Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - DDEFF

Pages: [1] 2 3 ... 41
1
Bus CAN / Re : ACAN ESP32
« le: mai 07, 2021, 03:14:38 pm »
Merci à Pierre Molinaro et à Jean-Luc.  ;D

C'est ce que je demandais : un ACAN ESP 32 ::)
Comme ça, on sera "dans le moule.

Denis

2
Composants / Nouveauté T. I. : un e-fuse minuscule
« le: avril 29, 2021, 05:59:58 pm »
Bonjour,

Voici une vidéo de Great Scott (lequel a eu récemment les honneurs d'Elektor) datée du 18/04/21.
Il s'agit d'un CI de protection d'alimentation avec pas mal de fonctionnalités intéressantes.



Bien sûr, il faut d'abord faire un microCI pour pouvoir l'utiliser (comme dans la vidéo), mais je pense que ça fait réfléchir.
Prix TPS2596XX chez Mouser 0,736 € l'unité. ;D

Nota : j'ai bien aussi la "gueule" de l'alim DPS5315. Bon, ça vaut 250 €... :-\

Denis

3
Composants / Nouveau détecteur de proximité de précision
« le: avril 17, 2021, 12:50:17 pm »
Bonjour,

Ce matin, je suis tombé sur cette vidéo qui regorge de nouveautés :

1°) Un détecteur de proximité (HO et N), caché dans une armoire qu'on peut mettre à côté de la voie.

La grande nouveauté, c'est qu'on n'a pas besoin d'avoir un machin de chaque côté de la voie, comme avec les détecteurs IR.
On n'a qu'un seul appareil émetteur ET détecteur.
Vous me direz que ça existe déjà, un émetteur/récepteur en un seul élément...

Mais là, le principe est totalement différent parce qu'on détecte à une distance précise, réglable avec un petit tournevis.

Dans une zone d'environ 15-20 cm devant l'appareil, vous décidez de détecter entre 8 et 9 cm (la zone de détection fait 1cm de "profondeur")
Évidemment, c'est facile de ne pas détecter au delà de 9 cm. Mais ne pas détecter entre 0 et 8 cm, c'est plus sophistiqué.
Donc, si vous avez deux voies et que vous réglez le détecteur sur la deuxième voie, le train qui va passer sur la première voie ne sera pas détecté !

NB : Ce n'est pas magique, si les deux trains arrivent en même temps, le deuxième train ne sera pas détecté. Il faut alors mettre deux système, chacun d'un côté de la voie. Mais c'est déjà pas mal.

A noter, une chose extrêmement impressionnante : le système fonctionne, même en pleine lumière (Néons, LED, ...)
C'est très rare.

Comme on détecte à une distance précise, on peut aussi détecter "en long", par exemple derrière un heurtoir, dans l'axe de la voie. Et avoir une alarme à une distance donnée.
2°) Des signaux commandés par des FO.

Il n'y a plus de LED dans les feux, plus de fils de cuivre vers le signal. Je trouve ça pas mal.

Voici la vidéo, malheureusement dans la langue de Mark Twain.
Et un démonstrateur qui a un peu de mal avec les wagons qui déraillent  ;D



Ceci dit, c'est assez cher. Mais je retiens les idées.

Denis

4
Vos projets / Re : projet centrale "LaBox" wifi DCC++ Can
« le: février 07, 2021, 09:46:32 am »
Je ne comprends pas bien : il ne faut une 120 Ω qu'aux deux extrémités.
Donc il faut pouvoir choisir, pour chaque carte, si on met la 120 Ω ou pas.

5
Bonjour Jean-Paul,

Merci d'avoir lu ce (long) post !
C'est agréable d'avoir des lecteurs  ;D

Tu as résolu mon "problème" d'une manière surprenante : modifier DCCpp.
J'aimerais bien avoir l'avis de Thierry là dessus.

C'est, indirectement, la question que je posais : pouvoir se passer d'un commutateur physique dont je suis bien convaincu que c'est du "bricolage".
Il devrait exister une commande DCCpp qui permette de faire la modif que tu proposes.
Bien qu'en N, je suis exactement dans ton cas : une voie de programmation bouclée qui me permettra des essais de vitesse, et d'un d'arrêt à un point précis sans ILS.

