Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - nopxor

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 11
31
Discussions ouvertes / Re : Fabrication d'un décodeur DCC pour locomotive
« le: novembre 17, 2021, 12:21:22 pm »
Bonjour François,

Qui peut le plus, peut le moins...  :D

A vrai dire ce décodeur a été conçu pour le HO et le N.
Le choix initial des composants a été fait pour tenir compte de l'encombrement final.
Le PIC12F1822 existe en DIP (Dual Inline Package) donc techniquement on peut faire le décodeur plus gros.
Mais franchement avec une bonne loupe binoculaire et un peu de soin c'est pas si difficile.
Il suffit de voir la vidéo de la soudure sur le site japonais.

32
Discussions ouvertes / Re : Fabrication d'un décodeur DCC pour locomotive
« le: novembre 17, 2021, 01:53:54 am »
Courant direct moyen 2A
Oui il faut imperativement un programmateur de pic.
Il y en a plein sur EBay ou Aliexpress. Compter une douzaine d'euros.

33
Discussions ouvertes / Re : Fabrication d'un décodeur DCC pour locomotive
« le: novembre 16, 2021, 09:25:47 pm »
Bonsoir Dominique,

Oui je vais venir à Rail-Expo.
Je vous présenterai un exemplaire.

Amicalement

Eric

34
Discussions ouvertes / Re : Fabrication d'un décodeur DCC pour locomotive
« le: novembre 16, 2021, 06:41:21 pm »
La petite vidéo qui veut pas s'insérer:
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/l6d7aAKP2lY" title="YouTube video player" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

35
Discussions ouvertes / Re : Fabrication d'un décodeur DCC pour locomotive
« le: novembre 16, 2021, 06:33:04 pm »
fichier composants PICKit2 en pièce jointe.

36
Discussions ouvertes / Fabrication d'un décodeur DCC pour locomotive
« le: novembre 16, 2021, 06:24:03 pm »
Il existe plusieurs projets open source de décodeurs DCC au japon.
L'un des plus simple est le décodeur Nucky.
Pour traduire les sites japonais automatiquement, il faut utiliser le navigateur Chrome et cliquer dans la barre d'adresse à droite sur traduction.

https://web-nucky-jp.translate.goog/dcc/decoder6/onecoindecoder6.html?_x_tr_sl=ja&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=nui,sc

image schéma nucky



J'ai voulu commander les circuits imprimés pour me lancer dans la fabrication, mais j'ai eu la réponse "No oversea": ils ne les vendent que au Japon.
Qu'à cela ne tienne, j'ai réalisé un clone du circuit imprimé avec Eagle. Et j'ai commandé les circuits chez JLCPCB.
Le circuit étant minuscule (22 x 10 mm), je me suis retrouvé avec la panelisation avec plus de 200 circuits dans la commande minimum...

image circuit



Comme pour tout décodeur DCC qui se respecte, il y a un pont de diodes, un microprocesseur et un driver plus une petite poignée de composants annexes.
Le tout en composants montés en surface bien sûr. Mais cela reste facile à souder avec un fer normal.
J'utilise des billes de soudure de 0.5mm pour souder les pates des composants.
 
