installation ECOS + logiciel de gestion (mais je serais curieux de voir comment).
si besoin , je pense qu'il faut poser la question sur le forum TC