Auteur Sujet: Eclairage constant des trains en analogique  (Lu 332 fois)

petitrain

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 80
    • Voir le profil
Eclairage constant des trains en analogique
« le: septembre 19, 2019, 12:18:10 pm »
Bonjour,

Le sujet qui me préoccupe aujourd'hui n'est pas nouveau, loin s'en faut, mais il y a encore surement beaucoup de modélistes qui sont en analogique ou qui ne veulent pas charcuter leur modèle ....
J'ai dans la tête de me faire un petit réseau en HOe et, vue l'exploitation et la taille des machines, je cherche de la documentation sur les commandes analogiques et donc, sur l'éclairage des rames...
J'ai trouvé quelques pistes sur de vieux "Loco-revue" et très peu de choses sur le net (DCC oblige).
Pourtant je me dis qu'avec les Arduinos, il doit bien y avoir des solutions simples à mettre en oeuvre.
Voilà, si le sujet intéresse du monde ou si quelqu'un à des pistes, je serai très intéressé d'en parler...

Thierry

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 500
    • Voir le profil
Re : Eclairage constant des trains en analogique
« Réponse #1 le: septembre 19, 2019, 03:03:49 pm »
Bonjour

Le problème en analogique, c'est la source d'énergie. Autant en DCC les rails sont constamment et régulièrement alimentés, autant en analogique la tension varie selon l'utilisateur. Il faut donc palier à ce manque, et je ne pense pas qu'un Arduino soit la solution. Il pourrait même devenir un problème supplémentaire, puisqu'il consommera sans doute encore plus que la led à allumer, et donc qu'il faudra lui aussi l'alimenter.

Une partie de la solution réside dans les condensateurs que l'on voit fleurir maintenant dans les kits d'éclairage de voiture et fin de convoi. Le condensateur est prévu généralement pour permettre une continuité de l'éclairage même en cas de micro-coupure. Mais selon sa puissance, il va tenir d'une seconde à au mieux une ou deux minutes pour un feu de fin de convoi moins gourmand qu'un éclairage complet de voiture...
Donc pour moi deux possibilités très proches :
1 : trouver un condensateur qui a un rapport puissance / encombrement suffisant pour assurer l'alimentation voulue, mais c'est dépendant de la consommation de l'éclairage et de la place disponible (beaucoup ici sont en N... Et le HOe n'est pas beaucoup mieux loti).
2 : Soit disposer d'une alimentation locale, type batterie embarquée rechargée par les rails, mais là encore l'encombrement va forcément limiter les possibilités.

Une autre solution consiste à ajouter un signal pulsé sur la voie que le moteur n'interprète pas comme une tension continue. Voir ici http://amfn.nice.free.fr/eclbf.htm

petitrain

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 80
    • Voir le profil
Re : Eclairage constant des trains en analogique
« Réponse #2 le: septembre 20, 2019, 04:24:42 pm »
Bonjour,

Effectivement, problème plus épineux qu'en digital.... et la place qui manque pour une batterie ou un condo....
J'avais dèjà croisé le site cité, solution plus élégante mais peut-on générer un courant alternatif avec l'arduino ou faut-il passer par des amplis OP ? et ce signal ne risque-t-il pas de perturber la PWM de la commande traction?
Les signaux PWM de la traction sont des créneaux tantôt à +Vcc, tantôt à 0v ; ne peut-on pas mettre la tension d'éclairage dans les créneaux à 0v, ils correspondent à l’arrêt justement ou à une marche lente où ils sont majoritaires.
Mais, mes connaissances en électronique sont bien insuffisantes pour expérimenter un tel système et je n'ai rien croisé sur la toile.
Loco-revue, en son temps, avait ouvert d'autres pistes, je recherche les articles en questions....
 

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 659
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Eclairage constant des trains en analogique
« Réponse #3 le: septembre 20, 2019, 10:02:45 pm »
Curieusement, les LED s'allumant avec un rien (la pointe du fer à souder déjà !) j'ai constaté que celles-ci pouvaient s'allumer avec ce qui reste du PWM à vide.
A expérimenter empiriquement en redressant avec une (des) diodes rapides la tension de voie (pour l'éclairage constant, c'est à voir avec une Zener en shunt)
Mais comme l'analogique ce n'est pas (plus) mon sujet de prédilection ...
Cordialement

trimarco232

  • Newbie
  • *
  • Messages: 27
    • Voir le profil
Re : Eclairage constant des trains en analogique
« Réponse #4 le: septembre 21, 2019, 01:04:06 pm »
Bonjour,

quelques réflexions pèle-mêle :
(1) sans condensateur dans les voitures, le risque est de voir la lumière clignoter au gré des imperfections inévitables de la voie

(2) le 1er matériel industriel français en H0m arrive, est-ce qu'il supportera le traitement de l'éclairage bf ?

(3) la solution de l'éclairage bf date de l'ère de l'incandescence : est-elle encore pertinente avec les leds ?