https://www.ebay.com/itm/402921730943?hash=item5dd001b37f:g:60cAAOxy-1lRHqhJ&amdata=enc%3AAQAGAAACYPYe5NmHp%252B2JMhMi7yxGiTJkPrKr5t53CooMSQt2orsS%252BMKizvpuEDUfX4dvRWfUzfPaZMkatctZM94%252Fymexyg8xaWUZBA%252BIWZ%252B7AYYPqIy8k3sLxASn7iQO3ORSxFZ3o%252FoDRVDNKIDX%252FuUgBdGCUk6WUdnsnUaRq5YC%252BA3KarzO6%252F3sX7eZJ6JzCAVPcXY4%252FB21APXDm6vc3svncWkl0Z1YAx2Zy0dQh%252FUSvEXC9GPbMbtnAZDEkxZmzuZgYhgJohVCQWvSRNIbYRe8KFRKmbV4stWB5gOThGT18Wwm%252FshhSvkOa9h2S5OjkB9f%252FmvbXZYjX8m4moWJG9z02vl8zo7rokYj6g%252FLXhY1GhCkicmZX54JpjzxRaEZBZH18%252B0HWa2shk3z3BnBvj9qjNxE%252B7AgjrQpCrCSu8c2pRVSfKguJACP0gEbiLQOMj6uDNlOA6LUPfHn5JrXspJkNJ6wdwS5%252FqAkbbMNlLzL4Ok3jBbsehxTrd5UMc8BvnQYDZTcvTOb%252Bw%252FYzK65CwPmM2hLzwOAva3JriVd%252BOB35%252FhMaigQfc%252FqH3HFAEG8D%252FZ1%252BxQ%252FEpEXd2Vp5m7iikmV7ZZ4z4%252Fu1XthWYPzD%252B0w80YNzbHDEmSIDWUd1KAH5Xn3F8TNOaudKB%252FhbwSxkGN%252FaXJN1w%252BTfyjZNJ%252FlAbRGGF4o%252Fo78QBk7gJMfGbRaz4k7eFkILqGyentNfwMcbDkcAS0sIrRW4XA9U66o0qExGO%252FgdkcY3xGurHSOF60yciy%252FIi9gAh7j9i9o0fZLYgHWenl6LnoLbXtrUo%252BM4xmC6yVaHz6H%7Cclp%3A2334524%7Ctkp%3ABk9SR8zFjKSlXw





J'utilise un peu de patafix pour immobiliser les composants pendant la soudure.

https://www.amazon.fr/UHU-Pastilles-adhésives-repositionnable-décollable/dp/B001ANXKMG?th=1

Le microprocesseur est un PIC 12F1822 et j'ai utilisé un programmateur chinois PICkit2 pour le programmer. (une douzaine d'euros sur EBAY)
La dernière version du firmware du décodeur Nucky est la v0.92 sortie cet été. Disponible au téléchargement sur le site japonais.
Il y a 5 pads sur le circuit imprimé pour souder les 5 fils du programmateur.
Soudure temporaire, que le temps de la programmation.



image brochage programmation



Si vous essayez de programmer le PIC12F1822 avec le logiciel V2.61 du programmateur PICKIT2,
il est probable que vous ayez le message "Unsupported Part".
Si c'est le cas, il faut mettre à jour le fichier de composants PK2DeviceFile.dat.
La version v1.62.14 du PK2DeviceFile.dat contient bien le PIC12F1822.
Je met le fichier en pièce jointe.

En commandant les composants par 10, le prix de revient est de moins de 7€ par décodeur.
Je met la liste BOM des composants en pièce jointe.

Si vous êtes intéressé par cette réalisation je peux vous fournir les circuits imprimés par 10 avec 10 diodes SS2040FL pour 7€. Contact en MP.
On trouve ces diodes par 100 sur Ebay, ce qui n'est pas très pratique.

Mes locos sont en HOe, mais vu la taille du décodeur, il peut être utilisé facilement en N.





Pour programmer l'adresse du décodeur, qui est 3 par défaut, J'ai utilisé DecoderPro de JMRI.
Comme Nucky ne figure pas dans la liste des décodeurs, J'ai utilisé le NMRA standard CV definitions (premier de la liste).

Inutile de vous dire la grosse satisfaction de faire tourner sa loco avec le décodeur qu'on a fabriqué soi même !  :)


37
JMRI et Arduino / Re : Carte 24 entrées 48 sorties pour JMRI
« le: novembre 13, 2021, 07:21:38 pm »
Bonsoir,

A vrai dire, j'en pense pas grand chose... parceque ça manque cruellement d'infos.
J'ai l'impression que la sortie est analogique.

38
JMRI et Arduino / Re : Carte 24 entrées 48 sorties pour JMRI
« le: novembre 11, 2021, 11:28:49 am »
Bonjour,

Bonne nouvelle que les cartes fonctionnent !

