Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Vos projets / Re : Wagon de mesure distance et vitesse
« Dernier message par DDEFF le décembre 14, 2019, 12:40:37 pm »
Bonjour Conchito,

Le pauvre, j'ai "juste" un Tektro... ;D
Moi aussi (un vieux 465)
Ceci dit, je me doutais qu'Excel était la dessous. Parce que des oscillos tri-courbes, ça ne court pas les rues.
Alors qu'avec Excel, on n'a pas de limite. Et s'il restait un dernier doute, les courbes de régressions, sur un oscillo... ???

Bon, un peu de sérieux :
J'ai regardé tes .pde et j'y a ai appris des choses (comme d'habitude quand on lit le programme d'un autre) et ça va me simplifier l'afficheur du pupitre. Merci.

Je m'intéresserai au lien Bluetooth-Processing un peu plus tard.

Je te rassure sur ton inquiétude concernant le fait que tu aies été obligé de découper ton post : quand ce sera un article, ce sera nettement plus lisible.

Je pense que tu devrais détailler un peu plus la partie Android.
Installation de l'appli que tu as choisie, ses paramétrages...
Par exemple, ta phrase "La version Android s’installe facilement sur PC et permet de créer une application dédiée au wagon." mérite des éclaircissements.
A la limite, un article spécifique, pas forcément très long, mais détaillé. L'intérêt serait que cette partie, qui n'est pas le cœur de ton projet, peu servir à d'autres.
Dans ton article sur les distances et le vitesses, un simple lien vers l'autre article pour ceux qui veulent approfondir.

De même, sur le lien Bluetooth vers PC/Processing. Un petit article aiderait bien. Et un lien dans ton article principal.

Encore bravo et merci
Denis
2
Super Denis,

J'ai lancé sur mon Mac et je vois mon réseau chéri !
avec la nouvelle version de Processing 3.5.3
a suivre ...
3
Vos projets / Re : Wagon de mesure distance et vitesse
« Dernier message par Conchito le décembre 13, 2019, 09:33:04 pm »
Bonsoir Denis,

Merci pour ton jugement sur ma présentation qui malheureusement a du être coupée en plusieurs posts la rendant plus difficile à lire.

Pour ce qui est de l'oscillo, je n'ai pas les moyens de me payer une de ces dernières merveilles à écran plat et analyse de protocoles. Il ne s'agit que de la récupération d'un vieux Tektro monochrome, à tube cathodique, mais qui permet de stocker les images sur disquettes 3"1/4. Par contre, j'ai développé sur Excel une macro qui relit un fichier de type HPGL généré par le scope et qui trace les graphes en couleur. Je peux ainsi obtenir les courbes sur PC. Le maillon faible de la chaîne est la disquette car tout repose sur un bon alignement des têtes de lecture tant dans le scope que dans le lecteur (portable en USB) du PC et, malheureusement, tout ça n'est pas trop fiable.

En C j'utilise la fonction atan2(y,x) qui fournit un résultat sur ]-PI,PI].

Pour ce qui est de la précision, j'ai étalonné la mesure sur une voie droite de 1 m de long. Sans toucher aux coefficients théoriques (diamètre des roue), la précision était <1 mm.

Pour ce qui est de la vitesse, l'être humain sous-estime les vitesses pour les petites échelles. Lorsque un train roule à 150km/h à l'échelle HO, l'observateur a l'impression qu'il se traîne, et pense que le wagon surestime les vitesses. Il n'est pas rare de voir un MOYSE rouler à 180 km/h en HO, ce qui déstabilise l’observateur.

Le Bluetooth vers le PC se fait via un port COM spécifique, un peu comme la liaison série IDE Arduino qui passe par l'USB. Les données qui arrivent par ce port sont alors traitées par un programme "Processing" ou par des macros Excel qui tracent les courbes correspondantes.

Bonsoir
Conchito
4
Vos projets / Re : Wagon de mesure distance et vitesse
« Dernier message par Dominique le décembre 13, 2019, 01:41:16 pm »
Pour répondre à Trimarco232, c’est utile d’avoir un tel outil, par exemple :
- étalonner les vitesses des locos dans la centrale pour les commander à 30, 60 ou 90 km/h échelle en fonction des conditions de circulation.
- mesurer des portions de voies pour les intégrer dans des algo de ralentissement ou d’arrêt précis.
Et il y en d’autres sûrement.
5
Vos projets / Re : Wagon de mesure distance et vitesse
« Dernier message par DDEFF le décembre 13, 2019, 10:55:04 am »
Bonjour Conchito,

C'est un excellent travail, très bien documenté, avec, mine de rien, un sacré matériel dont un très bel oscillo (qui fait rêver)...
C'est vrai qu'au niveau trigo, c'est assez rigolo :
Tes capteurs sont à 135° l'un de l'autre, mais comme il y a 4 aimants, c'est comme s'ils étaient à 2 x 135° = 270° = -90°. Pas mal !
Il est dommage qu'en "C" il n'existe pas la fonction "heading()" de Processing qui évite tout un tripatouillage de 180° avec les sauts d'ATAN().

