Auteur Sujet: La brutalité de la commande identifyLocoMain()  (Lu 340 fois)

Daniel075

  • Newbie
  • *
  • Messages: 9
    • Voir le profil
La brutalité de la commande identifyLocoMain()
« le: octobre 19, 2019, 06:41:52 pm »
Bonjour, J'ai une configuration Arduino UNO - LMD18200 - MAX471 + des interfaces spécifiques et un automatisme, Va et Vient entre 2 capteurs à ultrasons. Ceci marche très bien. Mon logiciel s'appuie sur la bibliothèque DCCpp. Au lancement , le programme interroge le numéro de la machine présente, via DCCpp::identyLocoIdMain(). Cette action provoque des secousses sur nos machines ( nous sommes en échelle zéro)  . Ce qui est normal. Ce qui l'est moins c'est la brutalité de ces secousses. L'usage d'un Lockpilot ECOS par exemple pour une même action, ne fait que très légèrement vibrer nos machines et moins longtemps. Il délivre pourtant du 18V alors que mon électronique n'utilise que du 15V. Quelqu'un aurait-il une piste de réflexion ?

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1709
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : La brutalité de la commande identifyLocoMain()
« Réponse #1 le: octobre 20, 2019, 10:00:55 pm »
Ce serait effectivement intéressant de savoir comment procèdent les solutions du commerce
On connaît bien comment fonctionne DCC++, avec des commandes tout à fait conformes à la norme NMRA.
La « brutalité » réside dans les décodeurs situés dans les locos, en réponse aux interrogations, par de brèves commandes du moteur.

Daniel075

  • Newbie
  • *
  • Messages: 9
    • Voir le profil
Re : La brutalité de la commande identifyLocoMain()
« Réponse #2 le: octobre 21, 2019, 06:40:50 pm »
Je ne pense pas que les décodeurs soient en cause dans ces violentes secousses. Le même décodeur a des comportements bien différents entre une commande issue du logiciel  DCCpp et celle issue du lockPilot ESU. Une visualisation à l'oscilloscope du signal moteur durant les commandes  DCCpp montre des à-coups de 15V , chacun d'environ 15ms, chaque série d'à-coups espacée de 0.8 à 1 sec . Ce qui est durement ressenti par la mécanique!  Jen'ai pas pu regarder le signal homologue sous pilotage avec l'ECOS.
Cordialement

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1709
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Re : La brutalité de la commande identifyLocoMain()
« Réponse #3 le: octobre 21, 2019, 07:32:34 pm »
Une visualisation à l'oscilloscope du signal moteur durant les commandes  DCCpp montre des à-coups de 15V , chacun d'environ 15ms, chaque série d'à-coups espacée de 0.8 à 1 sec . Ce qui est durement ressenti par la mécanique!  Je n'ai pas pu regarder le signal homologue sous pilotage avec l'ECOS.
Cordialement

Bonjour,

Pouvez-vous faire cette même observation sous pilotage avec l'ECOS : nous avons besoin de données pour avancer sur ce sujet.
Merci d'avance
Dominique

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1709
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Re : La brutalité de la commande identifyLocoMain()
« Réponse #4 le: octobre 29, 2019, 09:30:35 am »
Je ne pense pas que les décodeurs soient en cause dans ces violentes secousses. Le même décodeur a des comportements bien différents entre une commande issue du logiciel  DCCpp et celle issue du lockPilot ESU. Une visualisation à l'oscilloscope du signal moteur durant les commandes  DCCpp montre des à-coups de 15V , chacun d'environ 15ms, chaque série d'à-coups espacée de 0.8 à 1 sec . Ce qui est durement ressenti par la mécanique!  Jen'ai pas pu regarder le signal homologue sous pilotage avec l'ECOS.
Cordialement

C’est curieux que vous ne vous donniez pas la peine de répondre à la question ci-dessus : vous savez très bien que les agitations de la loco ne sont provoquées QUE par son décodeur en réponse à une commande DCC, tout ce qu’il y a de plus standard :D


« Modifié: octobre 31, 2019, 10:48:50 am par Dominique »

Daniel075

  • Newbie
  • *
  • Messages: 9
    • Voir le profil
Re : La brutalité de la commande identifyLocoMain()
« Réponse #5 le: octobre 30, 2019, 06:17:14 pm »
Il n'y a rien de pervers dans mon silence. Je n'ai tout simplement pas eu la possibilité de regarder à l'oscilloscope le signal aux bornes du moteur sur une commande du lockPilot ECOS et je suis, je l'avoue peu régulier dans la lecture de mes messages. Le problème reste cependant important. Certaines machines en zéro sont malmenées par cette interrogation d'adresse. Notamment une 141F de AMJL équipée d'un décodeur Lock V4XL. Les pignons de cette machine sont mis à rude épreuve sur une commande identifyLocoMain(). La commande équivalente ECOS est à peine perceptible et plus rapide.  Ce qui me surprend, c'est que personne ne se soit joint à moi dans cette observation.  Mon électronique, décrite dans mon premier message et le logiciel utilisé (DCCpp), s'inscrivent tout à fait dans les préconisations de ce site et fonctionnent parfaitement bien ( Mes remerciements au passage pour les rédacteurs des différents articles sur lesquels je me suisappuyé) .  Je ne suis sûrement pas la seule personne à avoir noté ce point.

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1709
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : La brutalité de la commande identifyLocoMain()
« Réponse #6 le: octobre 30, 2019, 06:24:03 pm »
Bonsoir,

Je pense que l'Ecos interroge le Loc Pilot en mode Railcom qui est totalement silencieux, je pense, d'où cette différence.
Nous sommes interessés par Railcom (c'est moderne) mais pour le moment DCC++/DCCpp ne l'implémente pas (encore).

Cordialement
Dominique

Daniel075

  • Newbie
  • *
  • Messages: 9
    • Voir le profil
Re : La brutalité de la commande identifyLocoMain()
« Réponse #7 le: novembre 01, 2019, 04:56:54 pm »
Merci pour cette piste de réflexion, je vais creuser un peu de ce coté
Cordialement