Personnelement j'ai opté pour la détection par induction et ça marche parfaitement:

https://forum.locoduino.org/index.php?topic=489.msg4982#msg4982

39
JMRI et Arduino / Re : Carte 24 entrées 48 sorties pour JMRI
« le: novembre 09, 2021, 08:28:16 am »
Bonjour,

Toutes les entrées ont des résistances 10K de pull-up connectées au +5V.
C'est à dire que les entrées sont maintenues à l'état haut, +5V, tant que rien n'est connecté à l'entrée.
C'est le fait d'appliquer GND, 0V, qui va activer l'entrée.

40
JMRI et Arduino / Re : Carte 24 entrées 48 sorties pour JMRI
« le: novembre 08, 2021, 10:50:41 pm »
Pour les sorties, c'est bit 1 à 48.
Pour les entrées, c'est bit 1 à 24.
JMRI les différentie.
Pour une entrée au niveau haut, c'est +5V pas plus, pas moins.
Pour une entrée au niveau bas, c'est 0V , GND.

41
JMRI et Arduino / Re : Carte 24 entrées 48 sorties pour JMRI
« le: novembre 08, 2021, 10:21:32 pm »
plusieurs tutoriels PDF en Anglais qui aident bien pour JMRI.

Pour la configuration d'un réseau basique jusqu'à la signalisation:
https://www.jmri.org/community/clinics/NMRA2010/JMRILayoutEditor2010.pdf


Pour l'exploitation avec le dispatcheur permettant entre autre les trains automatiques:
https://www.jmri.org/community/clinics/NMRA2012/DispatcherClinic2012.pdf


Pour la configuration de C/MRI dans JMRI:
https://www.jmri.org/community/clinics/NMRA2012/JMRI_CMRI_Clinic2012.pdf


Pour la commande d'une loco depuis un smartphone en wifi:
http://www.nmra.org.au/Clinics/WiThrottle%20Clinic%202012%20handout.pdf

Dans PanelPro, d'abord on dessine son réseau en identifiant les aiguillages et les cantons avec leurs capteurs de présence.
A noter que les aiguillages et le moindre bout de voie sont également associés à un canton.
C'est important pour la suite lorsque l'on définit les sections pour les transits (itinéraires).
Mais avant cela on définit la signalisation en accord avec les aiguillages et les cantons.

Ensuite on peut définir les trajets qu'emprunteront les trains (sections et transits).
A partir de ce moment là l'outil dispatcheur va permettre d'associer des trains à des trajets pour l'exploitation.
Il permet le positionnement automatique de tous les aiguillages des trajets.
La conduite des trains se fait alors en manuel ou automatique.

42
JMRI et Arduino / Re : Carte 24 entrées 48 sorties pour JMRI
« le: novembre 08, 2021, 09:32:33 pm »
Dans JMRI, c'est l'état d'occupation des cantons et la position des aiguillages qui détermine automatiquement l'état de la signalisation.
Les feux sont créés dans des tableaux.
Il est ensuite possible d'affecter des bits de sortie de carte C/MRI pour allumer des Leds de feux sur le réseau.
Donc pas la peine de connecter les feux sur les fins de course d'aiguillage.
C'est l'intérêt de la gestion par PC.

43
JMRI et Arduino / Re : Carte 24 entrées 48 sorties pour JMRI
« le: novembre 08, 2021, 09:20:25 pm »
Bonsoir,

Heureux que cela fonctionne !

Il est possible, lors de l'ajout d'un nouvel aiguillage,  d'utiliser 2 bits de la carte pour controler l'aiguillage.
Ceux-ci peuvent même être définis comme pulsés pour commander des bobines.

Pour connecter une des entrées de la carte à JMRI, la démarche est identique:

Menu Outils > Tableaux > Capteurs > onglet C/MRI

Clic sur bouton Ajouter en bas à gauche

Si la carte est node 11, nommer le capteur 1 : 11001

Le label va être CS11001

C pour Connexion Prefix
S pour Sensor
11 pour le node
001 pour le bit

Il va passer de l'état Inconnu à Actif ou Inactif selon le niveau logique du bit d'entrée.