Aboutir à une précision de distance d'1mm est un bel exploit.
Penser à ajouter un pied à coulisse pour mesurer le diamètre de l'essieu et des roues au matériel  ;D

Non content d'afficher tout ça sur la wagon lui-même, tu ajoutes le lien bluetooth ET vers un PC ET vers un Android.
Alors là, c'est vraiment complet. Je vais me faire un plaisir d'analyser ton système.
Je pense y trouver des idées sympas pour mon gestionnaire en Processing (le système de Denis).

BRAVO  8) 8) 8)

Denis


6
Vos projets / Re : Wagon de mesure distance et vitesse
« Dernier message par trimarco232 le décembre 13, 2019, 01:42:09 am »
bravo sans réserve, même si
- je vais être obligé de tout lire et essayer de comprendre  :P
- à part l'aspect didactique, je ne vois pas à quoi ça peut servir
7
Discussions ouvertes / Re : condensateur et passage au DCC
« Dernier message par Thierry le décembre 12, 2019, 05:54:34 pm »
On peut aussi faire pour de petits volumes, par exemple en N en utilisant des composants cms  :

https://shop.1001-digital.de/umbau/elektronik/117/bauteil-set-ladeschaltung-10er-packung
8
Discussions ouvertes / Re : Re : condensateur et passage au DCC
« Dernier message par fcot2002 le décembre 12, 2019, 05:29:28 pm »
...
Et, là, l'idée de stocker de l'énergie avec un condensateur n'est plus une mauvaise idée.
C'est ce que ce sont dit les constructeurs en créant des "stay-alive" (indiqués pas msport), particulièrement aux USA.
Dans le n° de juillet de Model Railroader (le Loco Revue américain), deux pages pour en parler.

Mais attention :
1°) C'est énorme et donc il faut le caser dans la loco
2°) Un "stay-alive" n'est pas qu'un simple condensateur, il y a aussi des diodes, des zener, ...
3°) Le décodeur doit avoir été prévu pour accepter un stay-alive, sinon, ça marche moyennement.
4°) Au hasard, le "NCE No Halt" vaut 32.95 $.  Digitrax Power Xtender à 26 $ ... ça calme !  :o

Voilà...
Denis

Merci Denis des précisions, au US le "Stay Alive" est principalement utilisé en O. Il est natif chez MTH, et tient jusque 6 secondes.
9
Discussions ouvertes / Re : condensateur et passage au DCC
« Dernier message par DDEFF le décembre 12, 2019, 09:49:09 am »
Bonjour,

Le condensateur : ça dépend où.
On a tous des problèmes de prise de courant dans nos petits modèles (rails sales, roues sales, ...)
En courant continu analogique, le condensateur, qu'on peut voir comme un réservoir, stocke de l'énergie et la restitue au moteur quand il y a absence de prise de courant.
Donc, en DC, c'est une amélioration. Et ça permet d'avoir des rails sales... ::)
Mais, franchement, des rails et des roues propres c'est pas mal aussi. ;D

Ce qui est un avantage en continu devient un défaut en alternatif et particulièrement en DCC.
Comme l'a indiqué Thierry,  il a tendance à "arrondir" le DCC et on n'a plus les beaux flancs raides du DCC en sortie du booster.
Si le condensateur est trop gros, il gomme tous les "trous" et  le décodeur n'aime pas du tout parce qu'il ne comprend plus rien.

Le DCC, parce qu'il utilise une tension plus élevée qu'en analogique et surtout parce que le courant s'inverse très très souvent, a nettement moins tendance a créer des étincelles et les rails sont, de ce fait, nettement plus propres (ce qui n'empêche pas la poussière).
Donc, c'est une raison supplémentaire de se passer de condensateur en DCC... côté voie.

Mais une fois que le signal (bien propre, sans condensateur côté voie) est décodé, on revient à de l'analogique pour "attaquer" le moteur.
Et, là, l'idée de stocker de l'énergie avec un condensateur n'est plus une mauvaise idée.
C'est ce que ce sont dit les constructeurs en créant des "stay-alive" (indiqués pas msport), particulièrement aux USA.
Dans le n° de juillet de Model Railroader (le Loco Revue américain), deux pages pour en parler.

Mais attention :
1°) C'est énorme et donc il faut le caser dans la loco
2°) Un "stay-alive" n'est pas qu'un simple condensateur, il y a aussi des diodes, des zener, ...
3°) Le décodeur doit avoir été prévu pour accepter un stay-alive, sinon, ça marche moyennement.
4°) Au hasard, le "NCE No Halt" vaut 32.95 $.  Digitrax Power Xtender à 26 $ ... ça calme !  :o

Voilà...
Denis
10
Discussions ouvertes / Re : condensateur et passage au DCC
« Dernier message par nopxor le décembre 11, 2019, 10:57:43 pm »
Merci à vous, j'y vois plus clair maintenant.
Pages: [1] 2 3 ... 10