(4) en bf, on doit pouvoir faire quelque chose avec des modules existants, mais il vaut mieux alors, peut-être, avoir du continu pur (pas pwm) pour la traction. Les modules : alim avec tension réglable, relais ou inter pour inversion du sens, géné bf, ampli bf + les selfs et condos pour les séparations

(5) ce que tu veux faire par arduino est théoriquement viable en ajoutant un pont en H : le pont sert pour inverser le sens, créer la pwm pour la traction, et dans les créneaux à 0 volts, créer la tension sinus avec un pwm dans le pwm   8)
mais :
a) à vue de nez  :-\, parmi les matériels habituels, ni l'arduino ni le pont en H ne seraient assez rapides pour travailler aux fréquences recommandées
b) le créneau à +Vcc serait vu comme un courant continu par les condensateurs de l'éclairage bf, qui le bloqueront. Ton éclairage s’affaiblit comme la vitesse augmente ... il faudrait pallier en offrant les 2 sources : bf + continu à l'éclairage -> trop compliqué

(6) on peut imaginer superposer la pwm de la traction au bf de l'éclairage, mais dans ce cas :
a) la partie impulsionnelle du pwm serait en partie bloquée par la self en série avec les moteurs, comment serait alors la réponse de ceux-ci ?
b) la partie impulsionnelle du pwm s'ajouterait à la bf de l'éclairage, cela pourrait créer des variations de l'intensité de l'éclairage, qu'il faudrait compenser ?




c'est une question ancienne, mais restée d'actualité ; il serait en effet intéressant d'y retrouver une solution, + ou - élégante, avec les moyens actuels


msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 659
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Eclairage constant des trains en analogique
« Réponse #5 le: septembre 21, 2019, 05:01:32 pm »
Un petit test avec la réalisation de Thierry en mode DC (PWM) aux fréquences de 3906 Hz et de 31250 Hz montre qu'un redressement simple alternance avec une 1N4148 allume une LED dès le premier cran, alors qu'une loco n'a pas encore bougé.
Un condensateur de 1µF donne une constante de temps de 10-6 x 10+4 = 10 ms donc confortable sur 10K aux fréquences utilisées.
je n'ai pas testé la Zener pour éviter un effet Versailles quand la tension de la voie monte ... (avec des LED à haut rendement). Valeur à adapter à vos LED et vos gouts.

http://locoduino.org/spip.php?article224
« Modifié: septembre 21, 2019, 05:07:29 pm par msport »
Cordialement

trimarco232

  • Newbie
  • *
  • Messages: 27
    • Voir le profil
Re : Eclairage constant des trains en analogique
« Réponse #6 le: septembre 21, 2019, 08:34:27 pm »
si on met un pont à la place de la 1n4148, ça marchera dans les 2 sens

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 659
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Eclairage constant des trains en analogique
« Réponse #7 le: septembre 22, 2019, 10:58:39 am »
Oui, mais il faut des diodes rapides pour le pont. Sinon, on peut doubler le montage.

Un autre montage, où le condensateur (non polarisé) est moins efficace car il ne peut se charger qu'à la tension directe de la LED.
A noter que la LED éteinte ne subit en inverse que la tension directe de l'autre, donc sans danger.
On peut aussi trouver des LED bicolores en montage tête-bêche
« Modifié: septembre 22, 2019, 12:29:06 pm par msport »
Cordialement

petitrain

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 80
    • Voir le profil
Re : Eclairage constant des trains en analogique
« Réponse #8 le: septembre 22, 2019, 01:35:10 pm »
Très intéressant,
Le temps de récuperer au Club une des centrales de Thierry, et je m'en vais faire des tests...
D'autant que les éléments embarqués sont assez réduits.
Une question bête : c'est quoi un effet Versailles ?

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 659
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Eclairage constant des trains en analogique
« Réponse #9 le: septembre 22, 2019, 02:55:35 pm »
son et LUMIERE (too much)
Cordialement

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 659
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Eclairage constant des trains en analogique
« Réponse #10 le: septembre 24, 2019, 07:22:04 pm »
Et une contribution de plus au sauvetage de la planète (je sais, je ne suis pas le seul)

Recyclage d'une ampoule LED chinoise dont la durée de vie a été plutôt courte. Les LED sont en série et si une lâche, l'ampoule s’éteint.

J'ai tenté de dessouder les LED, le plastique fond avant la soudure. j'ai tenté de les séparer du circuit imprimé au cutter, elles cassent.

Donc reste à utiliser les barrettes telles quelles, là pas de problème pour les séparer.

Ci-joint le montage testé, la tension inverse que subissent les 3 diodes est la somme des tensions directes des 3 autres.
Du fait du courant de fuite, cette tension se répartit et au bout d’un quart d'heure, ça marche toujours.

On a un peu moins de 4 volts sur la résistance de 1K avec une alimentation du DCC en 12V et la luminosité est significative dans un wagon.
Et en DC, bien sur, il reste toujours trois LED qui s’allument.

Cordialement