Quant à Processing, c'est très simple : j'ai même fait un article dessus :
https://www.locoduino.org/spip.php?article219&var_mode=calcul
En fait, pour faire marcher Decoduino, seul le début de l'article sert : installer Processing. Le reste n'est utile que si on développe en Processing.

Comme tu connais déjà DecoderPro, ton avis sur Decoduino m'intéressera beaucoup, sachant que je n'en suis qu'au début.

Bien amicalement
Denis :P

6
Passons au programme lui-même :

Je suis parti des idées de DecoderPro, qui reste LA référence.
Mais, par moments, je le trouve un peu trop "Pro", c'est-à-dire qu'un certain nombre de choses paraissent évidentes dans ce programme et un débutant est parfois perdu.
J'ai donc voulu bien décortiquer les choses, mettre des commentaires, des aides, des demandes de confirmation pour que même une personne qui démarre trouve ses marques.

L'autre référence, c'est LokProgrammer, d'ESU.
Certes, le programme est gratuit, mais il impose de se connecter à une interface réseau payante qui coûte quand même la bagatelle de 149,90 €…

Voyons le fonctionnement de Decoduino :

Au début, on charge les fichiers et on vérifie qu'aucun fichier ".tsv" n'est ouvert dans une autre application, ce qui planterait le programme lors des sauvegardes.
Puis on cherche un Arduino et son Motorshield. Merci à Pierre (Pierre59)

L'innovation de ce programme est qu'on a maintenant un mode "démo", c'est-à-dire qu'on peut le tester sans Arduino.
Mais, évidemment, on ne peut plus alors ni lire ni écrire les CV de la loco.
Ceci dit, on a alors une bonne idée de ce qu'on peut faire avec ce programme. Et pour le développement, ça aide.
Il y a un mode "edit" aussi dans DecoderPro, mais pas dans LokProgrammer.

On a donc, au départ, les informations suivantes :




Puis soit l'un ou l'autre des deux pop-up :




   

Puis on arrive sur la page "Vehicule"



En haut, la case du véhicule. C'est là qu'on apprécie d'avoir fait une belle photo.
En haut à droite, on voit qu'on est sur le véhicule 1/21, puisqu'il y a 21 véhicules.

Puis on a un curseur horizontal et deux boutons à chaque extrémité pour sélectionner le véhicule.
Le nombre de véhicules gérable est lié à la longueur du curseur (1 124 points)

Dans la case "infos sur le véhicule", on a un résumé des principales infos :
Le nom, la marque, la référence, l'identifiant ID, le nom du propriétaire et la longueur hors tampon.

Puis une ligne de boutons pour filtrer les véhicules par échelle, moteur ou remorqué, DCC ou non, marque ou propriétaire.
Évidemment, le compteur dans la case de la photo se met à jour en fonction des ajouts de filtres et le curseur d'affichage aussi.

La deuxième ligne de boutons pour ajouter, mettre à jour ou retirer un véhicule.

Dans la case "Infos sur le décodeur", on a le fabricant, la famille et le modèle.
Puis l'adresse DCC, le nombre de crans de vitesse et la gestion des vitesses (3 ou 28 points)
Puis les boutons pour ajouter, mettre à jour ou retirer le décodeur.

Pour l'instant, le bas de l'écran est réservé à la composition des trains.
Chaque case contient un véhicule et son nom en dessous.
Pour ajouter un véhicule dans la composition, on clique sur le "+", ce qui insère le véhicule dans la composition. Cliquer sur le "-" le retire.
C'est là qu'on comprend pourquoi il faut des véhicules en vue latérale, orientés vers la gauche.
Il y a, pour l'instant, l'affichage de la composition 1 sur 2 en tout, comme l'indique le compteur.
Au dessus, un curseur et deux boutons pour sélectionner la bonne composition.
Puis, en bas à droite, les boutons pour ajouter, retirer et valider une composition.

Nota, on ne peut pas insérer le véhicule 0.

