Auteur Sujet: Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.  (Lu 14883 fois)

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 950
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #90 le: février 16, 2024, 01:10:16 pm »
Oui tout à fait il y a 16 sorties disponibles donc 1 feu ralentissement ou rappel de ralentissement à horaire et 1 feu ralentissement ou rappel de ralentissement à anti horaire.

Christophe

laurentr

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 633
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #91 le: février 16, 2024, 05:26:37 pm »
Hello

Quelques questions dans la foulées de celle de Fred:

Gestion des led avec en Combo avec l'œilleton sur l'une des sortie?

Pour la gestion des Ralentissement 30 60 et Rappel de Ralentissement 30 60  faut il prévoir un câblage de chaque led en individuel ou en série?

Le niveau d intensité lumineuse de chaque sortie est il réglable ou faut il plutôt sélectionner un jeu de résistance/couleur de led/nombre de leds pour un optimum visuel.


Ltr

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 950
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Gestion des led avec en Combo avec l'œilleton sur l'une des sortie?

Oui je n'en ai pas parlé mais c'est possible et déjà dans le programme.

Pour la gestion des Ralentissement 30 60 et Rappel de Ralentissement 30 60  faut il prévoir un câblage de chaque led en individuel ou en série?

Pas sûr de comprendre la question mais je me risque avec ce que je comprends. Il faut alimenter chaque led individuellement à la sortie des ULN (chaque led sa sortie). On est en anode commune

Le niveau d intensité lumineuse de chaque sortie est il réglable ou faut il plutôt sélectionner un jeu de résistance/couleur de led/nombre de leds pour un optimum visuel.

Non le niveau de chaque sortie n'est pas réglable. Oui il faut sélectionner les résistances selon le résultat que l'on veut avoir. Mais je rappelle la cible, je ne suis pas certain que pour le plus grand nombre cela ait une grande importance. Ou alors, on passe un peu de temps à tester le résultat avec des résistance de différentes valeurs. Ne doutons pas que les bonnes valeurs seront rapidement mises à disposition sur le forum !!!

Comme cela ça laisse des choses à réaliser pour les versions améliorées, d'autant que les réglages de PWM (s'il y en a) peuvent facilement se faire à partir de l'interface web.

Christophe

Etienne66

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 97
    • Voir le profil
Pour la gestion des Ralentissement 30 60 et Rappel de Ralentissement 30 60  faut il prévoir un câblage de chaque led en individuel ou en série?

Pas sûr de comprendre la question mais je me risque avec ce que je comprends. Il faut alimenter chaque led individuellement à la sortie des ULN (chaque led sa sortie). On est en anode commune

On peut monter les diodes R30, RR30 et les rouges du carré en série ou en || et utiliser une seule sortie ULN. La résistance sera diférente dans les 2 cas.

Pour les valeurs de résistances on peut utiliser comme base les valeurs données par Renaud Yver pour les feux Decapod :
- led orange/jaune : 10 000 Ohms
- led rouge : 10 000 Ohms
- led verte : 80 000 Ohms
- led blanche : 30 000 Ohms
- led violette : 2 200 Ohms

4700 Ohms pour les diodes jaunes et rouges en // et je dirais 8200 Ohms pour les diodes en série

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 950
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #94 le: février 17, 2024, 01:11:54 am »
Pour la gestion des Ralentissement 30 60 et Rappel de Ralentissement 30 60  faut il prévoir un câblage de chaque led en individuel ou en série?

Pas sûr de comprendre la question mais je me risque avec ce que je comprends. Il faut alimenter chaque led individuellement à la sortie des ULN (chaque led sa sortie). On est en anode commune

On peut monter les diodes R30, RR30 et les rouges du carré en série ou en || et utiliser une seule sortie ULN. La résistance sera diférente dans les 2 cas.

Pour les valeurs de résistances on peut utiliser comme base les valeurs données par Renaud Yver pour les feux Decapod :
- led orange/jaune : 10 000 Ohms
- led rouge : 10 000 Ohms
- led verte : 80 000 Ohms
- led blanche : 30 000 Ohms
- led violette : 2 200 Ohms

4700 Ohms pour les diodes jaunes et rouges en // et je dirais 8200 Ohms pour les diodes en série


Oui, en principe c'est vrai que certaines leds sont allumées en même temps que les autres. Au moins les oranges. Le programme doit être modifié mais ça peut le faire : https://github.com/BOBILLEChristophe/Satellites_autonomes_client/blob/main/src/Signal.cpp

Ca pourra poser problème si le satellite est réaffecté mais ça en posait de toutes façons.

