Auteur Sujet: Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.  (Lu 2556 fois)

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 551
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« le: avril 16, 2021, 01:17:08 pm »
Bonjour à tous.

J’ai ouvert ce nouveau fil pour, je l’espère, que de nombreux contributeurs puissent apporter leur point de vue et leur expérience sur un sujet important pour notre hobby à savoir la continuité de l’alimentation en courant des locomotives.

Quoi de plus désagréable que le convoi qui s’arrête au passage d’une aiguille ou le petit locotracteur qui peine à avancer correctement parce que sa prise de courant est insatisfaisante.

Je sais que de nombreuses « écoles » défendent des points de vue souvent très différents et c’est justement pour cela que l’exercice est intéressant et instructif si chacun peut présenter ses choix tout en acceptant ceux des autres pour arriver à un résultat constructif.

L’objectif visé au final est qu’un modéliste néophyte puisse avoir une vision globale et éclairée du sujet et puisse ensuite appliquer ses propres solutions en fonction de sa sensibilité, ses compétences et son budget.

Alors on entend beaucoup que, si les rails sont propres, si les roues des locomotives sont nettoyées, si les cœurs d’aiguilles sont alimentés, si chaque tronçon est lui aussi alimenté… alors tout se passe bien.

Personnellement, je pense qu’il y a là de nombreuses vérités, mais que de nouvelles solutions techniques se font jour qui s’ajoutent à cela avec bénéfice.

Tout ceux qui ont pu voir par exemple le Moyse DCC + Power Pack de REE à l’œuvre sont restés époustouflés. Nos petits locotracteurs ont souvent des comportements très éradiques dû principalement au faible nombre de prises de courant et à la faible inertie. Le petit Moyse de REE se joue totalement des passages d’aiguilles délicats ou des tronçons mal alimentés. Il est capable de stocker environ 20 secondes de roulage avec absence totale de courant !



REE reste très discret sur la technologie qui équipe le Moyse. De ce que j’ai compris, ce sont 2 super capa de 2,7 volts qui produisent 1 Farad. Mais 5,4 volts au total cela est loin de suffire. Il y a donc une électronique pointue en sus, d’autant que les super capa ont la particularité de baisser très vite en tension quand elles se déchargent.

Sommes-nous capables cette fois encore d’apporter en DIY des solutions qui rivalisent ?

Pour ma part, j’ai essayé pas mal de choses dont je parlerai dans des posts à suivre. Je propose pour commencer ce montage, sans énormes prétentions, mais qui améliore très significativement le comportement de mon Y6400 de chez EPM.



A vous d’apporter ici vos propres expériences et contributions.
« Modifié: avril 16, 2021, 02:31:27 pm par bobyAndCo »

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1434
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #1 le: avril 16, 2021, 05:35:48 pm »
Bonne idée que d’échanger sur ce sujet ...

Des fils qui ont déjà évoqué le sujet (directement ou non) :
https://forum.locoduino.org/index.php?topic=353.msg3318#msg3318

https://forum.locoduino.org/index.php?topic=1167.msg12544#msg12544

le  stay alive de LAISDCC kungfu (à base de supercap) permet effectivement de tenir une dizaine de secondes à petite vitesse.

Par contre le fil bleu des décodeurs LAISDCC standard branché sur un 1000µF ne donne pas de résultat probant.
http://mrhpub.com/2013-03-mar/port/files/assets/basic-html/index.html#76   (j'ai l'article en pdf 2Mo)

Nota : 22000µF font 0,022F, on est loin des 1 ou 2 F des supercaps.

voir aussi :
https://forum.locoduino.org/index.php?topic=863.msg9284#msg9284

Cordialement

Jean-Luc

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1618
    • Voir le profil
Re : Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #2 le: avril 16, 2021, 06:21:08 pm »
Nota : 22000µF font 0,022F, on est loin des 1 ou 2 F des supercaps.