Copie de CV :
Il restait deux boutons dans la case "infos sur le décodeur" : copier et colle les CV



1°) on appuis sur "Copier CV" et la composition des trains disparait de l'affichage, remplacée par la case du véhicule qui contient le décodeur dont les CV sont à copier.
On choisit le véhicule avec le curseur véhicule et les boutons.
Quand il est choisi, on passe à la copie, ce qui ouvre une deuxième case dans la quelle on choisit le véhicule récepteur.

Puis on termine par l'un des deux boutons : "Réaliser la copie effective" ou "Sortir de la copie sans rien faire".

Passons à la "Mise à jour". On atteint l'onglet "Fiche"



Dans les 9 cases du haut, les infos issues de la Base_decodeurs.tsv.
Comme il s'agit d'infos communes, elles ne sont pas directement modifiables mais sont déjà remplies pour 2 895 décodeurs (!)

Suivent les infos du véhicule (rectangle des 8 cases à gauche), puis les 3 cases correspondant au test des locos.

Non modifiable, mais déjà remplies aussi, les CV7 et CV8, en lecture seule, en bas à droite.
Pour être précis, c'est dans le décodeur que ces valeurs sont inscrites et sont non modifiables.
Il faudra aller dans le "tableau des CV" pour mettre à jour le fichier (voir l'onglet correspondant).

Reste la gestion des propriétaires :
- Deux cases correspondant au véhicule affiché.
On choisit le numéro OU le nom du propriétaire dans une liste.
- 5 boutons correspondant à la gestion de TOUS les propriétaires.
Pour l'instant, l'affichage est limité à 43 propriétaires (à cause de la hauteur de l'écran), mais je vais l'augmenter si vous le voulez.
On pourrait aller jusqu'à 255 propriétaires possibles (à cause du CV106)



Un bouton "Validez les choix pour cet onglet" pour sauvegarder les infos dans les fichiers "Vehicules.tsv", "Infos_CV.tsv" et "Proprietaires.tsv".

Mais, c'est le plus important, les CV sont mis à jour dans le décodeur de la loco.
Il apparait alors un pop-up au centre de l'écran qui égrène tous les CV mis à jour.
Le rythme est volontairement lent, pour que tout se passe correctement.

Un bouton pour "Ne rien changer pour cet onglet" permet de récupérer TOUTES les infos qu'il y avait avant qu'on atteigne cet onglet.

Tout ceci sera vrai de tous les onglets (sauf Tableau CV pour les boutons).

Reste deux boutons :

"Retour des CV aux valeurs d'usine" qui permet de retrouver un décodeur qui marche s'il était seulement mal programmé, ce qui ne devrait plus arriver avec ce programme. C'est un "reset light".

"Master reset" qui, là, génère une suite d'actions aptes à récupérer un décodeur complètement bloqué. Cela ne marche pour l'instant que pour le seul décodeur que j'aie : le Zimo MX617.
Mais c'est très efficace.

Onglet configuration :


 
Là, on a toutes les informations, tous les détails pour mettre à jour le CV29.
Nota : j'ai lu plusieurs fois que pour le bit 2, il est recommandé d'interdire le changement de source pour ne pas "planter" au premier faux contact, interprété comme un changement de source.

Onglet adresse :



Il suffit d'indiquer au clavier la nouvelle adresse et tout se met à jour. CV1, CV17, CV18 et CV29.

Onglet moteur :



Pour gérer simplement les CV3 et CV4. Toutes les infos nécessaires sont affichées.
Nota : Dans la norme NMRA, comme on peut régler les CV3 et CV4 jusqu'à 255.
Cela qui correspond à … 3' 48" secondes (!) pour passer de la vitesse 0 à la vitesse maxi, et réciproquement pour la décélération.
J'ai donc limité ce CV à 67 au lieu de 255, ce qui correspond à 1' pour aller de 0 au maximum, ce qui me parait déjà pas mal.

On note qu'il reste de la place dans cet onglet : ce sera pour le CV9 (gestion de la fcem), particulièrement utile pour avoir des ralentis sans saccades.

Onglet Contrôle basique des vitesses :



La gestion des CV2, CV6 et CV5.
Bien sûr, le CV29 se met à jour aussi pour la gestion à 3 points.