Sur quelle tension te bases tu pour les valeurs des résistances ?

@Laurent - Voilà un sujet qui peut militer en faveur des sorties en PWM. Du coup, la valeur de la PWM serait définie par le programme même pour des valeurs de résistances identiques. Mais pas dans la version de base dont je cois que vous comprenez bien à quel public et quel usage je les destine.

Christophe

Dans tous les cas, on voit bien toutes les marges de progression possibles

laurentr

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 633
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #95 le: février 17, 2024, 03:12:19 am »
Hello

Pour moi la "simplicité" serait de poser un chip I2C type PCA9685 qui peut piloter servo, relais et leds sans soucis.

Chaque canal peut avoir son propre PWM commandé par un "analogwrite()... facilement customisable selon la couleur des leds depuis l'interface web de config/réglages.
Une valeur moyenne de la résistance fait le job de protection par défaut. ( disons 10K pour 5V)

Mais je suis peut être trop optimiste? Apres si le temps de réaction est un peu long pas de soucis la dessus, ce n est pas vital.

Il faut juste que la commande de servo soit achevée quand un engin va franchir l'appareil. (en gros entre 1 et 2 sec pour manipuler le servo de la position de départ à celle d'arriver.)( x nb de servo a manipuler l'un après l'autre)

Temporisable donc...

Apres si pour le signaux on confie cela à un accessoire externe qui pilote les états des leds, il faut juste envoyer une commande d'un byte par exemple (1fois) qui sera interprétée par ce décodeur de signal qui combinera alors l'affichage des leds selon l'affichage sur le feu désiré. ( ex un rappel cli avec œilleton est la combinaison commandée par l instruction 18, le carré par l instruction 1, le VL par l'instruction 5... ( valeurs arbitraires pour démo)

Et pendant ce temps l'ESP32 mouline à autre chose pour ne traiter les changements d état des signaux que lorsque c'est requis.

Ltr



Ltr

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 950
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #96 le: février 17, 2024, 03:24:58 am »
Je ne sais pas te répondre comme cela, c'est beaucoup d'informations que tu envoies en peu de temps qui mériteraient plus de réflexion. Par ailleurs, j'ai toujours besoin de vision globale pour comprendre toutes les interactions et j'ai parfois du mal à savoir où tu es exactement.

Pense par exemple que si l'on change le mode d'affichage des leds maintenant, ça change des choses dans le programme. Idem pour les servos. Je ne peux pas me permettre de m'éloigner trop en ce moment. Je dois capitaliser sur ce qui marche.

Ce n'est pas plus simple pour moi puisque tu me proposes quelque choses qui comporte des incertitudes contre quelque chose qui fonctionne.

Et puis il faut que j'avance sur la rédaction des articles.

Par contre je suis vraiment très intéressé par la gestion des CC et de la détection "courants faibles" car j'ai un besoin et sinon je me le coltine moi même. Après, promis je collaborerai plus.

Christophe

laurentr

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 633
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #97 le: février 17, 2024, 03:36:14 am »
Pas de soucis

Chaque chose en son temps

Je vais attaquer ce WE la partie détection de présence avec courant faible en approche modulaire. Je proposerai donc plusieurs déclinaisons selon les propositions données dans les échanges antérieurs sur ce sujet https://forum.locoduino.org/index.php?topic=1656.0
Les montages seront substituables par échange du bouclier les uns aux autres puisque j aurai défini un format pour le volumes global et les I/O d interface qui sont identiques.

Ltr

CATPLUS

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 413
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #98 le: février 17, 2024, 08:40:11 am »
Bonjour à tous les deux

@ Laurent & Christophe

Pourriez-vous svp faire un point (genre tableau ou autre) ou vous en êtes.
Entrées, sorties, cour circuit, leds, résistances, PCB, etc....