Certes

Mais comme tu stockes en 12V (voire plus) au lieu de 3,3V pour une supercapa de 1 ou 2F, on a 3 joules dans la capa et 10 à 20 joules dans la supercapa. Donc 3 à 6 fois moins. Ce n'est donc pas si ridicule.

Reste la taille de l'engin :o
« Modifié: avril 16, 2021, 06:23:06 pm par Jean-Luc »
Cordialement

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 551
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Re : Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #3 le: avril 16, 2021, 07:15:40 pm »
Bonne idée que d’échanger sur ce sujet ...

Oui je pense que c'est une préoccupation importante pour tous les modélistes. Et je ne doute pas que ce fil sera constructif, fidèle à l'esprit de Locoduino.

Nota : 22000µF font 0,022F, on est loin des 1 ou 2 F des supercaps.

Nous serons bien évidement amené à entrer dans le détail de la technique tout au moins des deux grandes familles de keep alive existantes. Pour celle que tu évoques, LAISDCC, composée de 5 super capa de 2,7v et 1F chaque, la capacité totale n'est en fin de compte que de 166 666 µF. En effet les capacités unitaires se divisent par le nombre de composants et ne s'additionnent pas.

Certes, comparé à 22 000 µF (exemple que je monte) 200 000 µF c'est 9 fois mieux mais ce n'est pas 1 ou 2F comme ton message peut le laisser croire.

Pour info, j'ai aussi réalisé le même montage avec ce Y6400 et le wagon présenté mais avec des super capa justement. Je vous le présenterai très prochainement.
« Modifié: avril 16, 2021, 10:15:43 pm par bobyAndCo »

Papa Schultz

  • Newbie
  • *
  • Messages: 17
    • Voir le profil
Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #4 le: avril 16, 2021, 07:21:59 pm »
Je trouve ce sujet très intéressant, mais il est je pense non réalisable à l'échelle Z vu la taille des condensateurs, mais je me trompe peut être.

Arthur

  • Newbie
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #5 le: avril 16, 2021, 07:32:46 pm »
voilà un sujet qui m'intéresse ! (j'ai toujours des pbs avec le passage de bons vieux aiguillages Jouef ou Fleischmann)
Sur la vidéo avec le locotracteur et le tombereau, quel connecteur est utilisé entre les 2 ? un connecteur magnétique dans l'attelage ?
Pour le moment je fais ça avec des connecteurs "tulipe" mais ce n'est pas très discret. J'ai aussi essayé des micro-connecteurs, mais on perd facilement le contact, c'est pas facile à mettre/enlever, et avec des gros doigts c'est vite la crise (même en HO)

laurentr

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 155
    • Voir le profil
Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #6 le: avril 16, 2021, 08:25:22 pm »
Bonsoir

Pour les POWERPACK leur principe repose sur un convertisseur DC/DC en plus du stockage dans une ou 2 super caps.

C est le principe qu utilise REE comme ESU.

Le volume des supercap ainsi que leur tension de fonctionnement et leur capacité de stockage, le type de convertisseur DC/DC, la tension de sortie, jouent directement sur le rendement du convertisseur et in fine du temps de fonctionnement selon la charge nécessaire.

Il est quasi impossible de faire plus petit que petit mais on arrive à réaliser différents montages ds des volumes tres compacts de l ordre de 18x11mm et au max 5mm d épaisseur si on y met les super cap les plus petites disponibles.

Après au niveau fonctionnement on a un gain évident plus spécialement avec les décodeurs sonores

Il ne faut pas oublier non plus de bien paramétrer les CV ad hoc du décodeur ( ESU dispose de CV spécifiques sur les LOKPILOT/LOKSOUND V4 et V5)

On a alors un optimum avec par exemple 4 à 5 secondes ce qui est "énorme" d un certain coté. (et qui permet de s'affranchir d un problème ponctuel)
Pour rouler sur une voie en plastique et sur une longue distance il faudra s'orienter vers d autres technologies!

A noter que ce gain est d autant plus valable que le véhicule utilise une consommation faible (donc exit les moteurs très gourmands ou alors rendement faible...) mais pour des leds c est confortable!