Onglet tableau de vitesses :



Voilà le cas d'une loco vapeur. La courbe se dessine en modifiant simplement les 5 curseurs à droite.
La courbe "logistique" est celle qui s'approche le plus de la vraie courbe d'un moteur thermique.



Là, c'est une courbe "logarithmique" qui correspond plutôt aux moteurs électriques. Et donc aux locos diesels aussi.
On n'a besoin que de 3 curseurs pour la modifier.

Si on appuie sur "Boutons libres", on peut faire absolument ce qu'on veut avec les 28 curseurs à gauche.
Bien sûr, le CV29 se met à jour aussi pour la gestion à 28 points.

Onglet Fonctions/Propriétaires :



C'est là qu'on met à jour le fichier des fonctions propriétaires.
On retrouve le sifflet pour "F1" pour le propriétaire 1 (en bas à droite) qu'on avait vu dans le fichier.

Onglet Carte de fonctions NMRA :



C'est là que vous pouvez vraiment adapter vos fonctions à vos boutons.
Notez que, comme il s'agit du propriétaire "1", on a bien "Sifflet" pour "F1.
C'est là que ça sert. Et on met à jour les CV33 à CV46.

J'ai noté les 5 premières couleurs de fils les plus standard pour les décodeurs.
Mais, après, les couleurs dépendent des fabricants.

Onglets Tableau des CV :



On a à l'affichage les 120 premiers CV.
Je pourrai afficher une autre page si nécessaire. Il suffirait d'ajouter un bouton. A voir.

Il est prévu des boutons permettant une mise à jour des CV par rapport aux infos dans les fichiers et réciproquement.
En particulier, il faut utiliser le bouton "Transfert  Fichier" pour mettre à jour les CV7 et CV8 dans le fichier "Infos_CV.tsv" (voir Onglet "Fiche")

Le fonctionnement est un peu particulier pour cet onglet :

Au départ, on a à l'affichage le contenu des 120 premiers CV dans le fichier "Infos_CV.tsv".
Comme les cases sont petites, j'ai, en plus, un "cadre volant" qui suit la souris pour être sûr d'être sur la bonne case.
Si on clique sur une case, on va afficher le contenu du CV correspondant dans le décodeur.
On voit au passage, comme d'habitude, le pop-up de question-réponse du décodeur.
Si les deux informations sont identiques, elles sont maintenant sur fond vert, sinon, elles restent en bleu.
On peut alors choisir l'info à modifier : soit celle du fichier, soit celle du décodeur, en prenant l'autre info comme référence.

Mais, bien sûr, on ne peut pas modifier ICI un CV directement.
Ce serait trop dangereux puisque beaucoup de CV sont liés.
On ne modifie les CV QUE dans les autres onglets.

Pupitre :

C'est un bonus par rapport aux autres programmes, un "Easter Egg".
 


Pour accéder au pupitre, il suffit de cliquer sur la case photo dans la page véhicule.
Évidemment, ça ne marche que si ce véhicule a un décodeur.
Ce pupitre va me servir à tester les vitesses réelles à l'échelle de la loco que j'ai.
Et ainsi définir ses coefficients "frein" et "élan".

Comme, pour l'instant, je ne peux agir que sur le cran de vitesse (la grosse manette), j'ai voulu tester les aiguilles de tous les cadrans qui bougent ainsi de concert, ce qui n'a absolument aucun sens.
Mais ça m'a permis de définir les paramètres de 0 à maxi pour chaque cadran.

Pour l'instant aussi, appuyer sur un bouton fonction ne fait qu'allumer la lampe au dessus.

Il reste donc encore du travail sur cette page !

Pour revenir à la page véhicule, on clique sur la petite photo en haut.

Branchements :

Voilà mon branchement :


 
Au lancement du programme, je suis sur "VDS" (Voie De Service) et je programme mes CV.
Puis je bascule sur "POM" (Programmation On Main), c'est-à-dire le réseau, et j'utilise le pupitre.

J'ai une question concernant DCCpp (que je connais finalement assez mal) :

Dans ce sens là (VDS -> POM), tout va bien.
Je passe de commandes du type <W … > avec une réponse <r … > à une commande de type <t…>

Mais quand je reviens sur "VDS", quand j'envoie <W …>, j'ai une réponse <T …>

Il doit falloir envoyer une commande en même temps que je bascule le double inverseur. Laquelle ?