Marcel
Best Regards

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 950
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #99 le: février 17, 2024, 02:09:43 pm »
Bonjour à tous,

Je pense qu’il est bien comme l’a demandé Catplus, de faire un point d’étape sur le projet des satellites autonomes.

Tout d’abord, une certaine confusion a pu s’installer car deux fils avec des intitulés similaires ont eu une activité assez intense ces derniers jours.

Donc pour que les choses soient claires, il y a ce projet de satellites autonomes qui est maintenant finalisé, qui fait l’objet d’une série d’articles en cours et qui est aussi l'objet de ce fil : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.

Peu de temps après que j’ai commencé à publier sur ce sujet, notre bouillonnant Géo Trouvetou de Locoduino en la personne de Laurent a proposé sur un autre fil de rechercher des évolutions et des extensions à ce concept, mais en cherchant plutôt à en élargir les capacités.

Si je me risquais a faire une analogie empruntée au monde automobile, je dirais que le satellite autonome est une berline familiale alors que la démarche de Laurent se rapproche plus du prototype de course en cours d'élaboration.

Autant le concept de satellite autonome dans sa version actuelle s’adresse à des réseaux de petites et moyennes tailles, autant la démarche de Laurent semble viser des réseaux de grande importance et cherche à résoudre des besoins plus complexes. Du moins, me semble t’il.

Concernant les satellites autonomes, il y cependant un point que je n’avais pas traité et que j’ai trouvé sur le fil de Pierre et Denis : La détection de véhicules roulants autres que les locomotives. Pour faire simple, les wagons qui n’auraient pas encore quitté un canton ou qui se serait décrochés (le résultat est le même).

Ce point est primordial dès que l’on va commencer à introduire une gestion d’itinéraires partiellement ou totalement automatisée.

J’ai donc pris du temps pour travailler ce point avec un second qui met en œuvre des équipements similaires : La détection des courts-circuits locaux.

Aujourd’hui, la plupart des réseaux ont une détection des courts-circuits qui est centralisée avec un détecteur par consommation de courant et une coupure d’alimentation logicielle à l’intérieur de la centrale.

Dans l’esprit des satellites, il m’a semblé important que cette détection des courts circuits soit assurée au niveau local (chaque satellite ayant son propre système) et que la coupure de l’alimentation ne soit plus logicielle mais matérielle ce qui, au moins sur le papier, doit être plus rapide.

L’un des autres avantage d’une détection locale est que la coupure d’alimentation peut intervenir plus rapidement qu’avec un système centralisé dès que le courant dépasse par exemple 1A qui est normalement la consommation maximum sur un canton.

Certes, les satellites autonomes savent fonctionner avec une détection de court circuits centralisée et les deux peuvent cohabiter, mais le progrès me semblait tel que j’ai souhaité l’intégrer dès la première version, quitte à prendre un peu de retard.

Ces derniers temps, j’ai aussi passé pas mal de temps sur la question de l’intégration de Railcom dans la Box de Locoduino. En effet, bien qu’il existe une solution alternative au travers d’une centrale Railcom que j’ai développée, je souhaitais, dans une approche pérenne, utiliser la Box plus complète, pour laquelle également j’ai développé les commandes CAN et qui surtout fait l'objet d'un suivi et d'une assistance ce que je ne peux pas faire avec ma centrale.

Il ne fait maintenant plus de doute, en particulier à la lecture des annonces de DCC-Ex, que les fonctionnalités nécessaires à Railcom ne seront pas implantées pour ESP32, donc la Box qui s'appuie aujourd'hui sur ce logiciel.

La solution de replis qui me semble la plus réaliste, au moins à court terme, est l’implantation sur Arduino Mega. C’est en tous les cas celle que je vais prendre.

Sur la branche devel du Github de DCC-Ex, on peut voir que les développements de Railcom sont bien avancés en particulier pour le Mega et je ne serai pas étonné que cette version (qui n’est que ßeta) soit pourtant opérationnelle.

https://github.com/DCC-EX/CommandStation-EX/blob/devel

et particulièrement :

https://github.com/DCC-EX/CommandStation-EX/blob/devel/DCCTimerAVR.cpp

Je vais donc en faire le test dès mon retour en France.