Dans le post "AU LABO" vous verrez certains convertisseurs DC/DC avec leur add-ons indispensables selon les modèles.

Laurent

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1434
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #7 le: avril 16, 2021, 08:51:43 pm »
Effectivement, dans les locos Next Generation de ROCO, il y a deux supercap de 3F, 2,7V en parallèle : convertisseur requis.
Et il existe des supercaps de 5.5V 1,5F de 5mmx19mm : 5,5€ les 5 sur eBay
Cordialement

Dominique

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2393
  • 100% Arduino et N
    • Voir le profil
Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #8 le: avril 16, 2021, 08:59:22 pm »
N’empêche que si l’alim continue est préservée par des supercaps, cela n’empêche pas de rater des commandes DCC ( heureusement elles sont répétées) et de rater un arrêt d’urgence !
Cordialement,
Dominique

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1434
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #9 le: avril 16, 2021, 09:10:01 pm »
D'où l'intérêt d'avoir de solides butoirs ...
Cordialement

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 551
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Re : Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #10 le: avril 16, 2021, 09:38:44 pm »
Sur la vidéo avec le locotracteur et le tombereau, quel connecteur est utilisé entre les 2 ? un connecteur magnétique dans l'attelage ?

Pour le Y6400 ce sont en effet des attelages magnétiques REE (https://www.ree-shop.com/108-attelages) Je le montre dans la vidéo.

bobyAndCo

  • Global Moderator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 551
  • HO avec DCC++
    • Voir le profil
Re : Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #11 le: avril 16, 2021, 09:51:23 pm »

Pour les POWERPACK leur principe repose sur un convertisseur DC/DC en plus du stockage dans une ou 2 super caps.


C'est je pense les systèmes les plus performants et surtout les moins encombrants mais l'électronique est complexe contrairement aux montages à 5 ou 6 super capa qui ne nécessite qu'une diode, une diode zener et une résistance.


Dans le post "AU LABO" vous verrez certains convertisseurs DC/DC avec leur add-ons indispensables selon les modèles.


Tu peux me donner plus d'informations, je cherche en effet les schémas de ces montages à 1 ou 2 super capa qui "boostent" la tension de 2,7 ou 5,4v à une tension nécessaire pour faire fonctionner le décodeur et le moteur.

msport

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1434
  • HO avec DCC++ en DIY Réseaux très éphémères
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #12 le: avril 16, 2021, 10:50:32 pm »
Dans le post "AU LABO" vous verrez certains convertisseurs DC/DC avec leur add-ons indispensables selon les modèles.
... montages à 1 ou 2 super capa qui "boostent" la tension de 2,7 ou 5,4v à une tension nécessaire pour faire fonctionner le décodeur et le moteur.

C'est surement là, mais il faut chercher :
https://forum.locoduino.org/index.php?topic=1057.msg11268#msg11268
Cordialement

CATPLUS

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 308
    • Voir le profil
Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #13 le: avril 18, 2021, 11:05:06 am »
Bonjour

Eternel dilemme

Préambule

Je ne vais pas réinventer l’eau chaude c’est déjà fait.

Il me semble qu’avant d’intégrer de l’électronique partout (sauf SI celle-ci est déjà installée) des précautions seraient peut être bonne à prendre.

A juste titre, on lit souvent ma LOCOMOTIVE plante sur les aiguilles, les leds du wagon clignotes, etc….

A chacun sa méthode, voici la mienne, bonne ou non je l’utilise et cela fonctionne.

3 points :

1 L’électricité

Câblage,  connexion, soudure, etc
Reportez- vous  à ce post.

http://forum.locoduino.org/index.php?topic=356.0

Pour les aiguilles (modification & câblage)

https://teamtrack.soforums.com/t1342-Le-r-seau-de-switching-d-olazur.htm?start=90

Epiloguer sur les différences entre le DCC et l’analogique, a mon sens aucun intérêt, il y a les partisans des 2 systèmes.

