Auteur Sujet: Gare cachée en DCC  (Lu 26425 fois)

Tony04

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 555
    • Voir le profil
Gare cachée en DCC
« le: juillet 04, 2018, 09:32:40 pm »
Bonjour à tous,

bien que je pense avoir du mal à trouver une réponse actuellement sur le forum (merci les vacances) je tente ma question quand même.

Je démarre en modélisme DCC et n'ai qu'une seule loco pour mes tests que je réalise avec DCCpp.
Sur un circuit existant et fonctionnant en DCC pourrais-je gérer une petite gare cachée de 4 voies sans me relier à l'ancienne centrale ROCCO qui gère les diverses rames car cette installation sera éphémère, le temps d'une expo.

Mon idée serait de partir sur une gestion des voies par coupure de courant comme en analogique mais est-ce qu'en remettant sous tension ces voies les locos redémarreraient-elles même brutalement ?
Mon unique machine le fait mais est-ce valable pour tous les décodeurs ou est-ce DCCpp chez moi qui envoie continuellement les dernières commandes (bonne question) ?

J'ai bien trouvé un début de réponse ici: http://www.biscatrain.fr/article-gestion-des-cantons-en-mode-digital-119692705.html  mais j'ai peur de détériorer les décodeurs en injectant une tension continue et ne sais pas si la programmation des CV indiquées sera possible le jour de l'expo.

Merci à tout ceux qui voudront bien partager leurs expériences personnelles.

Cordialement
Antoine

Souris verte

  • Newbie
  • *
  • Messages: 40
  • HO, DCC, Arduino...
    • Voir le profil
Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #1 le: juillet 04, 2018, 11:46:40 pm »
Bonsoir,

Tu as regardé par là: http://www.locoduino.org/spip.php?article155 ?

Bonne nuit
Yannick

Tony04

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 555
    • Voir le profil
Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #2 le: juillet 05, 2018, 12:37:08 am »
Bonjour Yannick,

oui et c'est de cette base que je suis parti mais cela ne répond pas à ma question de travailler avec des coupures d'alimentation en DCC et quels sont les comportements des décodeurs.

Merci quand même et bonne journée
Antoine


CATPLUS

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 413
    • Voir le profil
Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #3 le: juillet 05, 2018, 07:29:26 am »
Bonjour Antoine
Tu peux agir sur les CV02, CV03 et CV04 (accélération, décélération, Vstart)

http://sti2d.patgue.com/Site_COM/Ressource_COM/DCC/VariablesConf.pdf

Voir la partie (surtout la réflexion de "Patrice" en bas de  page)
http://www.locoduino.org/spip.php?article157

Marcel
Best Regards

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2917
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #4 le: juillet 05, 2018, 07:49:09 am »
Bonjour Antoine,

Je comprends mal pourquoi tu crains les coupures des rails et que tu y voies des coupures d’alimentation : il faut alimenter en DCC toutes les zones coupées et utiliser des détecteurs de consommation pour décider de faire rouler ou d’arreter ta loco.

Ainsi il n’y a plus de coupure d’alimentation : méfies toi, les décodeurs gardent un peu la dernière commande, mais pas longtemps. Tu risques un fonctionnement erratique.

Cette question n’a rien à voir avec la notion de gare cachée. Ou alors tu n’as pas exposé complètement ta question.
Cordialement,
Dominique

savignyexpress

  • Invité
Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #5 le: juillet 05, 2018, 08:30:50 am »
Bonjour à tous,

Une alternative serait d'utiliser le freinage ABC disponible sur beaucoup de décodeurs, entre autres Lenz (l'inventeur du système) et ESU.

Ensuite, on ne coupe pas l'alimentation, on rend le signal DCC asymétrique à l'aide de diodes commutables par un relais. La loco s'arrête progressivement au bout d'une longueur programmable via un CV. Au redémarrage, en rendant à nouveau le signal DCC symétrique, ce sont les CV mentionnés par Catplus qui gèrent l'accélération jusqu'à la vitesse max.

Le freinage ABC est très bien décrit sur la page de chr09 (membre du forum du N) qui résume les possibilités offertes par le numérique. http://beuret.net/modelisme-ferroviaire/fiches-pratiques/fiche-pratique-n6-sarreter-au-signal-en-numerique/

Je suis en plein développement de la petite gare cachée bidirectionnelle à 2 voies de mon nouveau réseau basée sur ce principe. Je posterai davantage d'informations en fonction de l'avancée des travaux.