Enfin, comme je n'ai pas tous les composants pour LaBox, je n'ai pas testé.

Les fichiers Zip :
https://www.locoduino.org/IMG/zip/decoduino_v1_0.zip
https://www.locoduino.org/IMG/zip/vehicules.zip
Le fichier TSV.zip est en PJ.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.

Denis  :P

7
Bonjour,

Voici (enfin !?) la version 1.0 de mon logiciel Decoduino.
J'ai tenu compte de toutes les remarques qui m'ont été faites :

- Jusque là, j'avais mis de côté la mise à jour des données, pensant qu'Excel suffisait pour les mises à jour.
Non seulement c'était faux, mais, en plus, il fallait un vrai Excel, payant et fort cher.

Un clone comme Libre Office est très limité et permet seulement la lecture d'un fichier en ".tsv", c'est-à-dire "Tabulation Separated Values" (valeurs séparées par des tabulations).
Or, Processing ne connait que ce type de fichiers externes.
Et, donc, ne pas pouvoir sauver un fichier lu par Libre Office sous ce format est, évidemment, un gros handicap…

Et, maintenant que j'ai un éditeur complet pour gérer toutes les infos, je me suis rendu compte qu'on pouvait faire énormément d'erreurs de saisie, erreurs qui amenaient à un plantage du programme.
L'éditeur permet de valider les saisies, de poser des questions en cas d'erreurs et, de ce fait, limiter les plantages. Je dis "limiter", car il doit quand même en rester.
Mais, au moins, une fois identifiées, on peut corriger les erreurs de saisie.
C'est en testant ce programme qu'on peut y arriver. Et c'est là que vous intervenez.

- Pour rester dans les remarques de Jean-François (merci jfs59), j'ai mis un "?" quand on n'a pas mis de photos.
C'est moche et ça incite à en mettre une belle image.
D'autant qu'on a le modèle en main et qu'il suffit de le prendre en photo…

J'ai simplement pris une feuille de papier blanc, posé mes modèles dessus, "avant à gauche" (c'est important) et on prend une vue latérale.
Nota : une vue latérale est très rare sur internet et, quand elle existe, minuscule.
La photo passe dans un logiciel type "Paint" (gratuit) et on la tronque  avec un rectangle qui doit affleurer le haut, le bas, la gauche et la droite.
Il faut ensuite redimensionner en 200 pixels de haut (c'est impératif)
On retire le blanc autour et c'est fini.

Je ne sais pas sous quelle forme on pourrait les regrouper sur Locoduino, mais ce serait une bonne idée.

- Les fichiers on notablement évolué pour tenir compte de toutes les données dont on a besoin.

Voici les répertoires :



Les images de tous les véhicules sont regroupées dans un répertoire "Vehicules" (sans accent)
L'autre sous-répertoire est "TSV" et il contient les 5 fichiers externes

Le répertoire "Decoduino" contient le programme en cours, aujourd'hui "Decoduino_V1_0.pde"
A chaque nouvelle version, ce programme changera, bien sûr.

Nota important :
Aujourd'hui, je vais vous fournir les 5 fichiers du répertoire "TSV"
Mais ces fichiers sont les vôtres, ce sont vos véhicules, vos décodeurs, vos trains…
Cela n'aurait aucun sens que je vous fournisse les miens par la suite.

Par contre, la Base_decodeurs.tsv n'est pas modifiable par le programme. C'est voulu.
Elle a été initialisée grâce à JMRI et toutes les modifications qui doivent être faites doivent pouvoir servir à tous.
Donc, je vous propose de les mettre sur le forum et on refera une nouvelle base à jour, après validation.