Ce que l’on peut retenir :

Nous sommes passés des transformateurs (12volts) style Jouef, Fleishmann, etc, à une alimentation électronique transistorisée, voir les articles de Mr Chenevez.
Aujourd’hui nous sommes arrivés au DCC.

Tous sans EXCEPTIONS ont besoin d’un rail, 2 fils et du courant. MAIS ATTENTION au câblage et à la section des fils utilisée.

https://teamtrack.soforums.com/t737-DCC-CIRCUIT-ELECTRIQUE.htm

Les connecteurs et les connections doivent être de bonnes qualités, Les fils doivent être étamés.

2 La voie

NE JAMAIS CROIRE QUE LES ECLISSES ENTRE CHAQUE RAIL LAISSENT LE COURANT PASSER SANS SOUCIS, C’EST FAUX. AVEC LE TEMPS (IGROMETRIE) VOUS AUREZ DES PERTES, VOIR DES COUPURES, LES SOUDEES ENTRE ELLES ONT POUR EFFET LE MEME RESULTAT.

A moins de pouvoir disposer d’une pièce avec de la climatisation toute l’année, voir en dépression, impossible de s’abstenir de la poussière (le plus grand des ennemis)

Le voile de mariée est une bonne alternative, le montage en caisson (module avec toit) aussi.

Maintenance

Le nettoyage de la voie est important

Aspirateur (attention avec le tuyau) insérer un collant à l’entrée cela peut sauver des parties du décor ou autres objets (figurines, etc…)

Ne pas utiliser d’agent à base d’alcool (ex :alcool, essence F…. etc) il y a du fluide gras, la poussière se colle et encrasse les roues.

On parle de l’eau écarlate, MES tests ne sont pas concluants.

J’utilise de l’acétone MAIS il attaque la peinture des bords de rail, j’ai utilisé du WD40 Spécial Contact, j’ai testé également la bombe Electronique pour CI

Utiliser un chiffon sans peluche (les masques en tissus sont parfaits)

La gomme (PECO)  abrasif (mais bien utile) voir aussi le Kit de WoodLand Scenic

Le Graphite ce matériel est a déposé sur l’intérieur du rail sur de petite portion (20cm) il doit être appliqué en couche très fine, Trop, elle encrasse les roues du bogie  et l’on constate le phénomène inverse, plus de fonctionnement. A tester sur un morceau de voie externe.

Le graphite est également très inerte, il peut donc agir comme une barrière contre la corrosion. Cela limite également la formation d'arc.

https://model-railroad-hobbyist.com/magazine/mrh-2015-05-may/fight-dirty-rails-with-graphite

Ref GENERAL’S graphite

https://www.amazon.fr/General-Pencil-Compressed-Graphite-Pkg-Black/dp/B004BPP4YC/ref=sr_1_1?dchild=1&keywords=general+graphite&qid=1618652770&sr=8-1

3 Les matériels roulants

Locomotives, wagons éclairés, etc

Pour les locomotives, quand je peux, je démonte & je soude un fil sur chaque côté des bogies jusqu’au Décodeur ou au moteur. A bannir les roues avec bandages, à remplacer par  les mêmes types de roues utilisées sur la locomotive (mon réseau est de type US, les machines achetées n’en sont pas équipées)

Pour leur nettoyage, j’ai fabriqué un banc (voir photo)

J’utilise un crayon de fibre de verre pour le nettoyage des roues, ensuite avec un coton tige je passe du DW40 spécial contact (voir ci-dessus) et je termine par un nettoyage coton tige avec de l’acétone

Je me suis fait des wagons nettoyeur de voie, j’utilise des patins que l’on installe sous les meubles.

Le wagon est chargé en plomb, à l’intérieur le montage appuis sur les vis pour plus de pression.

Quand les patins sont souillés, je les remplace (ce matériel se trouve dans les grandes surfaces (voir photo)

Marcel
Best Regards

CATPLUS

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 308
    • Voir le profil
Re : Continuité de l’alimentation en courant des locomotives.
« Réponse #14 le: avril 18, 2021, 11:05:54 am »
suite photos
Best Regards