Bonne réalisation et meilleures salutations.

Marc-Henri
« Modifié: juillet 05, 2018, 08:36:21 am par Marc-Henri »

Tony04

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 555
    • Voir le profil
Re : Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #6 le: juillet 05, 2018, 10:09:26 am »
Cette question n’a rien à voir avec la notion de gare cachée. Ou alors tu n’as pas exposé complètement ta question.

Bonjour à tous,

et merci pour vos interventions. En effet je savais que j'aurai du mal à me faire comprendre et, rassure-toi Dominique, je ne confonds pas coupure de rail et coupure d'alimentation.
Par contre tu as répondu en (grande) partie à ma question avec:
Ainsi il n’y a plus de coupure d’alimentation : méfies toi, les décodeurs gardent un peu la dernière commande, mais pas longtemps. Tu risques un fonctionnement erratique.
 
Je ne peux donc pas utiliser l'ancien principe de l'analogique.

Le but est de rajouter, le temps d'une expo, une petite gare cachée gérée en automatique avec des NANO mais sans toucher ni aux CV, ni à la console ROCCO d'où mon idée un peu simpliste de travailler par coupure de courant pour arrêter les rames. Du coup ni la proposition de Marc-Henri ni celle de Marcel ne peuvent être utilisées.
Ci-joint un petit croquis du circuit tel qu'il sera présenté à l'expo.

Ai-je été clair ? Aie, cela me rappelle un mauvais souvenir  >:( >:( >:(  , je rigole...

Peut-être serait-il possible d'alimenter la partie cachée (isolée galvaniquement de la voie visible) par un booster DCCpp totalement autonome par rapport à la voie visible qui elle est gérée par la ROCCO mais dans ce cas comment vont se comporter les locos au moment de passer de la voie alimentée par la ROCCO à la voie alimentée par le DCCpp ? Si ce n'est qu'une question d'alimentation en courant des décodeurs (ce que je suppose mais ne peux pas essayer) cela devrait bien se passer.

Mais cela pose une nouvelle question:
Comment je peux savoir quelle machine vient de passer sur la voie cachée pour pouvoir la commander avec mon DCCpp ? Et la boucle est bouclée, on revient au fil: http://forum.locoduino.org/index.php?topic=245.msg2188#msg2188 que je vais de ce pas creuser à nouveau.

Si d'autres solutions existent, je suis bien sûr preneur.

Bonne journée à tous



Jean-Luc

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1693
    • Voir le profil
Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #7 le: juillet 05, 2018, 10:41:16 am »
Je ne fais pas de DCC mais je pense avoir une bonne compréhension du système

Peut-être serait-il possible d'alimenter la partie cachée (isolée galvaniquement de la voie visible) par un booster DCCpp totalement autonome par rapport à la voie visible qui elle est gérée par la ROCCO mais dans ce cas comment vont se comporter les locos au moment de passer de la voie alimentée par la ROCCO à la voie alimentée par le DCCpp ? Si ce n'est qu'une question d'alimentation en courant des décodeurs (ce que je suppose mais ne peux pas essayer) cela devrait bien se passer.

Ça va mal se passer étant donné qu'il y a une latence, celle du booster) entre le signal émis par la centrale et celui émis par le booster. Par conséquent une Loco qui passe de la zone alimentée en direct à la zone alimentée via le booster verra pendant une durée égale à cette latence du +15V et du -15V. Donc un court jus.

Une question qui se pose : comment savoir que la loco qui est détectée à l'approche de la gare cachée a tel ou tel adresse ? Qui supervise le circulation ?
Cordialement

Tony04

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 555
    • Voir le profil
Re : Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #8 le: juillet 05, 2018, 02:18:22 pm »
Ça va mal se passer étant donné qu'il y a une latence, celle du booster) entre le signal émis par la centrale et celui émis par le booster. Par conséquent une Loco qui passe de la zone alimentée en direct à la zone alimentée via le booster verra pendant une durée égale à cette latence du +15V et du -15V. Donc un court jus.

En effet, les 2 signaux ne sont forcément pas en phase. Cela voudrait dire qu'il est impossible d'alimenter un grand circuit avec plusieurs sources DCC ?

Une question qui se pose : comment savoir que la loco qui est détectée à l'approche de la gare cachée a tel ou tel adresse ? Qui supervise le circulation ?