Les fichiers :

Vehicules.tsv :



Le champ "ID" ne doit pas avoir de doublons.
Le champ "ID_CV" correspond au numéro d'enregistrement dans le fichier "Infos_CV.tsv".
Le champ "nom" est libre.
Le champ "image" doit correspondre EXACTEMENT à un nom de fichier image dans le répertoire "Véhicules".
Le champ "marque" est libre.
Le champ "ref" est libre. Ces deux champs correspondent au véhicule, pas au décodeur.
Le champ "htamp" est la longueur (en mm) hors-tampons du véhicule mesurée sur le modèle que vous avez en mains.
Le champ "couleur" correspond à la couleur de fond du véhicule dans la composition des trains.
Comme ce fichier est dans le répertoire "Communs", il sert évidemment aussi à définir la couleur du véhicule du train virtuel dans le gestionnaire de trains.
Le champ "échelle" correspond à l'échelle
Le champ "moteur" contient "1" quand c'est un véhicule moteur.
Quand un véhicule est moteur, sa couleur de fond est toujours #808080.
L'inverse n'est pas vrai.
C'est un booleen dans le programme, mais les fichiers ".tsv" n'acceptent que les entiers et les chaînes de caractères.
Le champ "date" donne la date et l'heure de la dernière modification de l'enregistrement.
Le champ "CV106" correspond au numéro de propriétaire.

Le véhicule 0 est très particulier : on ne peut pas le retirer.
Il a ID = 0,
Il a ID_CV = 0, c'est-à-dire qu'il a le décodeur 0 qui correspond au fait qu'il n'a pas de décodeur.
C'est aussi le cas des wagons et des voitures.
Il a CV106 = 0, c'est-à-dire le propriétaire 0
On pourrait, par contre, changer son nom et son image.

Infos_CV.tsv :



Le champ "ID_CV" correspond au numéro d'enregistrement dans le fichier "Vehicules.tsv".
Les champs "famille", "famille" et "modele" sont sélectionnés dans la "Base_decodeurs".
"fabricant", "famille" et "modele" correspondent aux appellations JMRI du décodeur.
Le champ "v_reelle" est la vitesse maximale du véhicule réél.
Le champ "frein" est un coefficient entre 0 et 1, multiplié par 10 000.
C'est pour tenir compte des frottements, patinages, … pour aller au plus près de l'affichage d'une vitesse réelle à l'échelle.
Le champ "elan" est un coefficient entre 0 et 1, multiplié par 10 000.
C'est pour tenir compte des glissements, … pour aller au plus près de la vitesse à l'échelle.
Pour l'instant, ces deux coefficients sont à "1", le temps d'affiner l'efficacité lors des essais.
Les champs "P0" à "P4" sont 5 paramètres permettant de modeler les courbes de vitesses en 28 points.
Les champs "CV1" à "CV200" correspondent aux 200 premiers CV. La plupart ne sont pas d'un usage courant, sauf si on peaufine les sons et les éclairages (ex : "light dimmer" du décodeur de Laurent)

Auparavant, j'avais tout dans le même fichier "Materiels.tsv", mais ça prenait inutilement beaucoup de place.
Le fichier "Infos_CV.tsv" n'a que deux enregistrements :
- L'enregistrement "0" pour le véhicule "0" et tous les wagons et voitures.
- L'enregistrement "1" pour le seul véhicule que j'aie avec un décodeur.

Proprietaires.tsv :



Le champ "CV106" ne doit pas avoir de doublons. C'est le numéro du propriétaire.
Le champ "prop" est le nom du propriétaire. C'est un champ libre.
"F1" à "F28" correspond aux 28 fonctions possibles de la norme NMRA.
On y met le nom de la fonction.

On n'a pas de choix dans la norme NMRA pour "F0", ce qui fait qu'elle n'apparait pas ici.
J'ai prévu qu'on ait les mêmes noms de fonctions pour un propriétaire donné.
Après, c'est dans le programme qu'on affectera, véhicule par véhicule, la bonne fonction au bon bouton.
Par contre, chaque propriétaire peut avoir ses propres affectations de fonction. C'est souple.
J'ai prévu de mettre le numéro de propriétaire dans le CV106, ce qui donne 255 propriétaires possibles. C'est déjà un beau club…

Compositions.tsv



J'avais besoin des compositions de trains pour mon gestionnaire. D'où sa présence ici.
Un enregistrement par composition, avec un champ "nom" et l'ID des véhicules.
Un maxi de 20 véhicules, ce qui fait déjà un beau train…

Maintenant que j'ai présenté tous les fichiers, je suis toujours aussi curieux et j'aimerai bien voir le ou les fichiers de Marcel (CATPLUS) est ses 600 wagons (!!). Il y certainement d'autres nouvelles infos à ajouter à mon programme.

