Auteur Sujet: Comparatif entre types de détecteur d'occupation  (Lu 4336 fois)

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1792
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Comparatif entre types de détecteur d'occupation
« le: juin 10, 2018, 11:30:26 am »
Bonjour,

une comparaison entre les deux types de détecteur d'occupation que je viens de monter :

1. Détecteur à chute de tension sur diodes
http://forum.locoduino.org/index.php?topic=558.0

chute de tension de 1,4V, peut être réduite par le choix de diodes schottky, tests à effectuer en fonction de la dispersion des caractéristiques des transistors.
réglage étendu, apparemment plus sensible
probablement moins sensible aux parasites que l'induction, à tester sur réseau, mais ces montages sont fortement temporisés.
une LED de signalisation
bornier à pression (ou au choix)
diodes de compensation pour les cantons non équipés.

2. Détecteur à tore (transformateur de courant) suivant le schéma (Paisley) :
http://forum.locoduino.org/index.php?topic=489.0
Merci à nopxor pour son aide.

pour la carte en question, modifiable :
bornier 5 points à adapter à ses besoins, ou pour câbles Dupont, style Arduino, donc connexion directe à un shield sensor.
pas de chute de tension
composants plus banals hors transfo, s’accommode de toute alimentation dont le 5V Arduino (via 3 fils Dupont).
L'encombrement est similaire, mais c'est grâce à l'optimisation de Jean-Luc, merci pour tout son travail d'approvisionnement et plus encore.

Un point à signaler, c'est que toutes les consommations sont détectées : donc celles des décodeurs alimentés par le DCC, en particulier ceux qui sont intégrés dans le ballast comme ceux de la Geoline de ROCO.

En attendant vos observations complémentaires.
Cordialement

Souris verte

  • Newbie
  • *
  • Messages: 39
  • HO, DCC, Arduino...
    • Voir le profil
Re : Comparatif entre types de détecteur d'occupation
« Réponse #1 le: juin 10, 2018, 05:56:30 pm »
Bonjour,

Sur une zone, on détecte la présence d'un train (ou wagon équipé de résistance).
Donc dans un canton, pour détecter un train, faut-il 3 détecteurs de présence?
1 pour la pleine voie, 1 pour la zone d’arrêt et 1 pour la zone d’arrêt dans l'autre sens (reflux de train par exemple ou voie dans les deux sens)...

J'envisageais de faire une zone de détection et 1 détecteur IR de chaque coté. Mais je ne vois pas ou placer le détecteur:
- vers la fin de la zone détectée, il faudra dire au train qu'il devra stopper, éventuellement, dans x cm. mais dans le cas d'un reflux, le train sera arrêté sur la zone de pleine voie...;
- vers la fin du canton, mais l train risque de stoppé sur le canton suivant. en cas de reflux, le train s'arrêtera avant la zone de pleine voie.
Il doit y avoir quelque chose qui m’échappe...

Merci pour votre aide.
Yannick


msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1792
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Comparatif entre types de détecteur d'occupation
« Réponse #2 le: juin 10, 2018, 07:48:20 pm »
Je devrais laisser le soin aux spécialistes de répondre, mais il m'a semblé que dans un canton, en fonction de ce qu'on souhaite faire, il peut y avoir, une, deux ou trois zones. Potentiellement avec une détection pour chaque.
La détection ponctuelle peut fonctionner, si on gère le sens -si besoin- par ailleurs : une entrée dans une zone indique la sortie de l'autre.
J'étais parti sur ce principe (non recommandé) qui évite de découper les voies mais je pense ne pas le retenir, sauf cas particuliers. En effet, les détecteurs à réflexion que j'ai utilisés sont certes réglables, mais ils sont sensibles à la lumière parasite. (déjà un petit tube est nécessaire sur la diode de réception). Très problématique si on ne maitrise pas son environnement. (fenêtres - soleil - nuages) Et un réglage minimum ne permet plus de détecter une locomotive noire ...
Cordialement

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2597
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Comparatif entre types de détecteur d'occupation
« Réponse #3 le: juin 10, 2018, 07:53:56 pm »
Ton raisonnement est correct :
La zone de pleine voie doit détecter la présence d'un convoi sur toute la longueur de la zone et les zones d'arrêt des 2 cotés en font partie : on ne pratique pas de coupure pour les zones d'arrêt.

Donc il faut des capteurs ponctuels à proximité des extrémités de la pleine voie pour déterminer l'endroit précis où un train devra s'arrêter "devant" un signal fermé qui, logiquement sera placé à la limite entre 2 zones de pleine voie.

Il faut donc connaitre le temps ou la distance de réaction du train lorsqu'il reçoit une commande d'arrêt immédiat et réaliser un ralentissement dans la zone de pleine voie avant la zone d'arrêt. On place le capteur ponctuel de la zone d'arrêt en conséquence.

Pour ce type de capteur, la barrière infrarouge (bien protégée) ou le détecteur à effet hall, plutôt, sont les plus pratiques.
Cordialement,
Dominique