C'est bien la "nouvelle question" que j'ai mis dans mon message. Là tu ne m'aides pas beaucoup mon cher Jean-Luc  ;) . Ce serait un arduino qui superviserait la circulation de façon automatique (ça fonctionne déjà en tous cas sur le papier et avec l'aide de ton article sur les gares cachées)

Aller, je continu de chercher (pas encore désespéré)

A bientôt

Jean-Luc

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1693
    • Voir le profil
Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #9 le: juillet 05, 2018, 02:45:58 pm »
Ça va mal se passer étant donné qu'il y a une latence, celle du booster) entre le signal émis par la centrale et celui émis par le booster. Par conséquent une Loco qui passe de la zone alimentée en direct à la zone alimentée via le booster verra pendant une durée égale à cette latence du +15V et du -15V. Donc un court jus.

En effet, les 2 signaux ne sont forcément pas en phase. Cela voudrait dire qu'il est impossible d'alimenter un grand circuit avec plusieurs sources DCC ?

Je pense que si tu fais un arbre de booster équilibré de manière à ce que chaque section alimentée le soit en traversant un nombre de booster égal, le déphasage sera trop faible pour que ça pose problème.

Citer
Une question qui se pose : comment savoir que la loco qui est détectée à l'approche de la gare cachée a tel ou tel adresse ? Qui supervise le circulation ?

C'est bien la "nouvelle question" que j'ai mis dans mon message. Là tu ne m'aides pas beaucoup mon cher Jean-Luc  ;) . Ce serait un arduino qui superviserait la circulation de façon automatique (ça fonctionne déjà en tous cas sur le papier et avec l'aide de ton article sur les gares cachées)

Du coup que fait la ROCO ? Comment lui donnes-tu des ordres à partir de l'Arduino ? En fait je ne comprends pas trop l'architecture visée. L'Arduino qui superviserait la circulation connait-il les adresses des Locos ?
Cordialement

savignyexpress

  • Invité
Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #10 le: juillet 05, 2018, 03:27:34 pm »
Bonjour à tous,

Pour continuer à plancher sur les questions posées, il serait judicieux que Tony nous présente un petit schéma montrant les interactions entre les composants.

Je n'ai pas compris à quoi servirait une alimentation DCC à la gare cachée ?

En équipant la gare cachée de détecteurs de présence, par exemple par consommation de courant, l'Arduino pourrait, connaissant les emplacements initiaux des locos et la position des aiguilles, en déduire quelle loco est arrivée sur quelle voie de la gare cachée.

Si le freinage ABC n'est pas possible, la coupure d'alimentation, suivie d'une réalimentation fonctionnera. C'est ce qui se produit lorsque l'on presse le bouton STOP d'une centrale, les locos s'arrêtent brutalement. Lors du rétablissement, chaque loco repart progressivement selon le paramétrage par défaut des 3 CV déjà évoqués.

Meilleures salutations.

Marc-Henri

Jean-Luc

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1693
    • Voir le profil
Re : Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #11 le: juillet 05, 2018, 03:32:38 pm »
Bonjour Marc Henri

En équipant la gare cachée de détecteurs de présence, par exemple par consommation de courant, l'Arduino pourrait, connaissant les emplacements initiaux des locos et la position des aiguilles, en déduire quelle loco est arrivée sur quelle voie de la gare cachée.

Oui, et je rajouterais qu'en mettant cet Arduino entre la centrale ROCO et la voie avec un rôle de passerelle, il pourrait intercepter les ordres adressés au loco, en se basant sur l'adresse, et quand une, ou plusieurs, locos sont en approche de la gare cachée, prendre la main en automatique et la ralentir pour l'arrêter conformément à la politique de gestion de la gare.
Cordialement

Tony04

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 555
    • Voir le profil
Re : Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #12 le: juillet 05, 2018, 04:30:13 pm »
Pour continuer à plancher sur les questions posées, il serait judicieux que Tony nous présente un petit schéma montrant les interactions entre les composants.

Je prépare le petit crobar et le poste, mais je pensais avoir été clair avec:

Citer
Le but est de rajouter, le temps d'une expo, une petite gare cachée gérée en automatique avec des NANO mais sans toucher ni aux CV, ni à la console ROCCO d'où mon idée un peu simpliste de travailler par coupure de courant pour arrêter les rames. Du coup ni la proposition de Marc-Henri ni celle de Marcel ne peuvent être utilisées.