Alors, quelle est la suite. Je vais être en mesure de publier d’ici quelques jours le cinquième article qui en quelque sorte va conclure sur ce que l’utilisateur doit savoir pour mettre en œuvre et utiliser facilement les satellites autonomes sur son réseau et ce, sans avoir à lever le capot, ce qui était mon ambition dès le départ.

Ensuite, je publierai le code qui intéresse les développeurs mais probablement pas la grande majorité des utilisateurs.

Ce que je souhaite de la part de tous les lecteurs, c’est qu’ils me fassent part de toutes leurs questions, incompréhensions, réserves etc… car c’est comme cela que je pourrai bien sûr améliorer ce qui doit l’être.

Et si vous êtes tenté par l’aventure, je vous invite vivement à vous manifester car je pourrai alors vous accompagner et vous faciliter les choses, à minima, par des achats groupés de PCB ou de matériel.

Christophe

« Modifié: février 19, 2024, 12:19:56 am par bobyAndCo »

laurentr

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 633
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #100 le: février 17, 2024, 04:07:47 pm »
Bonjour

J'ai apporté une vision sous forme de tableau de synthèse dans le  fil correspondant aux évolutions.

Pour ce qui est de la démarche je confirme ce que Christophe indiquait plus tôt.

Sur la base de son concept il me fallait pousser plus loin l'approche initiale en la complétant pour pouvoir couvrir des mises en œuvre plus étendues ( ex cas des zones d'aiguillages étendues)

Une base commune d'évolutions comme l'a indiqué Christophe était aussi de traiter au niveau local la détection de CC et l'occupation hors RAILCOM.
Ces ajouts sont nativement intégrés à la "V2" en approche modulaire qui est décrite dans le fil traitant des évolutions.

Sachant qu'il s'agit de concepts en cours de définition (affinage) et évoluant il faut bien garder à l'esprit le coté expérimental contrairement à la solution native présentée ici déjà opérationnelle.

Laurent


 

CATPLUS

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 413
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #101 le: février 17, 2024, 10:57:30 pm »
Bonsoir à tous

Merci à vous deux pour toutes ces explications & votre travail accompli.
J'espère que de nombreux Arduinoistes feront le pas.

Marcel



Best Regards

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 950
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #102 le: février 18, 2024, 11:01:22 pm »
Bonjour à tous,

Parlons argent puisque la question a été posée sur un autre fil concernant les satellites autonomes. Je me suis donc livré au chiffrage des principaux éléments dont tous, sauf un, proviennent de chez TME dont je suppose la qualité ne sera pas discutée.

Si vous allez chez Ali vous avez 5 ESP pour le prix d'1 chez TME  :)

Vous me dispenserez de chiffrer les résistances, diodes et autres composants dont les prix unitaires sont inférieurs au dixième d'€



Nous arrivons pour les satellites à 24,51€ et pour les cartes Railcom à 5,48€.

Qui dit mieux ?

PS : En PJ le fichier Excel qui vous donne les liens

Christophe

« Modifié: février 18, 2024, 11:41:42 pm par bobyAndCo »

laurentr

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 633
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #103 le: février 18, 2024, 11:58:33 pm »
Il faut que je me livre au même type d exercice pour chaque bouclier car en CMS, il y a le montage usine a ajouter en supplément. ( un peu la flemme de le faire tt de suite!)

Le plus onéreux à produire sera selon moi le module RAILCOM qui est à implantation bi face.
Si on considère que les modules seront finalisés avec leur CMS il resterait alors à tous les composants traversant qui seront alors à souder ( connecteurs et supports)
On peut demander à l'usine de le faire mais le cout n'est pas avantageux et souder un support ou un connecteur n'est pas d'une difficulté majeure! C'est un kit

A titre d exemple pour ce qui est des connecteurs ( sources ALIEXPRESS) pour environ 100€ on doit pouvoir réaliser près de 50 cartes (tous connecteurs confondus)...
On a déjà vu pire la aussi!

Ltr

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 950
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Re : Les SATELLITES AUTONOMES : Une solution simple pour la gestion de réseaux.
« Réponse #104 le: février 19, 2024, 12:17:15 am »
Bonjour à tous,

Je viens de publier le 5° article qui commence à aborder le programme mais qui précise aussi où et comment renseigner les identifiants de votre box.

https://www.locoduino.org/spip.php?article352

Bonne lecture.