A suivre dans le post suivant
Denis :P

8
Vie du forum / Re : Joyeux Noël et bonne année 2021 !
« le: janvier 01, 2021, 12:29:02 pm »
Bonne année à tous.



(le TCO de Stuttgart)

Denis :P

9
Vos projets / Re : DECODEUR DCC Loco et fonctions
« le: décembre 17, 2020, 12:02:30 pm »
Impressionnant !!
On dirait des vrais modèles du commerce.

Quand je vois que tu parles de lightdimmer, il va falloir que je l'ajoute à Decoduino (j'ai presque fini le reste)

Bravo
Denis  :P

10
Vos projets / Re : projet centrale "LaBox" wifi DCC++ Can
« le: décembre 11, 2020, 07:29:47 pm »
Bonsoir,

J'avoue être largué.
Vous répondez à Lillian.A ou à moi ?

On ne peut pas lancer une commande vers LaBox avec le port série ?
On ne peut pas envoyer "power on <1>" ?

Denis  :o

11
Vos projets / Re : projet centrale "LaBox" wifi DCC++ Can
« le: décembre 09, 2020, 10:53:02 am »
Bonjour Thierry,

Dans Decoduino, je teste la présence d'un Arduino et son shield moteur en envoyant sur le port série la commande :
port.write("power on <1>");
Si je reçois :
<p1>
j'en déduis :
1°) qu'il y a bien un Arduino
2°) qu'il contient bien DCC_controller.ino

Comme je teste tous les ports, je trouve le premier qui me répond <p1>. J'ai donc trouvé le bon port et je m'y connecte.

Je pense que la même manip va me permettre de trouver LaBox.

Y-a-t-il une façon de différentier la réponse en fonction de ce sur quoi on est branché ?
Je m'explique :

Puis-je avoir comme réponse <p1 Arduino> ou <p1 LaBox> (ou <p1 Atmega328p>, <p1 ESP32>, ...) suivant là ou je suis branché ?

Denis  :P

12
Les réseaux / Re : Projet Dominique
« le: décembre 08, 2020, 09:31:35 am »
Bonjour,

Je suis tombé sur une vidéo qui explique qu'une LED peut être utilisée comme ... phototransistor !



Cela peut permettre d'utiliser une LED encore plus minuscule avec un montage hyper simple.
A mon avis, il est même un peu trop simple : il faudrait y ajouter une bascule de Schmidt pour avoir des  flancs bien raides.
Voire utiliser la platine de Jean-Luc, mais avec une LED SMD récupérée sur une guirlande.

Autre remarque : le module MB102 pour alimenter les breadbord en 5V ou 3.3V (7 € les 3)

https://www.amazon.fr/AZDelivery-Breadboard-Adaptateur-Dalimentation-Arduino/dp/B07VCB2JQT/ref=sr_1_5?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&dchild=1&keywords=mb102&qid=1607415926&sr=8-5

Denis  :P

13
Les réseaux / Re : Projet Dominique
« le: décembre 01, 2020, 08:50:48 am »
AAAAh !
Enfin un système simple et minuscule !

Denis  :P

14
Vos projets / Re : projet centrale wifi DCC++ Can
« le: novembre 29, 2020, 06:36:12 pm »
Bonsoir Thierry,

Juste pour ma gouverne, je serais preneur d'une photo de l'écran des fonctions, justement.

Enfin, et je te rejoins parfaitement, ce projet s'appelle "LaBox", sans blanc. L'intérêt, c'est que c'est aussi un "labo" et ce fil le prouve grandement.

Denis  :P

15
Vos projets / Re : projet centrale wifi DCC++ Can
« le: novembre 26, 2020, 06:25:17 pm »
Bonjour Dominique,

J'ai presque tous les composants de la deuxième mouture.
Je veux bien un CI  ;D ;D

D'avance, merci
Denis :P

Pages: [1] 2 3 ... 41