Je n'aurai pas le temps ni le matériel à portée de main pour faire des essais de communication avec la ROCCO comme le propose Jean-Luc et de plus le circuit ne reste que 3 jours pour l'expo puis sera démonté.
J'avais imaginé que la partie visible serait commandée par la ROCCO qui va envoyer une rame vers la gare cachée; à partir de là mon arduino prend la relève et s'occupe de ranger cette rame et d'en envoyer une autre (choix aléatoire) vers la sortie de la gare cachée. En arrivant sur la partie visible elle serait reprise en main par la ROCCO avec ses anciennes caractéristiques.
Mais tout cela n'est possible que si, en cas de coupure de l'alimentation sur la voie de garage, la machine garde ses instructions de vitesse et qu'à la remise sous tension elle veuille bien filer vers la partie visible. Il semblerait que sur ce point Dominique et Marc-Henry ne soient pas d'accord. 

Je n'ai pas compris à quoi servirait une alimentation DCC à la gare cachée ?

C'était pour garder une alimentation DCC et ne pas perdre les données du décodeur.

En équipant la gare cachée de détecteurs de présence, par exemple par consommation de courant, l'Arduino pourrait, connaissant les emplacements initiaux des locos et la position des aiguilles, en déduire quelle loco est arrivée sur quelle voie de la gare cachée.

La gare cachée sera de toute façon équipée de détecteurs et de barrière IR. A ce sujet voici les petites bêtes qui vont faire le travail (et elles le font très bien):
https://www.banggood.com/5V-Infrared-Line-Track-Tracking-Tracker-Sensor-Module-For-Arduino-p-920304.html?rmmds=myorder
https://www.banggood.com/5Pcs-Infrared-Obstacle-Avoidance-Sensor-For-Arduino-Smart-Car-Robot-p-951032.html?rmmds=myorder

Si le freinage ABC n'est pas possible, la coupure d'alimentation, suivie d'une réalimentation fonctionnera. C'est ce qui se produit lorsque l'on presse le bouton STOP d'une centrale, les locos s'arrêtent brutalement. Lors du rétablissement, chaque loco repart progressivement selon le paramétrage par défaut des 3 CV déjà évoqués.

Voila enfin la réponse que j'attendais  :) :) :) . Si cela se "prouve" (désolé Marc-henry c'est Dominique qui me mets le doute) je ne vous embête plus avec ce sujet car le reste je sais faire.
En fait ma question du départ aurait du être: Est-ce qu'en DCC une loco sous laquelle on coupe le jus (même 1H) repart normalement à la remise sous tension ?

Si vous me confirmez cela vous êtes des anges (vous vous débrouillez déjà pas mal de ce côté) et le croquis promis sera inutile.

Je vous attends avec impatience.

CATPLUS

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 413
    • Voir le profil
Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #13 le: juillet 05, 2018, 08:11:17 pm »
Bonsoir Antoine

Avec Digitrax et Zimo aucun problème, les autres centrales  je ne sais pas (la Roco c'est possible)
Si tu coupe que la Voie tu peux repartir, le numéro de machine est en mémoire, par contre si tu additionne une autre centrale différente et de plus en automatique, comme le précise Jean-Luc tu vas avoir de la casse (court circuit)

L'idée serait d'avoir la reconnaissance de loco (je travaille dessus, très difficile à mettre en oeuvre)

Suggestion ;)
La simplicité serait de faire du manuel (un enfant pourrait peut être vous aider), une coupure à l'entrée et sortie du Yard, un inter en entrée et sortie pour le choix de la central. Entre les deux les voies gérer par Arduino

Cordialement
Marcel

   
« Modifié: juillet 05, 2018, 08:28:06 pm par CATPLUS »
Best Regards

Tony04

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 555
    • Voir le profil
Re : Re : Gare cachée en DCC
« Réponse #14 le: juillet 05, 2018, 09:14:18 pm »
Avec Digitrax et Zimo aucun problème, les autres centrales  je ne sais pas (la Roco c'est possible)
Si tu coupe que la Voie tu peux repartir, le numéro de machine est en mémoire, par contre si tu additionne une autre centrale différente et de plus en automatique, comme le précise Jean-Luc tu vas avoir de la casse (court circuit)

Bonsoir Marcel,

pourquoi parles-tu des centrales, est-ce elle qui renverrait automatiquement l'info d'avancement à la loco après une coupure de voie, je pensais que c'est le décodeur qui garde en mémoire les infos ? Toute la question est là, et c'est aussi là que se trouve la solution si solution il y a. Si le décodeur garde les infos je n'ai pas besoin d'une autre centrale, je me débrouille avec des coupures et des remises en route du jus géré par des relais sur mon arduino.