Auteur Sujet: Comment détecter la présence ou non d'un courant traction avec Arduino  (Lu 2091 fois)

VAUBAN38

  • Newbie
  • *
  • Messages: 32
    • Voir le profil
 Bonjour,

Je souhaiterai pouvoir récupérer sur certaines parties de mon circuit (en analogique pur) l'information de la présence ou non de courant traction  (Il s'agit en fait de "zone d'arrêts' pilotées soit manuellement par interrupteurs, soit automatiquement par relais, soit même pour certaines les deux combinés) afin de pouvoir coupler à cette info la signalisation lumineuse correspondante.

Après recherches, j'ai donc mis en oeuvre naturellement l'architecture suivante :

- "Repiquage" de l'alimentation sur la partie de rail concerné
- Mise en place d'un diviseur de tension
- Connexion du plus sur une pin analogique d'une carte Uno
- Lecture de la valeur de cette pin en boucle

A puissance maxi, au multimètre je mesure un VCC de 21,3 Volts, j'ai donc réalisé un pont diviseur avec R1 de 3,3 K et R2 de 1 K ce qui me donne sauf erreur de ma part un Vout de 5,2 Volts

Lorsque le lance la lecture, tout se passe bien sur des valeurs hautes d'alimentation, mais en revanche lorsque je diminue au maximum la puissance délivrée, un certain nombre de valeurs "parasites" à zéro apparaissent souvent de manière cyclique c'est à dire 5/6 valeurs > 0 puis 2/3 valeurs à 0 et de nouveau des valeurs supérieures à zéro.
Tout cela bien sûr sans aucune modification sur l'alimentation.

Bien que la valeur affichée soit à zéro, la locomotive avance cependant au ralenti prouvant donc qu'il y a bien encore une tension suffisante.

Ai-je fait une erreur, ou cela est-il normal par rapport à la sensibilité du convertisseur analogique ?

Existe-t-il une astuce permettant de s'affranchir de ce désagrément ?

J'espère que mes propos sont suffisamment clairs ... Si besoin de précisions n'hésitez pas !

Merci par avance de votre aide.


msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1287
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Bonjour,
même en analogique pur, la tension de traction est rarement filtrée.
La question est donc comment est produite cette tension ?
= redressement d'une tension d'un transformateur-variateur, gradateur à thyristor ou triac ou hacheur ...
Le palliatif est de mettre un bon condensateur entre le milieu du pont et la masse.
Pour avoir une constante de temps significative de 1 s, il faut un 1500µF 6,3V (sur un équivalent de 750 ohms).
Une  constante de temps de 0,1 s serait à tester en fonction des besoins. De toute manière, il est nécessaire de filtrer les parasites.
Sinon, on peut prévoir plus petit, avec un filtrage logiciel.
Cordialement

VAUBAN38

  • Newbie
  • *
  • Messages: 32
    • Voir le profil
Merci de ta réponse  rapide

Pour ce qui est de l alimentation elle provient de transfos régulateurs Fleischmann 6755 ou 6735, mais avant de parvenir au rail elle transite par des relais qui alimentent le rail depuis l'un ou l'autre transfo en fonction du trajet demandé car il s'agit d'une portion de circuit commune à  plusieurs trajets de circulation  à alim distinctes (hum ! pas sûr que mon explication soit bien claire :-[ .......)
Comme le sens peut varier, et donc les polarites', il m'a fallu également intercaler en amont du pont diviseur un pont redresseur pour fixer le plus et la masse.

Je vais donc fouiller dans mon stock pour trouver un condensateur adéquat et tester ton conseil.
Résultat à  suivre !

VAUBAN38

  • Newbie
  • *
  • Messages: 32
    • Voir le profil
J'ai testé ta solution avec les moyens du bord c'est à dire en mettant en parallèle un condensateur 1000µF 25V et un de 470 µF 10V et effectivement tous les "valeurs parasites" de 0 V disparaissent. C'est spectaculaire !

Seul bémol, c'est l'inertie existante entre le moment où le rail n'est plus alimenté et où la valeur arrive à 0 qui prend des proportions très importantes......

Faut-il essayer de "jouer" sur la valeur des condensateurs ou existe-t-il une autre solution ?




VAUBAN38

  • Newbie
  • *
  • Messages: 32
    • Voir le profil
Ce matin je me suis remis à l'ouvrage et j'ai réduit progressivement la valeur du condensateur, pour finalement tomber à 100µF qui semble être la valeur parfaite dans mon cas. Plus de valeurs perturbatrices à 0, et temps de réaction quasi nul !

Un grand merci encore à toi pour le tuyau !

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1287
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
... transfos régulateurs Fleischmann 6755 ou 6735 ...

J'ai leurs prédécesseurs,  si c'est sur le même principe, il s'agit de transformateurs-variateurs avec un simple redresseur en pont (double alternance) donc avec passage à 0 toutes les 10 ms.

Très heureux que le problème soir résolu.
Cordialement