Si vous avez un panneau TCO qui comporte des cantons (qui sont créés de la même façon dans les tableaux).
Il suffit d'affecter dans le tableau Cantons le nom du capteur associé (bouton capteur dans colonne Capteur)
Le TCO visualisera en rouge le canton occupé.

44
JMRI et Arduino / Re : Carte 24 entrées 48 sorties pour JMRI
« le: novembre 07, 2021, 09:22:59 pm »
Bonsoir,

Est-ce que les 2 cavaliers (jumpers) sont bien présents sur la carte ? Si le nano clignote (pas le uno  ;)) je suppose que oui.

Dans Modifier > Préférences > onglet C/MRI, cocher : Réglages Connexion Supplémentaire
Vérifier que le débit en bauds est bien 9.600 bps

Est-ce que la mesure du niveau du bit 1 est bien effectuée par rapport à la masse et au connecteur adéquat ?

Marcel (CATPLUS) et moi, on est en France, pourquoi ?

45
JMRI et Arduino / Re : Carte 24 entrées 48 sorties pour JMRI
« le: novembre 06, 2021, 09:02:54 pm »
Bonjour,

D'abord il faut programmer l'arduino nano.
Il faut enlever les 2 jumpers sur la carte pour la programmation.
Ne pas oublier de les remettre après.

Attention, le numéro de node de la carte est 0 par défaut:
#define CMRI_ADDR 0                  // select the CMRI node address

Si il y a plusieurs cartes, chacune doit avoir un numéro distinct.
Déconnecter le nano du PC après programmation. Remettre les 2 jumppers sur la carte.

Ensuite il faut connecter l'adaptateur USB-RS485 à la carte par 2 fils sur un des 2 borniers RS485 A-B.
Connecter l'adapteur sur un port USB du PC et noter le n° du port COM utilisé.
(panneau de configuration > système > gestionnaire de périphérique > ports COM)

Alimenter la carte (5V - GND)

Lancer PanelPro de JMRI.
Aller dans le menu Modifier > Préférences
Cliquer sur onglet +
Choisir C/MRI dans le menu déroulant du fabricant système
Choisir le port COM de l'adaptateur USB-RS485 dans Connexion système
Noter la lettre de Connection Prefix

Cliquer sur le bouton Configure Nodes
Cliquer sur le bouton Ajouter Noeud
entrer le numéro de node choisi dans le programme du nano, laisser les options par défaut
cliquer ajouter noeud > fait > OK > fait

Cliquer sur le bouton Enregister dans la fenêtre Préférences

Voila, la carte est prête à être utilisée.


Vous pouvez ainsi par exemple affecter un aiguillage (ou une lumière) à un bit de sortie de la carte.

Menu Outils > Tableaux > Aiguillages

Clic sur onglet C/MRI > clic bouton ajouter en bas

Choisir l'adresse matérielle par exemple 1 (pour node 0 bit 1)
Donner un éventuel nom descriptif
Clic sur bouton Créer

Le nouvel aiguillage apparait dans la liste sous le label CT1.
C pour Connexion Prefix
T pour Turnout
Si le node était par exemple 3, le nom serait CT3001

En cliquant sur le bouton Etat (inconnu) on commande l'état Direct ou Dévié de l'aiguillage,
Ce qui change l'état du bit de sortie 1 de la carte ( 0V ou +5V)

On peut vérifier avec un contrôleur (ou une diode LED munie d'une résistance de 500 ohm minimum) l'état logique de la sortie.

Aller dans le menu C/MRI > Liste des Affectations Assignments,
pour noter les noms système affectés aux entrées/sorties de la carte.

Si vous avez créé un panneau TCO qui comporte des aiguillages, il suffit d'en nommer un CT1 pour commander à la souris le bit 1 de la carte.

Cool n'est-ce pas ? ;-)

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 11